"La démocratie renaît à Athènes"... La phrase est inscrite sur une pancarte brandie lors d'un rassemblement dans la capitale grecque... C'est l'Humanité ce matin qui publie un cahier spécial "en direct avec les indignés d'Europe".... "Athènes, Madrid, Paris, Toulouse, Ljubljana... ils expriment leur colère et leur revendication" explique le quotidien... à l'origine un "no future" positif... analyse un professeur de l'université d'Athènes... "en Grèce les jeunes ont le sentiment de ne pas avoir d'avenir, entre 2008 et 2010, le chômage des 15-24 ans a triplé"... Lefetris a 28 ans, lui, il est ingénieur dans l'automobile, au chômage, il descend tous les jours dans la rue... "beaucoup de citoyens ne vont pas voter parce que le choix c'est le Pasok ou la Nouvelle démocratie... dit-il... en réalité ces deux partis ce sont les deux familles royales grecques!... " La révolte se répand dans toutes les cités et dans tous les pans de la société aussi... le témoignage de ce pope du Péloponèse... dans la rue pour soutenir les Indignés... "je suis convaincu qu'il faut que ça change, mon devoir est d'être là, je suis le premier à dire que l'Eglise doit verser son argent au peuple, je suis la brebis galeuse de l'église orthodoxe"... Bruno: des propos qui se font écho un peu partout... Andréa, à Madrid, a "le sentiment de vivre une pré-révolution"... et la sociologue Anne Dufresne constate que ce mouvement est "plein d'espoirs, qu'il fait souffler un vent d'utopie, qu'il distille aussi un parfum de grève générale"... Ce qui est en cause au delà des difficultés économiques c'est une démocratie limitée... Patrick Appel-Muller dans son éditorial explique que les scrutins portugais qui "viennent de balayer des socialistes compromis pour remettre en selle une droite encore plus brutale soulignent l'impasse politique à laquelle les jeunes indignés cherchent une issue"... pour l'éditorialiste de l'Humanité il appartient à "la gauche d'inventer autre chose que des mouvements de balancier et la démission devant l'argent roi"... Ce que confirme Gérard Mordillat... l'écrivain cinéaste... pour lui, "les indignés d'Europe sont animés par la haute idée qu'ils se font de la démocratie... l'atteinte à la démocratie, voilà leur indignation majeure... les indignés d'aujourd'hui écrit encore Mordillat, sont les héritiers des révolutionnaires de 1789, de 1848, de la Commune, de tous ceux qui se sont battus pour que le pouvoir soit exercé par le peuple et pour le peuple". Alors les indignés et les autres... L'ensemble des moins de 30 ans... ceux que l'on appelle la "génération Y"... ils bousculent les codes de l'entreprise... c'est Les Echos qui s'intéresse à un livre "les jeunes et l'entreprise, la révolution est en marche"... un livre écrit par un père et son fils... le père cadre supérieur, entré jeune dans un grand groupe pour y faire carrière... le fils, qui vient de co- fonder une start-up, et qui a moins de 30 ans, a déjà connu 3 employeurs dont un à Londres.... Alors enquête des Echos et constat "les moins de 30 ans ont un rapport au temps, au risque ou à la hiérarchie différents de leurs ainés"... "quand leurs parents attendaient la retraite pour profiter de la vie, eux qui savent que leur retraite sera encore plus loin, veulent profiter de la vie dans l'immédiat".... et puis il y a les nouvelles technologies... avant quand on sortait de l'école on savait, aujourd'hui il faut apprendre en permanence... et puis "Twitter et Facebook ont brisé les tabous en favorisant la capacité des jeunes à donner un avis sur tout, les codes de l'entreprise en sont bouleversés, tout doit être dit, tout se sait, du salaire à l'éthique... la manière dont se comporte l'entreprise devient primordiale".... Et ces jeunes va-t-on les priver de leurs racines... Va-t-on refuser leur double nationalité à ceux qui en sont dépositaires?... des racines multiples que l'ont décrit