(Nicolas Demorand : "A la recherche d'un héros")... Est-ce qu'il s'appelle Bambi, Zizou, Dr House ? ou peut-être Dr Etienne ? Jean-Louis Etienne ? Atmosphère, atmosphère... Il nous fait changer d'atmosphère, dans son hôtel du Grand Nord et son ballon bizarre... Appelez-le "Papy Pôle". La Dépêche du Midi lui rend hommage ce matin. Il traverse donc le Pôle Nord. C'est la troisième fois que le médecin, originaire du Tarn, voyage là-haut, tout là-haut, à pied, en bateau, et maintenant en ballon. Il n'est pas parti pour cinq semaines, mais pour sept à dix jours. La Croix, tout de même, le voit "plus Jules Verne que jamais". C'est d'abord un aventurier, mais aussi un scientifique. Du Spitzberg à l'Alaska, il va recueillir des données sur les quantités de CO² dans cette région. des données aussi sur le champ magnétique terrestre. Car, pour le médecin, la Terre a de la fièvre : la fonte de la banquise nous met dans l'urgence de nous attaquer à la racine du mal. Sa pétition "Urgence climatique" a déjà recueilli plus de 32.000 signatures. L'équipée de Jean-Louis Etienne recueille un joli succès médiatique. C'était sidérant, hier soir, de l'entendre parler en direct à David Pujadas comme s'il avait été dans la pièce à côté. Pour Marie-Louise Roubaud, dans La Dépêche du Midi, "le voyage de 'Papy Pôle' (63 ans) réveille l'adolescent qui est en nous. Il met l'individu en première ligne. Les limites sont partout, sauf en nous. C'est ce que Jack London appelait 'l'appel sauvage'". Quelques minutes après le décollage hier, le docteur ne cachait pas sa grande émotion : "Il y a devant moi un paysage de montagnes et d'eau. C'est d'un calme absolu. C'est magnifique". (ND : "Et hier, Zidane assistait au décollage de Jean-Louis Etienne")... C'est plus prosaïque : ils partagent le même sponsor. Zidane chevelu (une fois n'est pas coutume), mais c'était la fourrure de sa capuche. Toujours aussi peu bavard en revanche. A propos de la mission de Jean-Louis Etienne, il dit au Parisien-Aujourd'hui : "Je ne suis pas spécialiste de la question, mais, en tant que papa, je trouve que c'est une bonne idée". Zizou peut acheter l'édition française du National Geographic ce mois-ci à ses enfants : il deviendra un spécialiste de l'eau... 70% des réserves d'eau douce de la planète sont gelées dans les calottes, les glaciers et le manteau neigeux. C'est peut-être aussi pour cela que le voyage du Dr Etienne nous intéresse tant. 70% : c'est l'une des données que l'on trouve dans ce formidable numéro spécial consacré à l'eau. H²O : on peut expliquer le monde à travers ces deux lettres et ce chiffre... l'économie, l'écologie, les inégalités... Un Européen consomme en moyenne 150 litres par jour. Dans le sud-ouest de l'Ethiopie, une jeune femme de 25 ans doit se contenter de 9 litres. Cette jeune femme s'appelle Aylito Binayo. Pieds nus, à l'aube, elle dévale les rochers jusqu'à la seule rivière près de chez elle, à la lumière des étoiles, puis elle remonte avec 23 kilos sur le dos. Elle fait le trajet trois fois par jour. C'est l'un des reportages de ce numéro de National Geographic : ces femmes (car ce sont souvent des femmes) qui font des kilomètres et des heures de marche chaque jour pour trouver de l'eau. Photos saisissantes de Lynn Johnson de femmes dans un puits : elles sont neuf à faire la chaîne en équilibre sur une échelle glissante pour remonter quelques seaux. "Allons-nous manquer d'eau ?", demande National Geographic. Dans quinze ans, les régions souffrant de pénurie compteront 1,8 milliard d'habitants. Ce numéro ébauche des solutions pour ne pas tomber dans le puits. (ND : "Et l'eau, la Chine en manque singulièrement en ce moment")... L'équivalent de la population française : 60 millions de personnes contemplent la terre craquelée dans la région du Guangxi, pas loin du Vietnam. S'il faut encore des signes de la responsabilité partielle de l'homme dans les phénomènes climatiques, on les trouvera dans cet article de La Croix, qui évoque l'urbanisation irraisonnée, les barrages et les techniques pour faire pleuvoir artificiellement, qui font plus de dégâts qu'autre chose. La zone touchée recouvre la moitié de la France. Des héros, les habitants d'Haïti en auraient bien besoin aussi... Le reportage d'Annick Cojean, dans Le Monde, a quelque chose de pathétique... Les autorités haïtiennes ont décrété que l'école reprendrait aujourd'hui : volonté de tourner la page, trois mois après le séisme. Mais une fois qu'on a dit ça, que se passe-t-il ? Eh bien, pas grand-chose : 80% du parc scolaire de la région de Port-au-Prince est détruit ou très