Hier soir, à la télévision, il y avait donc... Nicolas Sarkozy. Et ce matin, du coup, dans les journaux, il y a donc... Nicolas Sarkozy. Photo du Président... à la Une de Libération... Le Figaro... Le Parisien-Aujourd'hui en France... France-Soir... La Tribune... Photo du Président... à la Une de Ouest-France... La Charente Libre... Nice-Matin... La Dépêche du Midi... La Nouvelle République... Le Dauphiné Libéré... Le Télégramme... ou encore Paris-Normandie... Nicolas Sarkozy partout... signe évident de l'importance du rendez-vous télévisé d'hier... Certains de vos journaux ont d'ailleurs choisi de titrer sur ses meilleures déclarations... "Je retournerai à Gandrange", titre ainsi à sa Une Le Républicain Lorrain... "Très à l'aise face aux journalistes, Nicolas Sarkozy a promis plusieurs mesures concrètes contre la crise... Et il s'est engagé à revenir sur le site de Gandrange", explique le journal... "J'ai entendu les inquiétudes", titre de son côté France-Soir... en expliquant que le chef de l'Etat a tenté de rassurer les Français face aux difficultés économiques... Tout autre citation à la Une du Parisien-Aujourd'hui en France : "La crise est d'une brutalité totale"... Car oui, il a dit ça également, Nicolas Sarkozy... Comme il a dit aussi, et sans doute on en reparlera beaucoup, qu'il comptait supprimer la taxe professionnelle... Il espère mettre fin aux délocalisations... Il a par ailleurs annoncé la suppression de la première tranche de l'impôt sur le revenu... et plaidé pour un partage plus juste des profits entre actionnaires et salariés... d'où le titre du Parisien : "Le virage social"... "Une pincée de social", tempère Libération... dans l'édito duquel Laurent Joffrin écrit que "le chef de l'Etat a, de toute évidence, lâché du lest... Concentré, souvent grave, et loin de toute fanfaronnade, il s'éloigne de plus en plus, dans le verbe en tout cas, de la culture libérale qui était sa marque d'origine"... "D'ailleurs, s'il continue comme ça, s'amuse Bruno Testa dans L'Union, Olivier Besancenot a du mouron à se faire"... L'Union qui évoque "les promesses sociales" de Nicolas Sarkozy... "Face à la grogne, Sarkozy promet un geste social", confirme La République du Centre"... Ce qui donne, dans Sud-Ouest : "Sarkozy relance... les promesses"... Une pointe d'ironie par-ci, un soupçon de scepticisme par-là... Les journaux, ce matin, ne se disent pas totalement convaincus... Et c'est aussi ce que disent leurs lecteurs, qu'ils ont interrogés... Ainsi, dans La Provence... "Sarkozy propose, mais a-t-il rassuré ?"... Le journal a questionné 5 de ses lecteurs, qui globalement ont jugé le Président "décevant" et "pas assez concret"... "Sarkozy à la télé, vu par des salariés menacés"... Ca, c'est à la Une de La Voix du Nord... qui a choisi de passer la soirée d'hier avec 7 salariés de l'usine Visteon de Gondecourt, où 84 licenciements sont prévus en raison de la crise... Et, tout comme les téléspectateurs de La Provence, ceux de La Voix du Nord se disent globalement déçus... Contrairement au Figaro qui, lui, estime ce matin que "le chef de l'Etat a su faire face et se montrer combatif face à la crise et aux inquiétudes des Français"... "Nicolas Sarkozy a raison de refuser le piège de la relance de la consommation par l'augmentation des salaires", commente notamment Etienne Mougeotte dans son éditorial... Commentaire également satisfait de Gérard Carreyrou, dans France-Soir... qui estime que "le Président de la République a su hier faire front, en privilégiant la pédagogie et l'explication, mais sans changer le cap sur l'essentiel de sa politique... Le pari est osé, mais Sarkozy n'est pas prêt à reculer", conclut-il... Et finalement, drôle de constat ce matin... Les commentateurs plutôt marqués à droite applaudissent Sarkozy parce qu'il maintient le cap... Les commentateurs plutôt marqués à gauche se félicitent, de leur côté, des inflexions sociales de l'interview d'hier... Et à bien y regarder, c'est sans doute la presse Internet qui, ce matin, se fait la plus critique... La presse Internet qui pointe notamment les questions qui n'ont pas été posées à Nicolas Sarkozy... Et du coup, là, ce sont aussi les intervieweurs qui sont mis en cause... Ainsi sur MédiaPart, qui titre sur "le vrai-faux entretien de Nicolas Sarkozy"... long papier très détaillé, signé Martine Orange et Laurent Mauduit... "L'émission d'hier soir, écrivent-ils, a été inconsistante et décevante, et ce, pour une double raison... D'abord, parce que les journalistes n'ont pas posé quelques-unes des questions les plus élémentaires, et se sont