La planète est en déclin... un déclin physique et moral... Le constat est sans appel... Il s'affiche en Une du Wall Street Journal Europe... C'est le résultat d'une enquête dans 18 pays... tous développés... Et les sondés de cette planète sont pessimistes... Pessimistes en chef, à 74% : les Grecs... Derrière, les Espagnols, les Hongrois et les Américains broient du noir, à 62%... Juste ensuite, viennent les Français... Nous sommes sûrs que tout va mal, à 60%... Et donc... Qui ou quoi pour nous sortir de ce marasme ?... Rien ni personne, disent 10% des Anglais... Les politiques ?... Au mieux, ils recueillent 11% des espoirs pour l'avenir du monde... 11% chez les Américains et les Anglais... 5% seulement pour les Français... 31% des Américains confient leur stress à un Dieu... Seuls 4% des Français attendent de l'au-delà un monde meilleur... Alors à qui confier l'avenir du monde ?... Eh bien d'abord... et ça c'est vrai, largement, dans tous les pays... on le confie à nos familles, à nos amis... La réponse est donnée par 52% des Suisses... 44% des Français... Et puis sinon... On veut bien confier l'avenir du monde aux scientifiques... Un quart des Français... 10% des Allemands... puisent leur peu d'optimisme dans les exploits des scientifiques et dans la recherche... L'espoir pour un monde meilleur, nous ne le mettons donc pas dans les mains des politiques... Et on a peut-être tort... On reparle des messages de Nicolas Sarkozy aux FARC, à leurs otages et à Ingrid Betancourt... Hier, vos journaux n'avaient pas cette information... Alors évidemment, ce matin, ils la commentent... Et dans les grandes lignes, ça donne : "Sarkozy s'engage pour Ingrid Betancourt", applaudit Ouest-France... "Le coup de poker de Sarkozy", selon Libération... "Sera-t-il entendu ?", interroge Le Dauphiné Libéré... "Sarkozy aurait-il des garanties ?", se demande La Provence... Alors donc on applaudit... "Bonjour, je suis Nicolas Sarkozy"... "Qui aurait pu imaginer que le jour viendrait où tous les Français de bonne volonté, quelle que soit leur opinion, se reconnaîtraient dans ce "je" présidentiel, omniprésent depuis sept mois ?"... Les premières lignes de l'éditorial de Bernard Revel, dans L'Indépendant du Midi, donnent le ton... "Chapeau et bien joué !"... "Voilà ce qu'on a envie de dire à Nicolas Sarkozy", écrit Jacques Guyon dans La Charente Libre... "On apprécie d'autant plus son engagement qu'on a trop souvent surpris le Président en posture de compassion suraiguë, d'empathie surjouée... Cette fois-ci, il a su trouver les bons mots, exprimer la juste émotion, doser fermeté du ton et main tendue"... "Coup de poker", dit Libération... C'est que, commente Fabrice Rousselot dans son éditorial, "l'initiative du Président français s'annonce plus que délicate... Le chef historique des FARC est aujourd'hui à la tête de forces révolutionnaires dont les motivations sont de plus en plus opaques, financées par le trafic de drogue, et dont la seule raison d'être semble la lutte à mort contre le pouvoir en place"... Oui, mais "le message de Nicolas Sarkozy à la guérilla remet les choses à leur place", souligne Pierre Rousselin dans Le Figaro... "En fixant Noël comme objectif, Nicolas Sarkozy signifie aux FARC qu'ils n'ont rien à gagner à faire traîner les choses... Il montre à tous les acteurs de cette tragédie qu'il ira jusqu'au bout, sans ménager son investissement personnel... C'est énorme... Même si tout reste à faire pour parvenir à une issue heureuse"... De son côté, Jean-Marcel Bouguereau analyse, dans La République des Pyrénées, que "le moment est favorable"... Pour deux raisons, selon l'éditorialiste... D'abord, "la vidéo d'Ingrid Betancourt a bouleversé la population colombienne, qui en a assez des milliers de morts de cette guerre civile... Et puis le moment est d'autant plus favorable que la guérilla des FARC est à bout de souffle... Les frappes de l'armée ont conduit à la mort de plusieurs chefs militaires importants"... Oui, mais Nicolas Sarkozy sera-t-il entendu ?... Hubert Coudurier, dans Le Télégramme, en doute... "Vivant comme des reclus en marge du monde, les guérilleros colombiens ne sont pas du genre à se laisser culpabiliser"... "Rien n'est gagné", confirme Francis Lachat dans Le Courrier Picard... "Rien ne dit évidemment que les FARC vont, soudainement touchés par la grâce, accéder aux désirs de Nicolas Sarkozy... Rien ne dit que le Président colombien Uribe va voir d'un bon oeil toutes ces interventions qui ne font que l'affaiblir politiquement"... Alors le Président français a-t-il eu des garanties ?... A la question de La Provence, Patrice Chabanet, dans Le Journal de la Haute-Marne, répond... "On imagine mal le chef de l'Etat mettre tout le poids de sa fonction et de