La revue de presse, bonjour Hélène Jouan

On commence par du bleu…

« Le cœur bleu » s’affiche à la Une de l’Equipe ce matin ... pour marquer évidemment la mobilisation de tous à 3 jours du début de la compétition de football

« A 9h, mercredi dernier, au château des Tourelles, le relais Thalasso 4* de Pornichet, sont arrivés 25 lits ergonomiques avec télécommandes multi fonctions. Attention, c’est pas de l’IKEA, 5600 euros le lit, et 4 lits XXL dont un déjà disposé dans une chambre vue mer pour…Zlatan Ibrahimovic ! » C’est Ouest France qui raconte ce matin les coulisses de l’installation de l’équipe de Suède dans la station balnéaire de la côte ouest. La fédération suédoise et l’UEFA ont tout acheté pour 5 semaines, l’ardoise est évaluée entre 700 000 et un million d’euros, le château a été entièrement privatisé,

En attendant l’arrivée des joueurs demain, des drapeaux bleu et jaune flottent dans Pornichet avec l’inscription « Valkommen sverige » (pas garanti 100% suédois, l’accent), et la Pizzéria La Gwenaelle propose désormais à sa carte une pizza Zlatan, avec boulette de Kott bular, bœuf et porc haché, oignons, pommes de terre, œuf, croutons et de crème suédoise. « Un plat aussi consistant écrit le journaliste qu’une frappe du géant de Malmö » ! Qui pourrait plaire à l’armada de journalistes scandinaves, officiels et supporters qui vont débarquer en même temps que les joueurs…

Zlatan Ibrahimovic attendu demain à Pornichet donc et qui se confie au Monde ce matin

Et une révélation Patrick : Ibra est un marrant ! non sincèrement il mérite la coupe d’europe, que dis-je du Monde, de l’Humour !

Extraits « avez-vous déjà rencontré françois hollandz. Non, il n’a pas eu la chance de me rencontrer » vous êtes populaire, pas lui, comment l’expliquez vous ? je peux le rendre populaire si je veux, mais je ne sais pas si j’en ai envie », vous êtes plutôt de gauche ou de droite ? je me considère de partout". Les journalistes rémi Dupré et Stéphane Mandard ne désarment pas et poursuivent leur questionnement géo politique…"Vous êtes inquiet de la montée de l’extreme droite, non car la vérité sortira"..euh, "parlez nous de la France « ibra est venu, et il a pris le pouvoir en France"…il regrette juste que son portrait n’orne pas encore la tour eiffel. "Bon vous allez faire quoi maintenant ? la suède va gagner la coupe d’europe affirme t il, parce que je suis la Suède »Tout est à l’avenant, interview zlatanesque s’il en est. Je suis arrivé en roi, je pars en légende écrivait il pour saluer son départ du psg..Roi de l’auto dérision, c’est comme ça que j’ai décidé de lire cet entretien, j’espère que c’est la bonne lecture !

Autre déclinaison dans la presse sur l’euro ce matin,L’euro et l’argent…

Avec un dossier complet à retrouver dans Alternatives Economiques qui se pose la question « A qui profite l’euro ? », et un zoom sur « les sponsors de l’euro, toujours aussi peu reluisants » détaille un article

«Quel est le point commun entre Ronaldo et un ouvrier d’une usine textile vietnamienne ? » Réponse : Nike. Le premier bénéficie d’un contrat de 25 millions annuels pour arborer chaussures et maillots dûment estampillés, le second les fabrique pour 174 euros mensuels, soit 30% de moins que le salaire vital. Rien de nouveau sous le soleil confesse Ivan du Roy le journaliste. Enfin si un peu quand même…Parce qu’en une décennie, les dividendes des principaux équipementiers sportifs se sont envolés, que les dépenses de sponsoring aussi, mais pas la part réservée aux salaires. Et ce malgré les bonnes intentions affichées de ces marques. Sur le papier en effet, ça fait bien de s’engager à respecter et promouvoir les droits humains, des efforts ont d’ailleurs été enregistrés contre le travail des enfants ou en faveur de la liberté syndicale, mais en réalité sous le manteau ces entreprises font tout pour privilégier la rentabilité maximale. Quand le salaire minimum augmente, comme c’est le cas en Chine depuis 10 ans, hop, elles se détournent vers des pays à plus bas coût, Vietnam, Cambodge ou Indonésie…bref, priorité aux paillettes plutôt qu’aux salaires décents conclut l’article. Pas nouveau, mais rappel salutaire, à lire dans Alternatives Economiques