bornés le plus souvent à un rôle de faire-valoir... Ensuite, parce que Nicolas Sarkozy, profitant de ce manque insigne de curiosité (on ne parle même pas de pugnacité), a souvent pu jouer les illusionnistes"... Alors donc, quelles sont-elles, ces questions que, d'après MédiaPart, il aurait fallu poser ?... En voici quelques-unes, en vrac... Le plan de relance de la gauche ?... Pas une question sur le projet présenté fin janvier par le Parti Socialiste... L'éventualité d'un second plan de relance du gouvernement ?... Là encore, pas de question... Nicolas Sarkozy a plaidé pour un meilleur partage des richesses, la règle des trois tiers pour distribuer les bénéfices... Mais serait-il prêt à légiférer pour imposer un tel partage ?... Là encore, pas de question... Pas non plus sur les licenciements économiques, dont le MEDEF demande aujourd'hui l'assouplissement des règles... Conclusion de MédiaPart : "Hier, on en aurait presque regretté PPDA"... Autre manque, souligné cette fois par le site Rue89 : pas une question et pas un mot sur la situation en Guadeloupe... La Guadeloupe... qui, d'après L'Humanité, reste pourtant "toujours mobilisée contre les profiteurs"... Le secrétaire d'Etat à l'Outre-Mer, Yves Jégo, propose une augmentation de 2% des salaires... Mais les grévistes maintiennent leurs exigences d'une revalorisation de 200 € net, y compris pour les minima sociaux... Yves Jégo qui s'est délocalisé, avec une partie de ses collaborateurs, depuis lundi à Pointe-à-Pitre, afin de gérer en direct la crise sociale en Guadeloupe... Pas évident pour le ministre, si l'on en croit Le Parisien : la pression serait telle qu'Yves Jégo aurait déjà perdu 5 kilos depuis son arrivée sur l'île... 5 kilos en 5 jours : tous les spécialistes des régimes le disent : "c'est beaucoup trop, Monsieur Jégo"... Autre ministre et autre crise, à la Une des journaux ce matin : la ministre de la Recherche, et le mouvement qui s'amplifie dans les universités françaises... Le sujet fait la Une d'une partie de la presse régionale... "Les futurs chercheurs défilent à Lille... et ailleurs", titre ainsi Nord-Eclair... Ailleurs aussi, effectivement... notamment à Nancy... "Chercheurs et étudiants dans la rue", affirme L'Est Républicain... "Profs et étudiants dans la rue à Orléans", constate La République du Centre... Des manifs aussi à Dijon... "Nouveau coup de chaud à la fac", titre Le Bien Public... Des manifestations au Mans... "L'université entre en résistance", commente Le Maine Libre... Tandis que Les Dernières Nouvelles d'Alsace évoque "l'inauguration chahutée" hier de la fac de Strasbourg... photo de Valérie Pécresse, face à face avec des enseignants-chercheurs... A l'occasion de la venue de la ministre de la recherche, près de 2.000 manifestants ont exprimé leur colère contre les réformes... Autre colère, cette fois dans Le Figaro : colère du villepiniste Jean-Pierre Grand contre le ministre Eric Besson, nouveau ministre de l'Immigration, qui vient de proposer d'offrir des titres de séjour aux sans-papiers qui dénonceraient leurs passeurs... Hier, on évoquait les réactions atterrées des associations... Ce matin, c'est donc le villepiniste Jean-Pierre Grand qui s'emporte... "Ce n'est pas l'UMP que Besson devait rejoindre, c'est au Front National qu'il devrait adhérer... Ce Besson s'est trompé de maison : l'UMP ne mange pas de ce pain-là"... A lire donc, ce matin, dans Le Figaro... Les autres titres de la presse, ce matin... Libération revient sur le bilan des attaques israéliennes à Gaza... "Le bilan qui accable Tsahal", titre le quotidien... Les ONG et l'ONU demandent des comptes à Israël... La Croix revient sur la crise intégriste dans l'Eglise catholique... Le porte-parole du Pape s'exprime dans le journal... Il témoigne des problèmes de communication du Vatican... Un petit peu de douceur, en cette période de crise... C'est le joli dossier de Courrier International : "Fini l'arrogance et la brutalité... Bonjour la gentillesse, la générosité, la solidarité, la bienveillance"... En Angleterre et en Espagne, des quotidiens disent souhaiter le retour des bons sentiments... Dossier tout plein de fleurs roses et de petits coeurs... Rien que la couverture fait plaisir à voir... Plus en tout cas que cette info, à la Une du mensuel GQ... "Oui, vous porterez des mocassins en 2009"... Le magazine assure que même les mocassins à glands pourraient bien revenir à la mode... Il s'agit des chaussures que porte Nicolas Sarkozy... Décidément, certains matins, même la mode nous ramène à lui...

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.