sa réputation dans la balance, sans avoir eu au préalable quelques assurances sur une issue favorable... La montée en première ligne de Nicolas Sarkozy constitue sans doute la partie visible de l'iceberg"... "Que s'est-il passé ces dernières semaines pour que les choses prennent un nouveau cours ?", se demande Maurice Ulrich dans L'Humanité... "Il sera toujours temps de le savoir... Car l'essentiel, aujourd'hui, n'est pas là... Aujourd'hui, l'espoir renaît... Et le Président français ne prendrait pas le risque de cette action spectaculaire s'il n'avait pas déjà des assurances de réussir"... L'éditorialiste de L'Huma conclut : "On ne joue pas au poker avec les otages"... Pour changer le monde en mieux... vive la science !... On en aura encore des preuves tout le week-end... Ce soir débute, vous le savez, le Téléthon... "Toujours plus de générosité pour guérir", explique Paris-Normandie... qui vous invite, entre autres, à une rencontre avec les chercheurs en immuno-pathologie de Rouen... des chercheurs soutenus par l'AFM... Du coup, à la fac de médecine, une nouvelle unité de l'INSERM verra le jour l'an prochain, pour travailler sur les maladies inflammatoires... "Le Téléthon, c'est vital"... Des paroles de chercheurs, en Une de La Charente Libre... Et tous vos journaux, ce matin, vous encouragent à donner... en vous rappelant le numéro de téléphone traditionnel... le 3637... Et puis, toujours dans Paris-Normandie, ce retour... "L'an dernier, une frange de l'Eglise catholique s'était insurgée contre la recherche sur les cellules souche... faisant valoir que l'embryon humain ne pouvait être utilisé comme matériau de laboratoire... Aujourd'hui, précise le journal rouennais, la polémique semble s'être calmée"... Ca, ce n'est pas si sûr... "Débat éthique autour du Téléthon"... C'est la Une de La Croix ce matin... La Croix qui fait un état des lieux, à la veille de l'édition 2007... Dominique Quinio constate que "du côté de l'Eglise catholique, c'est l'évêque de Metz qui a repris le flambeau de la contestation... Mais dans le même temps, à Lourdes, le cardinal Vingt-Trois n'a pas souhaité jeter le discrédit sur cette générosité qui porte ses fruits"... L'éditorialiste explique en fait que l'épiscopat français veut surtout engager le débat avec les autorités politiques avant la révision des lois de bioéthique en 2009... Et Dominique Quinio de résumer : "Il est fondamental de rappeler la dignité de toute vie humaine, même déficiente... de répéter que la personne humaine ne saurait être un matériau de recherche... Mais il y a aussi le présent des familles touchées par la maladie... leur immense amour pour les enfants qu'elles rêvent de guérir... Ces réalités pèsent aussi leur poids d'humanité, qu'une conscience ne peut ignorer"... Et sinon dans la presse... Eh bien sinon... puisque l'on parlait de foi, d'Eglise... vous lirez, dans Arts Magazine, cette enquête, qui pose une question iconoclaste à la veille de Noël... "Faut-il détruire les églises ?"... La question se pose dans des dizaines de communes, qui n'ont plus les moyens d'entretenir ni de restaurer leur patrimoine religieux... Arts Magazine est allé à la rencontre des maires de ces villages, et aussi des curés de campagne... Dans Le Monde... une fois de plus, la France stigmatisée pour l'état de ses prisons... Surpopulation carcérale, conditions de santé, placement en isolement... Le Comité pour la prévention de la torture juge "la France coupable de traitements inhumains"... Dans Le Figaro Economie... peut-être l'annonce d'une future série télévisée... Pour l'instant, c'est une information économique donc... Aux Etats-Unis, le FBI se mêle de la crise immobilière et du surendettement... La police fédérale traque les abus, raconte Le Figaro... et pourchasse les établissements de crédit hypothécaire qui mentent sur les revenus des emprunteurs ou surévaluent les biens immobiliers... Et puis, allez... Pour finir la semaine avec un sourire... Et puisque c'est de la science qu'est censé venir l'espoir d'un monde meilleur... sachez que "les gaz du kangourou ne polluent pas"... C'est à lire dans France Soir... Des chercheurs australiens ont découvert qu'une bactérie évitait aux kangourous d'émettre du méthane dans leurs flatulences... Vous allez me dire : qu'avons-nous à faire du pet du kangourou ?... Eh bien c'est un espoir pour la couche d'ozone... Le méthane est largement plus nocif pour le réchauffement climatique que le gaz carbonique... Et du coup, les chercheurs australiens vont tenter d'implanter la bactérie du kangourou chez tous les bovins et ovins, dont les pets sont, selon les Nations Unies, un des premiers responsables des problèmes d'environnement...

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.