A la une de plusieurs de vos quotidiens ce matin : le football... Moins pour évoquer la réponse du tac au tac de Pauleta à Cissé... 1 à 1, je vous rappelle, entre le PSG et l'OM... que pour s'offusquer des violents affrontements après le match Catane-Palerme, samedi dernier en Sicile... Dominique Gerbaud, dans La Croix, estime qu'il "est grand temps de réagir", et qu'il convient de "réinventer de nouvelles règles pour réapprendre le fair-play"... Même tonalité pour Yves Thréard, dans son éditorial du Figaro... Je cite : "Redonner un code d'honneur au football, c'est aussi lui insuffler un autre état d'esprit... Cela passe sans doute par l'instauration de nouvelles règles d'apprentissage, d'arbitrage, de transferts, de droits de retransmisssion... L'oeuvre est d'ampleur, délicate pour redonner du sens au spectacle"... Stupéfaction aussi en regardant, dans Le Parisien-Aujourd'hui en France, la photo du bus des supporters parisiens caillaissé à Marseille... On conclura : "Michel Platini, on compte sur vous !"... Du foot à l'université, il n'y a qu'un pas... qu'un dribble ?... On pourrait le croire, à lire la très intéressante tribune de Howard Davies dans Le Figaro... Howard Davies est le directeur de la London School of Economics, prestigieuse université anglaise... "Diriger une université ressemble au management d'une équipe de football... Tous les 15 jours, on publie un nouveau classement du championnat"... [Sur cette base], à première vue, la performance française dans les classements des études supérieures reflète plus la place de la France dans le monde du cricket que dans celui du football" !... Et de poser la bonne question : "La France a-t-elle les universités qu'elle veut ?"... Nous poserons la question à Jean-Robert Pitte, président de la Sorbonne, que nous recevrons dans un instant... En tout cas, l'éducation rentre dans la campagne électorale... A la Une de L'Humanité : "les enseignants plus remontés que jamais !"... Le quotidien a interviewé Gérard Aschieri, réélu pour la troisième fois secrétaire général de la FSU... "L'école, à elle toute seule, ne peut pas tout faire", insiste-t-il... Sur ce sujet, les idées foisonnent dans les débats participatifs des fédérations socialistes... Grand papier dans Libération, qui parle de "l'usine à idées du projet Royal"... Aude, de la section de Vouvray, se lance... "Hier soir, nous avons eu un débat sur l'éducation... Il y avait des enseignants, des employeurs et des agriculteurs... Nous avons retenu, entre autres propositions, que les professeurs effectuent des stages en entreprises".... Fin de citation... Puis-je ajouter que dans son livre "Besoin d'air", le Medef formule la même suggestion... Si entreprises et éducation pouvaient enfin se rencontrer !... Le Parisien-Aujourd'hui en France insiste sur l'intérêt des filières courtes... Selon un sondage récent, 56% des chefs d'entreprise estiment que les IUT sont la formation la mieux adaptée aux entreprises... Témoignage de Nathan, 18 ans... La décontraction en personne, il assume avec panache son statut de "glandouilleur"... "Deux ou trois ans d'études, plus si affinités, ça me suffit... J'ai envie de travailler assez vite, dans un domaine qui me plaît... Et là, je me donnerai à fond"... Alors, elles vont bien ou elles vont mal, nos nouvelles générations ?... Quelques bonnes nouvelles sont là ce matin... Plusieurs de vos quotidiens évoquent "une lueur d'espoir dans un tableau bien sombre : le suicide des adolescents est en régression constante.... Il a même diminué de 36% en une décennie"... Catherine Mangin, dans son édito de Métro, explique qu'il est faux de penser que pour les jeunes, l'horizon est bouché... "Avec un diplôme même modeste, on finit toujours, au bout de quelques mois ou de quelques années, par décrocher un contrat de travail"... Mais, ajoute-t-elle, "la difficulté survient lorqu'on sort du système scolaire sans aucune qualification... Le chiffre est dramatique : ils sont 150.000 à se retrouver chaque année dans cette situation"... Le lien entre école, formation, entreprise et emploi, on y revient... Bizarrement, vos journaux accordent peu de place à l'Appel de Paris lancé samedi par Jacques Chirac pour une super-agence de l'Onu, consacrée à l'environnement... On notera tout juste la super-photo à la Une de 20 Minutes... Sur un grand ciel bleu, au bout d'un champ, se dresse une éolienne... Au premier plan : un tracteur... Pour certains, c'est du vent... Pour d'autres, il s'agit sérieusement de récolter du vent... Environnement, énergie, à la Une des quotidiens économiques Les Echos et La Tribune... "L'électricien allemand E.ON met 41 milliards d'euros sur la table pour s'offrir son homologue espagnol Endesa"... L'enjeu est de taille. L'issue ne sera pas sans conséquence sur le projet de fusion Suez Gaz de France, ni sur la stratégie énergétique européenne face aux perspectives de voir la Russie et l'Algérie s'engager dans une démarche commune. Ces deux pays fournissent à eux seuls 36% du gaz consommé en Europe. Environnement, énergie, éducation, jeunesse, emploi, nul doute que ces différents sujets seront à l'ordre du jour de la grande grande émission de ce soir sur TF1 à 20h50 "j'ai une question à vous poser". Animateur; PPDA.... Invité : Nicolas Sarkozy... Intervieweurs : 100 Français"... Comme le dit 20 Minutes, "les chaînes tombent dans le panel !"... Pour ne pas tomber dans le panneau, je vous conseille de lire l'interview d'un journaliste radio dans Le Parisien : "Ce dispositif applique la recette qui fait les grands succès de la télé moderne : le téléspectateur au centre du sytème...T éléconfession, téléréalité, vote et questions par SMS"... Mais ce journaliste remarque les limites : "Ces émissions évacuent le journalisme... Je rêve, dit-il, d'un débat où des journalistes spécialisés dans l'économie, la justice, l'environnement, questionneraient les candidats en profondeur".... Et de souhaiter : "Espérons que ça dérapera !"... Déraper, oui, mais pas comme au foot... Déraper, pour sortir de la langue de bois.... Ah, au fait, j'oubliais de vous dire le nom du journaliste interrogé dans Le Parisien... Nicolas Demorand, vous connaissez ?...

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.