Un nouveau journal ce matin dans les kiosques... Charlibération... En fait, Libération accueille Charlie Hebdo ce matin... C'est aujourd'hui le procès des caricatures de Mahomet, publiées il y a un an par l'hebdomadaire satirique... des caricatures, vous vous en souvenez, publiées d'abord par un quotidien danois, Jyllands Posten... Charlie Hebdo comparaît donc devant le tribunal correctionnel de Paris... pour injures... Et ça donne, en Une de Libé... "Les censeurs mettent la gomme"... Un titre sur un dessin de Riss... un intégriste musulman attaquant à la hâche un crayon de bois... "Charlibération, c'est une histoire de solidarité", explique Laurent Joffrin... le patron de Libé... Parce que, dit-il, "ce procès idiot est un procès de presse... Soit, les musulmans sont victimes de discriminations en France... et on comprend leur sensibilité à fleur de peau... Mais ce ne sont pas les mots qui blessent, ou les dessins qui tuent... Ce sont les bombes"... Alors procès idiot... En tout cas, un procès qui n'a pas lieu d'être, si l'on en croit les éditorialistes ce matin... Dans Le Midi Libre par exemple, Michel Noblecourt juge ainsi... "Franchement, les caricatures au coeur de la polémique n'étaient pas très drôles, voire même de mauvais goût... Mais les publier, comme Charlie Hebdo, était un pacte de liberté... Ce procès n'aurait jamais dû avoir lieu au pays de Voltaire... lui qui enseignait... "Je ne suis absolument pas d'accord avec vous, mais je me battrai pour que vous puissiez vous exprimer"... une attitude qu'on appelle aussi "tolérance", conclut Noblecourt... Oui, c'est un mauvais procès aussi pour Jean-Claude Souléry, dans La Dépêche du Midi... "Et qu'on ne nous parle pas de racisme... On peut admettre, écrit-il, que bon nombre de musulmans aient été choqués par ces dessins iconoclastes... comme bon nombre de chrétiens l'ont été auparavant par d'autres dessins montrant Jésus ou le Pape... Mais on comprendrait mal que dans une société laïque, la critique d'une croyance puisse être assimilée à un quelconque racisme dirigé contre les croyants"... "L'humour... poursuit Souléry... et surtout l'irrespect qu'autorise l'humour... sont autant de garde-fous pour qui refuse un monde uniforme"... Ce procès n'aurait jamais dû avoir lieu... C'est aussi ce que dit Malek Chebel, écrivain et psychanaliste, spécialiste de l'islam... Il est interrogé dans Le Parisien-Aujourd'hui en France... "On ne règle jamais rien par l'émotion, dit-il... Et cette nouvelle projection médiatique pourrait à nouveau mettre de l'huile sur le feu... Ce procès n'aurait jamais dû avoir lieu... J'aurais préconisé un grand débat philosophique, où chacun aurait pu s'expliquer... Il serait bien de se solidariser pour combattre l'ostracisme, la xénophobie et l'islamophobie"... Autre interview intéressante... elle est à lire dans Libération... celle de Jeanne Favret-Saada... Cette ethnologue du CNRS travaille sur le blasphème... Elle a étudié l'affaire Rushdie... Et le mois prochain, elle publie un livre sur l'affaire des caricatures de Mahomet... Et entre ces deux dossiers, elle déplore le changement de position des Européens... "Lors de la fatwa contre Rushdie, dit-elle, en 89, il y avait une sorte d'unanimité pour en faire l'icône de la libre expression artistique... Cette fois, une partie des intellectuels n'a cessé de reprocher au Jyllands Posten sa "provocation raciste" entre guillemets... "provocation raciste" contre les immigrés... avec l'idée que nous n'aurions, dans nos sociétés, que des minorités ethniques persécutées, sans divisions internes... Du coup, conclut-elle, entre l'angélisme des uns et la politique d'accommodement des autres, les islamistes peuvent avancer leurs exigences"... Pour terminer sur ce sujet... sur lequel il y a vraiment beaucoup à lire ce matin dans vos journaux... un coup d'oeil sur Charlie Hebdo... un numéro spécial procès... Charlie qui dénonce l'amalgame fait par cette accusation d'injures publiques à l'égard des personnes de confession musulmane... Avec cette accusation, on assimile tous les musulmans aux intégristes... ce que Charlie se défend d'avoir fait... Et pour preuve... Eh bien les soutiens de ses lecteurs de confession musulmane... des soutiens publiés ce matin... Fatma, qui dit : "Merci d'avoir publié les caricatures... Merci de rappeler