on ne pouvait pas y échapper:on n'y échappe pas faut dire que les références historiques s'agissant des anglais sont légion:c'est waterloo le coup de trafalgar azincourt d'ailleurs ,c'est bruno dive dans sud ouest qui le remarque singapour rime avec azincourt... et donc voilà... les réactions à chaud sont éloquentes ce choix du cio c'est véritablement ce que libération appelle en titre londres de choc on peut pas mieux dire comme l'écrit aussi le figaro que londres a brisé le rève de paris et que la france est ko ,dixit france soir,que cet échec de paris est un sale coup pour un pays déjà bien déprimé dont la tristesse ,voir la une d'aujourd'hui le parisien la tristesse et la colère se lisent sur les visages de ses représentants à singapour:b delanoé le regard vide ,j f lamour tète baissée et arnaud lagardère qui crie son désespoir la tète en arrière ,soledad... bon c'est fait :la france est ko ,assommée la panse de brebis farçie comme écrit véziane de vézins dans le figaro a finalement vaincu la tète de veau ,allusion bien sur aux plaisanteries alimentaires du pdt chirac dont on ne veut pas penser qu'elles ont eu la moindre influence dans cette affaire... reste à savoir alors ce qui a fait pencher la balance de l'autre coté de la manche et là ,y a de tout et surtout des questions que se posent notamment aujourd'hui le parisien et france soir:les français n'ont ils pas été trop timides ,trop fair play,ont ils péché par naiveté face au lobbying très agressif de leurs adversaires et y a til eu magouille ? que dire demande encore didier romain dans le parisien du système des clans mis en place à l'époque de samaranch et qui reste bien vivace :on a vu les voix de moscou se reporter sur madrid dont les voix se sont ensuite reportées en majorité sur londres... et les pays de l'est ,ne sont ils pas plutot pro anglais et les africains ,ne font ils pas le constat que la France n'est plus la puissance européenne dominante et ceci et celà jusqu'à l'hostilité de l'administration bush qui a pu également peser lourd contre paris ce que souligne patrick le hyaric dans l'humanité,que dans un contexte mondial marqué par la guerre économique , l'emprise de quelques oligopoles et la marchandisation des activités humaines ,un certain nombre de membres du cio ont préféré le pays d'europe qui soutient inconditionnellement les dirigeants nord américains on peut tout envisager ce qui est sur ,benjamin danet dans france soir en est perduadé ,c'est que le dossier parisien était meilleur que celui de londres ,plus complet , moins couteux,moins incertain et que le choix du cio est donc avant tout un choix politique (s'agissant du dossier technique cela dit on est heureux de lire enfin le détail du projet londonien :voir les cartes de la tribune du figaro de la croix où l'on découvre je cite un programme d'équipements ambitieux,un vrai projet de promotion sociale pour les jeunes,bref l'occasion de rappeler que le comité d'évaluation du cio l'avait mis quasiment à égalité avec paris) cela dit je reviens à benjamin danet,peu importe ce rapport pompeux de la commision puisqu'il n'a finalement aucune incidence sur le verdict un verdict essentiellement politique répétons le on sait depuis salt lake city et atlanta que ce sont tjrs des interets extérieurs au monde sportif qui décident de la ville d'accueil soit ce qu'on sait aussi maintenant et c'est la conclusion principale ,celle qui revient le plus souvent ,c'est que la france n'est plus ce qu'elle était faut dire les choses explique notamment gérard coulange dans l'union,nous avons un beau nombril sans doute mais nous sommes bien les seuls à l'admirer jena yves boulic dans ouest france ne dit pas autre chose en se demandant lui aussi si l'image et l'influence de la france dans le monde étaient bien encore celles qu'on s'imagine poser la question c'est y répondre et jean christophe giesbert met le spoints sur les i dans la dépèche du midi en notant que la france est comme un astre vieillissant ,qu'elle ne rayonne plus que son formidable patrimoine ,ses valeurs univserselles ont beau susbsiter ,elles n'exercent plus la fascination d'antan et sur ce point tout le monde est d'accord gilles sengès dans les échos :le message de singapour dit