généralement comme une chance... sauf que depuis quelques semaines... certains, le Front National en France, demandent la fin de cette double nationalité... Et c'est le coup de gueule de Denis Mac Shane.... le député travailliste britannique, ex ministre des affaires européennes de Tony Blair écrit une lettre ouverte à ses enfants dans les pages Rebonds de Libération... Ses enfants anglo-français... qui ont donc une mère française mais aussi un grand-père vietnamien, un autre polonais... il dénonce les assauts de cette nouvelle politique identitaire... dont le rêve est de vivre dans une nation sans différences culturelles ni ethniques.... j'espère que ces idées ne passeront pas, conclut Denis mac Shane... il espére que la france se levera pour dire non à ce fascisme Light... et sinon ce matin... il y a bien sûr les 7 minutes de New-York... Et comme annoncé dès hier par vos journaux, DSK a plaidé "non coupable" des accusations d'agressions sexuelles... prochain rendez-vous au tribunal le 18 juillet... "l'affrontement sans merci" prédit Le Figaro... une "audience express avant un procès fleuve" pour Libération... La presse écrite qui moque la télé... sur le thème du "tout ça pour ça"...Jacques Camus dans la République du Centre a ressentie "une impression de surinformation gratuite"... sans doute dit-il parce qu'il ne s'est rien passé d'imprévu... "Le voilà qui arrive" se pâme une présentatrice tronc comme si elle parlait de Contador dans l'étape du Ventoux... ironise Olivier Berger dans La Voix du Nord... Hervet Cannet avoue qu'il était au spectacle... l'éditorialiste de la Nouvelle République du Centre Ouest a vu les femmes de chambre chanté "Shame on you" au passage de Dominique Strauss- Kahn, manifestation ou mise en scène organisée... "c'était West Side Story au pied du tribunal", écrit-il, "Hollywood à New-York"... Et puis deux couacs dans l'information en continue des télés hier après-midi... le "not guilty" moment clé de la journée n'a pas été filmé... "les chaines d'info dans les choux" s'amuse Libération... sans compter que "DSK a disparu pendant 4 heures" note Le Parisien Aujourd'hui en France, il n'est rentré dans son appartement qu'à 19h19 heure française... où est-il passé?... Anne Fulda dans Le Figaro compatit avec les mallheureux envoyés spéciaux des chaines d'information interrogés par Paris et obligé de broder... Et pour finir, deux ou trois petites choses à déguster... Le retour du RSA dans le débat politique... à l'UMP... Jean-François Coppé dans la Voix du Nord... qui reprend l'idée de quelques heures de travail par semaine au service d'une collectivité pour pouvoir bénéficier du RSA... son adjoint à l'UMP, marc Philippe Daubresse dit la même chose dans le Parisien Aujourd'hui en France "les bénéficiaires du RSA devront travailler" dit-il... et du coup dans ce même journal Laurent Wauquiez, le premier à avoir émis cette idée, Laurent Wauquiez recadré par Matignon pour cette sortie sur "les dérives de l'assistanat"... ne regrette rien. Politique toujours: "la candidature de Fillon à Paris se précise"... on parle des législatives de l'an prochain... et c'est Pierre Lellouche qui annonce au Figaro que le premier ministre se présentera... sans doute dans la circonscription que visait Rachida Dati... Alors voilà qui ne va pas appaiser les tensions au sein de la droite parisienne... une droite qui se déchire sur les sénatoriales expliquent Libération et le Parisien Aujourd'hui en France... à lire encore... l'interview de Michel Platini dans Libération... pour qui le foot c'est toujours un jeu... malgré l'argent, les affaires, les scandales... un jeu malgré tout... s'il n'y avait pas la beauté du jeu, il n'y aurait pas toutes ces choses négatives, dit-il... c'est presque un sujet de philo... le beau source du laid... L'interrogation du jour... Bonne journée

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.