Plus vite, plus haut, plus fort... C'est à Londres... The Independent qui affiche sur toute sa Une, ce matin, le slogan olympique... trois photos, pour illustrer "l'esprit olympique en Grande-Bretagne"... Plus vite : ce sont des policiers qui se ruent sur un manifestant qui tente d'éteindre la flamme olympique avec un extincteur... Plus haut : des renforts appelés à la rescousse quand un homme réussit à attraper la flamme... Plus fort : des policiers qui se battent avec des manifestants pro-Tibet... Et le Guardian résume... "L'esprit olympique vacille dans le chaos"... "Les relais ont été réduits à la farce par d'affreuses scènes de protestation qui ont embrasé Londres", note The Times... Et même si "le relais de la flamme olympique a presque été abandonné", rapporte le Daily Telegraph, l'ambassade de Chine dit que ce relais olympique a été "very successful"... un succès donc... Un succès ?... Non, un cauchemar... "Un cauchemar en termes de communication pour Londres... avec des images de Tibétains plaqués au sol par la police", analyse The Times... Alors oui, c'est sûr : le bobby londonien aux prises avec un manifestant des droits de l'homme... il est en photo dans toute la presse européenne... Le Corriere della Sera parle "d'attaque contre la flamme olympique"... C'est aussi ce que retient, en Allemagne, Die Welt : "Des manifestants attaquent les porteurs de la flamme"... La Libre Belgique compte "35 arrestations au passage de la flamme"... Qui dit mieux ?... Paris peut-être... "Paris accueille la flamme olympique, avec la crainte de protestations contre le gouvernement chinois"... C'est dans El Mundo ce matin... Mais c'est bien sûr en Une de quasiment toute la presse française... "La flamme de la discorde met Paris sous tension", lance ainsi Le Figaro... qui prévient que ce relais traverse la capitale française aujourd'hui, et que 3.000 policiers sont mobilisés... "Une flamme très surveillée", pour Les Dernières Nouvelles d'Alsace... "Vent de protestations sur la flamme olympique", constate Ouest-France... Et du coup, France Soir se demande si nous allons "vers une extinction des Jeux ?"... puisque malgré l'importante protection policière, beaucoup essaieront d'éteindre la flamme, estime le journal... Et dès ce matin, Libération s'y essaye... "Libérez les JO"... C'est le seul titre, en Une de Libé ce matin... En illustration : les anneaux olympiques revus par Reporters sans Frontières... Vous avez déjà vu l'image : à la place des anneaux, ce sont des menottes... Et Laurent Joffrin explique... "Cette Une de Libération, c'est en fait un appel à manifester pacifiquement, journal en main, sur le passage de la flamme"... Alors beaucoup de commentaires et d'éditoriaux, dans vos journaux ce matin, sur ce sujet... Des analyses politiques sur "le couac de Rama Yade", comme dit Michel Noblecourt dans Le Midi Libre... un couac qui montre que "le Tibet reste une épine pour un gouvernement qui ne sait plus trancher entre droits de l'homme et intérêts économiques"... Alors mener campagne en faveur du Tibet, c'est bien, concède Pierre Rousselin dans Le Figaro... Mais les défenseurs des droits de l'homme ne doivent pas "dénaturer la cause qui est la leur en la ramenant à une bataille franco-française dans le seul but de piéger le gouvernement"... Vous lirez aussi des reportages dans la communauté chinoise de Paris... "La déception des Chinois de la capitale", explique ainsi Camille Neveux dans Le Parisien-Aujourd'hui en France... Dans le quartier de Belleville, Chen avait tout prévu : "la création d'une association pour fêter les Jeux Olympiques... la confection de décorations... et même un grand défilé dans les rues"... Mais finalement, il a jeté l'éponge... Ce restaurateur, comme d'autres, déplore que les Chinois soient toujours stigmatisés... En Chine, en revanche, ce sont les médias occidentaux qui sont accusés de partialité... C'est ce que Libération appelle "la propagande du complot"... La correspondante à Pékin du journal explique aussi que, selon une information publiée vendredi par le Financial Times, les dirigeants chinois auraient contacté des agences de relations publiques internationales... pour trouver des stratégies de communication pré-olympiques... pour faire du média-training... et aussi des enquêtes sur la perception de la Chine en Occident... Certains y voient un appel au secours... Ce qui est sûr, c'est que "la Chine a déjà perdu la bataille du baillon", note Daniel Ruiz dans La Montagne... Et aujourd'hui, à Paris, "la flamme olympique sera l'étendard d'un triple refus", analyse Bruno Dive dans Sud-Ouest... "refus de l'hypocrisie de l'Occident démocratique face au régime de Pékin... refus de la dictature à tête de veau d'or qui enserre la Chine... refus de la répression qui opresse le Tibet depuis un demi-siècle"... Mais bon, quand même... "C'est un peu triste, non ?"