il c'est que le monde ne veut plus jouer avec nous et qu'il faut nous interroger sur cette arrogance qui nous fait donner des leçons à l'extérieur et nos propres contradictions qui nous font fermer les portes de notre pays tout en réclamant l'organisation d'evts universels ce que souligne aussi j m thénard en constatant qu'outre manche le cosmopolitisme est une valeur positive alors que chez nous on se méfie du plombier polonais l'olympisme qui n'est jamais qu'une vitrine de la marche du monde reflète bien cette réalité d'un pays isolé sur tous les continents valérie lecasble dans france soir en rajoute une louche :la france écrit elle est devenue un pays replié sur lui même,tellement arcbouté sur ses privilèges qu'il est difficile d'y entreprendre et d'aller de l'avant mais oui :dans la tribune fr xavier piétri est de cet avis on peut tjrs dénoncer l'internationale anglo saxonne,la puissance occulte de l'argent et des grandes marques,le lobbying déloyal des anglais ,mais l'essentiel des explications est à chercher dans ce portrait d'une france en panne ,la tète sous l'eau et qui a bien du mal à séduire on en tirera les conclusions qu'on veut ,et yves thréard ne s'en prive pas pour rappeler dans le figaro qu'il serait temps poupr la france de se monter moins sure d'elle même et de son fameux modèle social et de se montrer au contraire plus pragmatique là encore la réponse sera politique on voit bien ce que cette défaite a de pesant pour le pdt de la rép et pour le maire de paris surtout pour le pdt de la rép dont tout le monde a noté qu'il accumulait les défaites décidément c'est le dessin de ransom dans aujourd'hui le parisien ,j chirac qui se tourne vers un collaborateur et qui demande si on a a un plan B mais non lui répond son vis à vis ,le plan B c'était les jeux olympiques... il est sur que désormais recréer d'autres rèves comme dit francis lachat dans le courrier picard va etre difficile et que c'est entre français que les comptes vont se régler... la prochaine échéance c'est maintenant 2007 du pt de vue sportif en tout cas on peut tjrs espérer ce que suggère claude droussent dans l'équipe ,qu'il faut penser à rebondir et que singapour peut etre le pt de départ d'une nouvelle aventure ( on ne voit pas bien laquelle mais pourquoi pas) en attendant soyons sport comme dit dominique quinio dans la croix et c'est aussi le sens de cette photo de une de l'équipe :b delanoé qui serre la main de sébastien coe ,le patron de la candidature britannique (poignée de main un peu molle coté français mais c'est le symbole qui compte) et que veut rappeler l'éditorialiste de la croix ,que des jeux ,même olympiques ne sont jamais que des jeux et que c'est le moment ou jamais de se convaincre que l'essentiel est de participer.... tous ceux qui n'en pouvaient plus de cette débauche médiatique autour des jeux seront de cet avis dans politis denis sieffert est de ceux là non pas dit il que l'idée d'organiser une grande fète du sport soit insupportable ,évidemment pas ce qui est insupportable c'est de voir ce dont est capable la machine médiatique quand elle s'empploie à produire de l'unanimité c'est cette aptitude de notre époque à tout récupérer,tout détournér et tout pourrir par un culte immodéré de la croissance et du gigantisme bref on aimerait pouvoir dégonfler cette énorme baudruche olympique et c'est la raison pour laquelle ,éric coder et christophe driancourt le disent aussi dans france soir ,oui il ya bien eu des français cachés dans des caves hier pour hurler un yees de joie car la france n'aura pas les jeux ,les parisiens échapperont à l'alourdissement des loyers et des impots locaux paris ne sera pas envahi de touristes rougeauds en tricot de peau ,la canette de coca light à la main en un mot paris ne sera pas améliepoulainisée(un nouvel adjectif pour alain rey) transformée en ville musée et c'est tant mieux luc besson concluent les deux confrères iconoclastes et ses héros ,des petits jeunes qui montent ,bebel deneuve et johnny ,n'auront pas eu notre peau en somme les vrais gagnants dans cette histoire ne sont pas ceux que l'on croit c'est une façon de voir les choses m l'ambasseur tant pis pour les anglais

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.