endommagé. (ND : "Quoi d'autre dans la presse, Bruno ?") Le moteur franco-allemand... Alliance entre Renault et Daimler, dans l'automobile. Daimler, c'est le groupe qui construit les Mercedes et les Smart. En quoi consiste l'opération ? Réponse à la Une du Figaro : les constructeurs vont coopérer dans la fabrication de petites voitures et de moteurs électriques. Et ils vont échanger 3% de leur capital. Est-ce un mariage pour autant ? Pour David Barroux, dans Les Echos, "c'est un pacte de raison, un mariage à l'essai. Les deux groupes vont apprendre à se connaître, et plus si affinités". En tout cas, à l'heure où les relations franco-allemandes ont des ratés, c'est un joli symbole. Pour La Tribune, ce que l'Allemand apporte au Français dans la corbeille, c'est sa notoriété internationale (la marque Mercedes) et des économies d'échelle. (ND : "Un autre sujet, à la Une des Echos")... Le groupe Total mis en examen pour "corruption et recel de trafic d'influence"... Il est accusé d'avoir détourné le programme humanitaire "Pétrole contre Nourriture", dans les années 90, en Irak. Total conteste formellement. Plusieurs dirigeants avaient déjà été mis en examen. Là, c'est le groupe en tant que tel, ce qui est rarissime pour un géant du CAC40, soulignent Les Echos. (ND : "Sur le site Médiapart, c'est l'INSEE qui est à la Une")... Plutôt que de soigner l'économie malade, le gouvernement est-il tenté de casser le thermomètre ? C'est le fil rouge de cet article de Médiapart. Bercy vient de sommer l'INSEE de réduire de 20% ses crédits de fonctionnement. Si le plan devait s'appliquer, selon Médiapart, l'INSEE ne pourrait pas mener certaines de ses missions. (ND : "Vie privée, vie publique")... C'est le titre de la chronique d'Anne Fulda aujourd'hui, dans Le Figaro. Elle analyse le climat à droite... un conseiller de l'Elysée qui parle de "complot" à propos des rumeurs sur la vie privée du chef de l'Etat... les spéculations sur la disgrâce de Rachida Dati... Dominique de Villepin qui savonne la planche... Pour Anne Fulda, le pouvoir paie encore aujourd'hui les débuts bling-bling et tapageurs du quinquennat. Mireille Dumas vient d'être élevée au grade de Chevallier de la Légion d'Honneur. Titre de son émission : "Vie privée, Vie publique". Tout un symbole... Encore deux brèves, pour vous dire que vous ne trouverez sans doute pas L'Equipe en kiosque aujourd'hui... Et puis, sur LesInrocks.com, enquête sur la nouvelle drogue qui inquiète en Angleterre : la méphédrone... drogue de synthèse aux effets assez proches de l'ecstasy. Elle est vendue sur Internet. Elle est accusée d'avoir joué un rôle dans la mort de 25 personnes. Elle sera interdite le 16 avril prochain. Le Figaro ajoute que les autorités françaises envisagent aussi son interdiction. Pour l'instant, elle est nettement moins répandue que dans d'autres pays. (ND : "Et puis à la recherche du héros... suite et fin")... Où est passé Michael Jackson ? Est-ce qu'il est dans un ashram de l'Himalaya ? à siroter des cocktails sur une plage du Pacifique ? ou bien épicier Porte de Bagnolet ?... Bruno Icher pose la question dans Libération. Il relève un phénomène classique mais amplifié par le Net depuis la mort de la star : les fans les plus perturbés ne veulent pas croire à sa disparition. Des dizaines de milliers de fidèles espéraient sa résurrection à Pâques. Mais Bambi n'est pas sorti de la forêt... Tiger Woods en est sorti : il est à la Une du Wall Street Journal, entre autres. Il a repris la compétition hier, après quelques semaines d'abstinence pour vie sexuelle moins nickel que les greens sur lesquels il joue. Les héros ont les idées noires, même dans les séries télé... C'est ce que relève Le Figaro, qui s'intéresse au Festival Séries Mania, qui ouvre aujourd'hui à Paris. Et c'est vrai que la tendance est aux personnages complexes, cyniques, dépressifs ou tueurs en série. Alors faut-il être mal embouché de la canne et de l'humeur, comme Dr House, pour plaire aux filles ? Le gentil héros du jour, on le trouvera plutôt sur LePoint.fr... Il s'appelle Christophe Peray. Sa passion est de courir le Mont-Blanc à la recherche de cristaux. En juillet 2006, il a trouvé une flurorite rouge exceptionnelle, peut-être le plus beau cristal accouché par le Mont-Blanc depuis 200 ans : rouge intense et éclat lumineux. Il l'a baptisée "Laurent le magnifique", en hommage à un ami. Elle est présentée aujourd'hui au Museum d'Histoire naturelle à Paris. Elle pèse plus de 5 kilos : le poids d'un beau bébé. Son papa est un héros... Bonne journée...

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.