La Provence recherche un millionnaire de l'Euromillion qui a douze jours pour se faire connaître. StreetPress raconte l'argent des rappeurs, que les entreprises espèrent pour leurs publicités. Le Monde et le Figaro disent la tristesse en Chine après la mort d'un médecin lanceur d'alerte, tué par le coronavirus.

On parle d'un millionnaire...

 

Ou d'une millionnaire allez savoir un millionnaire mais en sursis, car on connait pas cette personne qui le 20 décembre dernier a validé son ticket Euromillion  au Mag presse du centre commercial Grand littoral de Marseille, et qui l'a oublié ce ticket, mais cette personne pourtant a coché 5 bons numéros :  8 24 30 32 34 et les étoiles 3 et 4 font en addition de la Française des jeux 1047023 euros et 20 centimes, mais il faut que la gagnante ou le gagnant se fasse connaitre  avant le 18 février à minuit, la Provence en fait sa Une car c'est son devoir, et j'en parle parce que c'est trop rageant de penser qu'un frère une sœur en humanité peut échapper à la misère commune et ne le sait pas...
 

Et je pense au temps perdus aux occasions manquées, il en est de plus graves; le Monde et le Figaro me disent que la tristesse a pris la Chine où l'on poste des bougies de deuil et parfois on se fâche sur ces réseaux sociaux que l'Etat surveille plus que jamais... Car Li Wenliang est mort, qui avait 34 ans, et un enfant de 5 ans, qui était ophtalmologue et qui s'était inquiété le 30 décembre dernier car 7 personnes travaillant sur le marché des animaux de Wuhan semblaient souffrir d'un syndrome respiratoire aigu sévère... Li Wenliang avauit arrêté avec sept autres médecins pour avoir  troublé l'ordre social...
 

Depuis, l'Etat chinois a reconnu le coronavirus. Li Wenliang était malade quand on l'a félicité a posteriori; malades aussi ses parents et son épouse enceinte. "J'espère qu'on n'arrête personne au paradis" dit un internaute chinois... Que de vies perdues.
 

Je lis des tristesses ce matin. La Provence encore me raconte une famille transformée en un gang de tortionnaires, parents enfants tante neveux cousins se sont acharnés sur un adolescent, pourtant le meilleur ami du fils de la famille, parce qu'ils le soupçonnaient d'avoir étouffé les bijoux de la maman...
L'Union me raconte qu'hier à Château-Thierry, trois fillettes sont tombées dans la Marne en voulant nourrir les cygnes... L'une d'elles n'est pas remontée sur la rive, emportée par l'eau boueuse et hier soir on ne la trouvait pas... Tout près de là à Reims, en début de soirée, des dizaines de jeunes se sont affrontés près de la place du théâtre, deux adolescents, 13 ans et 16 ans ont été hospitalisés frappés à la tête a coups de marteaux... Le Monde me dit que la police a Paris désespère d'enrayer la violence des enfants, l'un d'eux, nommé Wally,  est mort en janvier près du canal Saint-Martin, vidé de son sang poignardé à la cuisse fin janvier pour une histoire de vente d'écouteurs airpods, il avait 14 ans comme son meurtrier. Le Figaro qui fait sa une sur l'impuissance de l'Etat face aux zones de non droit me rapporte les mots désabusés de policiers qui s'accrochent à sauver Trappes où l'on se bat depuis si longtemps entre ceux des squares Camus et Léo Lagrange... "Les jeunes continuent à se taper dessus sans trop savoir pourquoi"...  que de vie gaspillée.
 

Mais on parle aussi de succès ce matin...

Et d'argent de bling bling, dans l'habituel palmarès de l'Equipe des salaires de la ligue 1, Neymar à 3 millions par mois est en tête devant MBappe dans un PSG où le salaire moyen mensuel brut est de 820000 euros... A Reims lanterne rouge, le footballeur gagne en moyenne 24107 euros... mais il y a des primes, champagne.
 

StreetPress poursuit une enquête au long cours sur l'argent des rappeurs, qui sont désormais courtisés par les entreprises...  et il y a un gout de revanche quand Lacoste que les jeunes rappeurs aimaient mais qui les snobait s'en remet désormais à Moha la Squale. Red Bull, Havana, Adidas et Burger King et les produits laitiers  s'abritent derrière les rappeurs; maitres de l'heure pour peu qu'ils lissent leur coté méchants garçons, ils sont les rappeurs (m'a dit StreetPress  et me confirme le magazine des Echos) les vainqueurs  de la révolution du streaming, l'écoute en ligne, qui bouleverse le monde de la musique.
 

Il est bon quand des musiciens triomphent d'aller rendre hommage à celui qui les inventa tous, Ludwig Van Beethoven, dont on fête  le 250e anniversaire de la naissance, et qui a même été célébré et mixé à Nantes par un DJ japonais, c'est sur les sites de Ouest France et Presse océan... Mais Beethoven est surtout  raconté expliqué philosophé par Marianne,: Beethoven fut le premier musicien conscient de la primauté de l'artiste. « Continuez à marcher, ils doivent nous laisser passer. Pas l’inverse ! »  disait-il à Goethe quand ils croisaient la famille royale, et il toisait un prince avec ces mots: « Ce que vous êtes, vous l’êtes par hasard et par naissance. Ce que je suis, je le suis par moi-même. Il y a eu et il y aura encore des milliers de princes. Il n’y a qu’un Beethoven »
 

Il était « un saint un génie un héros », « le sourd qui a entendu Dieu », encore que... Sur les sites du Point et du Guardian, je lis que Beethoven aurait été moins sourd que ne le dit sa légende t aurait pu entendre faiblement ses dernières œuvres. Je m'en réjouis.
 

Et un musicien ivoirien pour finir.

Qui se nomme Bobby Yodé; chanteur de zouglou, musique urbaine de Côte d'ivoire et qui a chez lui une petite réputation, mais il vit chez nous bobby, de profession agent de sécurité, mais il donne quand même des concerts improvisés devant l'hôtel Ibis Batignolles, où lutte son épouse. Elle est la véritable héroïne de cet article de Libération, Rachel Kéké, femme de ménage qui mène depuis six mois la grève  « des corps cassés » de l'hôtel. Elle est d'une force rare, je ne parie pas que face à elle le groupe Accor tiendra.
 

Dans l'Yonne républicaine et le Bien public, on me dit la victoire des vignerons de chablis, et d’ailleurs qui hier manifestaient à Montreuil contre l'Institut national des appellations d'origine, qui pensait les sortir de l'AOC Bourgogne, pensez donc, ça n’arrivera pas !

Et ça requinque sur l'avenir des campagnes envahies par un vers plat gluant immonde que je lis dans le Parisien et le Figaro,  venu d'Argentine dans des plantes en pots et qui dévore lombrics et escargots et les sols en deviennent secs.
 

Ce vers, Obama Nungara est très laid, aussi laid qu'est beau dans le Monde Hugo Marchand, danseur étoile de l'Ppéra de Paris qui va danser dans Giselle et qui en nage raconte son corps si grand qu'il faut préserver et une passion vibrante. Hugo est beau mais -affaire de goût – peut-être un peu moins que Kirk Douglas encore et toujours qui nous tente, bestial à la une de Libération.

Contact
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.