... Olivier Picard, dans Les Dernières Nouvelles d'Alsace, regrette cette "agitation aussi inutile que néfaste... Indécise et brouillonne, elle arrive trop tard... C'est avant que la Chine soit désignée comme pays organisateur des JO qu'elle aurait été utile... Alors maintenant, eh bien c'est Daniel Cohn-Bendit qui a raison : il faudra mettre le bordel là-bas, pour montrer sans relâche notre goût irréductible pour la liberté... Dans cette discipline, nous sommes médaille d'or... Alors, conclut l'éditorialiste, à nous de défendre ce titre en flamboyant"... Et puis dans les journaux aussi, ce matin, dans ce dossier, vous lirez le point de vue de ceux qui croient que ces JO changeront quelque chose... "La Chine sera plus ouverte après les Jeux" : c'est l'ex-président du CIO, Juan Antonio Samaranch, qui le dit dans El Pais... Même avis de Jean-Claude Killy, interviewé dans Le Figaro : "Je trouve dommage que Jacques Rogge (l'actuel président du CIO) soit autant critiqué... Le courage de l'olympisme d'avoir attribué les Jeux à la Chine est une bénédiction, notamment pour les Tibétains.... Une médiatisation pareille est spectaculaire"... Et dans La Voix du Nord, Sébastien Varnier rappelle en effet que "toutes les caméras et tous les micros du monde seront présents en Chine à partir du 8 août... Voilà une tribune toute trouvée pour nos politiciens... C'est à eux de bouger... Et le gouvernement chinois ne pourra pas tout contrôler"... Là, c'est plutôt : "Plus vil, plus bas, plus bête"... Et bien sûr, on parle là de la profanation de 148 tombes musulmanes, près d'Arras... "Ignominie", en Une de L'Est Républicain... "Indignation", pour Le Dauphiné Libéré et Le Parisien-Aujourd'hui en France... "Depuis Carpentras en 1990, la profanation de tombes fait partie de ces faits-divers récurrents qui balafrent la France et l'image qu'elle souhaiterait donner d'elle-même... A chaque fois, la République se retrouve face à un miroir dont le reflet ne lui plaît guère : celui d'un pays au vieux fond raciste", écrit Guilhem Beauquier dans L'Union... Oui, confirme Patrick Fluckiger dans L'Alsace, "Bertold Brecht avait malheureusement raison : 'Le ventre est encore fécond d'où est sortie la bête immonde'... Alors certes, le refus de l'autre est indissociable de la bêtise, mais ce n'est pas une excuse... S'en prendre aux combattants musulmans de la guerre de 14-18, c'est s'en prendre à la République et à la Déclaration des Droits de l'Homme"... Et dans Nice Matin, Marc Chevanche est sur la même ligne : "Sans doute constatera-t-on que les auteurs de ces actes répugnants sont, comme d'habitude, de sinistres imbéciles... Notre société est assez solide et apaisée pour ne pas avoir à redouter que ses valeurs d'humanité et de tolérance soient demain menacées par des forces délétères... Il n'empêche, conclut l'éditorialiste : la recrudescence de tels actes devrait inquiéter"... Et sinon dans les journaux, ce matin... "Otages colombiens : la solidarité en marche"... C'est La Croix, qui s'intéresse aux milliers de manifestants qui ont réclamé hier, en France, la libération d'Ingrid Betancourt et des autres otages des FARC, au lendemain de grands défilés en Colombie... Finalement, il n'y aura pas de quatrième opérateur de téléphonie mobile... La Tribune l'annonce ce matin : "L'Etat renonce à la quatrième licence"... La décision aurait été prise lundi à l'Elysée, selon le journal... Bien sûr, vous lirez également, dans tous vos quotidiens, l'hommage à Charlton Heston... "Le gladiateur du 7ème art", selon Le Figaro... Et puis, pour finir... cette information aux relents de science-fiction... C'est en Une de Paris-Normandie... Une première médicale qui a eu lieu à Rouen... "On greffe bien les neurones", applaudit le quotidien... Une équipe rouennaise a réussi la première greffe de neurones... un espoir pour les maladies du cerveau, expliquent les chercheurs... Greffe de neurones... Greffe de neurones... C'est dans quels neurones, le respect des droits de l'homme ?... Bonne journée... A demain...

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.