qu'il existe des musulmans athées"... Thierry aussi... "Je suis un Français musulman, dit-il... Catholique de naissance, converti il y a une dizaine d'années... Et je t'apporte mon soutien moral... C'est à pleurer de voir ce qu'est devenue ce que j'estime être la plus belle et la plus grande des religions", écrit Thierry... Et dans son édito, Philippe Val rappelle que c'est, entre autres, le dessin de Cabu en couverture, il y a un an, qui est poursuivi... un dessin qui montre un Mahomet éploré d'être débordé par les intégristes, qu'il traite de "cons"... Mais "si on ne se moque pas des intégristes, ils ont gagné... Et ce n'est pas parce qu'on a tous peur du terrorisme qu'il ne faut pas se foutre de la gueule des terroristes... Si on s'interdit d'en rire, comment allons-nous vaincre nos peurs ?... S'il faut les respecter, comment allons-nous lutter contre leurs idées ?"... Pour Philippe Val, il en va de notre survie... C'est un autre procès... Vos journaux en parlent depuis le début de la semaine... Un procès qui a débuté lundi aux Etats-Unis... Celui d'Ehren Watada... C'est le premier officier de l'armée américaine à passer en cour martiale pour refus de servir en Irak... Dans Le Figaro, la description des abords de Fort Lewis, où se déroule le procès... Devant cette base militaire, les militants anti-guerre expriment leur soutien à Watada... "Un vrai patriote", est-il écrit sur les pancartes... Parmi ces manifestants, il y a entre autres l'acteur Sean Penn... Le camp adverse également est mobilisé... Là, les slogans sont plus simples... "Traitre", "Faux-cul"... C'est le 22 juin dernier que cet officier modèle a refusé d'embarquer pour l'Irak... Cela faisait plusieurs mois qu'il mettait en application le conseil d'un de ses commandants : se renseigner le plus possible sur sa mission... Il s'est donc informé sur l'absence d'armes de destruction massive... sur le traitement aussi des ennemis combattants... Et il en a conclu que l'invasion de l'Irak est immorale et illégale... Il a donc demandé à sa hiérarchie d'être affecté en Afghanistan... Mais l'état-major a voulu faire un exemple... Et du coup, Ehren Watada risque 4 ans de prison... Il est le premier officier jugé pour "refus de servir" depuis le Vietnam... L'Irak... C'est sur ce sujet que Dominique de Villepin fait la Une du Financial Times... Pour le Premier ministre français, l'idée que des troupes supplémentaires en Irak pourraient apporter la paix et la stabilité est absurde... Il le dit dans une interview, donc, au quotidien financier londonien... un entretien où il affirme être sur la même ligne que Nicolas Sarkozy... et qu'il n'y a pas de différences entre leurs deux approches du modèle français... Interrogé sur le fait de savoir si la France est prête à une Présidence féminine... le Premier ministre français répond qu'il n'y a plus aucun blocage de ce type dans la société française... que, selon lui, être une femme n'est ni un obstacle, ni un avantage... Alors, pour terminer, retour sur les conséquences de la guerre en Irak... Une d'entre elles... c'est à lire dans Le Monde... c'est que le coût de cette guerre oblige les Etats-Unis à des économies tous azimuts... Et du coup, eh bien, le prochain budget de la NASA est raboté d'un demi-milliard de dollars... C'est "la course à la Lune annoncée par George Bush qui est ainsi freinée", explique Le Monde... Et du coup... "Toulouse : objectif Lune"... C'est le grand titre de La Dépêche du Midi... Parce que l'ambition lunaire pourrait bien avoir changé de continent... Les Etats-Unis reconnaissent, plus que jamais, ne plus pouvoir agir seuls... Et l'Agence spatiale européenne va lancer cette année un appel d'offres pour la réalisation d'un simulateur lunaire... Et ce qu'explique La Dépêche du Midi, c'est que Toulouse est candidate pour cette nouvelle épopée spatiale... Le projet pourrait voir le jour à l'est de la capitale régionale, sur un terrain de 20 hectares, près du CNES... Cette station orbitale au sol doit permettre l'entraînement des spationautes qui partiront plus tard vivre sur la Lune ou sur Mars... Un projet baptisé "Colonisation de la Lune", qui nous transporte dans le temps... en 2025... date à laquelle cette base pourrait démarrer la construction de villages lunaires...

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.