A 3 jours de l’ouverture de l’Euro en tout cas, on continue de se demander si les trains circuleront ou pas….Le président de la République s’adresse ce matin aux cheminots

« Il faut savoir arrêter une grève », lance François Hollande ce matin dans la Voix du nord, reprenant la formule d’un « païs », Maurice Thorez né à NOyelle Godault dans le Pas de Calais. Le leader communiste avait usé de la formule incantatoire lors des grandes grèves de 1936…la phrase exacte rappelle d’ailleurs le Figaro, était « il faut savoir terminer une grève dès que satisfaction est obtenue »

Alors la CGT cheminot a-t-elle obtenu satisfaction ? après 19 heures de discussion, la direction a annoncé ce matin qu’un projet d’accord sur le temps de travail était ouvert à la signature. On attend la position de la CGT

« C’est un accord plus-plus » juge ce matin le Parisien, les concessions faites par l’Etat permettent en effet aux cheminots de conserver, voire d’améliorer leurs conditions de travail actuelles …ce qui d’ailleurs met la CGT cheminot au pied du mur poursuit le journal. Soit elle signe, et sa base va lui demander à quoi ça a servi de faire 10 jours de grève pour un texte qui a été obtenu par la CFDT et l’UNSa, soit elle ne signe pas, mais elle prend le risque de perturber l’euro de football, ce qu’elle a toujours écarté », trop impopulaire évidemment. Le Figaro Eco à son tour enfonce le clou : la compétitivité de l’entreprise a été sacrifiée pour stopper la grève affirme Valérie Collet, qui explique qu’en matière d’organisation du travail, repos hebdomadaire, nombre d’heures de nuit, de journée de repose double, RIEN ne va changer,

Dans l’Humanité, parole à la défense; en gare d’Orléans hier, interpellés par une voyageuse un peu marrie de cette grève qui dure, les militants CGT lancent « mais madame, comprenez bien que si nos conditions de travail se dégradent, c’est la sécurité des voyageurs qui est en jeu ». Argument imparable. Et pas de trace de Maurice Thorez ce matin dans l’Huma

Sur le site Médiapart, Laurent Mauduit annonce lui une autre tractation en cours. Elles concernent la rémunération du Livret A, aujourd’hui de 0,75%. Le gouverneur de la banque de France réclame une nouvelle baisse au gouvernement au 1er août prochain. En vertu des règles d’indexation de ce compte épargne très populaire chez les Français, la rémunération pourrait être ramenée à 0,5% soit le taux le plus bas depuis sa création en 1818 ! Mais le gouvernement a le droit d’user d’une clause de sauvegarde pour rester à 0,75. « les considérations sociales n’ont jamais eu le moindre poids dans les décisions de ce gouvernement accuse Mauduit, qui met néanmoins en garde contre ce qui ce serait un choc de plus pour les épargnants les plus modestes. »

On termine par un témoignage

Témoignage terrifiant d’un photographe somalien, Mohamed ABDI WAHAB, à retrouver dans le making of de l’AFP. Il raconte un nouvel attentat, mercredi dernier à Mogadiscio. Il entend un gros boum, se précipite « je regarde autour de moi, je suis terrifié, je ne retrouve plus mes repères, j’ai l’impression d’avoir été attaqué au cœur de moi-même ». Comment travailler, prendre des photos, sa passion, et aider son prochain, soulever par exemple une voiture qui écrase une victime ? comment rester dans ce pays qui est le sien et protéger ses enfants en même temps, comment surmonter la peur quotidienne, « dans cette situation, je me dis, je suis déjà mort, je suis déjà mort, je n’ai qu’à continuer » . « quand nous revenons d’une attaque, raocnte t il, nous allons prendre le thé. Et nous savons qu’un jour, ce sera notre tour, notre tour de mourir ». Témoignage d’une tragédie qui se déroule au quotidien, assez loin de nos regardsil faut bien l'avouer

L'équipe

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.