"A voté"... Dimanche, c'est ce qu'on devrait entendre dans tous les bureaux de vote de France... "A voté"... A moins que ce soit plutôt : "A puni"... C'est ce que dessine Chimulus dans La Tribune, pour illustrer la page Forum du journal, où la question donne le ton : "Municipales : faut-il s'attendre à un vote-sanction ?"... Oui, répond Jérôme Sainte-Marie, de BVA... "La façon de gouverner du Président a accéléré l'usure du pouvoir", explique-t-il... Non, affirme Claude Patriat, professeur de sciences politiques... "Le lien avec Paris s'est distendu... Les facteurs locaux priment"... Enjeu local ou enjeu national ?... Là est toute la question ce matin... Du coup, "pas facile, le boulot d'électeur", constate Bernard Revel dans L'Indépendent du Midi... "A priori, c'est simple : on est censé désigner une liste et un maire... sauf qu'un message peut en cacher un autre... Et c'est là que ça se complique... Même le Président de la République l'a reconnu : 'Je sais que ce scrutin aura aussi une signification politique, que j'entendrai et dont je tiendrai compte'... Confirmation donc, conclut Bernard Revel : l'enveloppe qu'on glissera dans l'urne sera bien porteuse d'un message pour Nicolas Sarkozy"... Et c'est ce qui fait sans doute que "ces municipales, c'est un test électoral à hauts risques pour la majorité"... Les Echos constate ainsi que "le premier tour s'annonce difficile pour la droite... que les maires sortants sont sur la sellette à Marseille, Toulouse et Strasbourg"... Des listes de villes, vous en trouverez dans bon nombre de journaux ce matin... "20 villes à suivre", en Une de Ouest-France... "20 villes dont les résultats, dimanche soir, donneront des indications sur la future carte de France des pouvoirs locaux"... En Une de La Croix, elles ne sont plus que 12... "12 villes, 12 enjeux"... La Croix qui analyse "ce vote local, à facette nationale"... avec l'UMP, qui espère ne pas perdre de trop grandes villes... le PS, qui entend infliger une défaite nationale à la majorité... le MoDem, qui cherche à se rendre incontournable... ou encore le Parti Communiste, qui veut enrayer son déclin... Et puis bien sûr, dans vos journaux ce matin, il y a aussi... le dernier sondage... C'est le dernier, râlez pas... Il est en Une du Parisien-Aujourd'hui en France, qui résume cette étude CSA : "La gauche en tête, un léger mieux à droite"... le journal qui avertit : attention, "les jeux ne sont pas faits... Plus d'un Français sur quatre admet pouvoir changer d'avis"... Parce qu'au final, il n'est pas sûr que l'enjeu local se transforme en enjeu national... "Le maire, c'est le maillon fort de la démocratie", rappelle Jean-Pierre Bedeï dans La Dépêche du Midi... Oui, ces élections municipales, c'est du "baume électoral" pour Luc Chatel, l'éditorialiste de Témoignage Chrétien... "L'essentiel des débats porte sur la vie quotidienne... C'est sans doute pour cela que les élections municipales sont les plus appréciées des Français, note le journaliste... qui ajoute : "Elles remettent un peu de démocratie dans un paysage politique trouble et distant"... Et dans ces derniers moments de campagne électorale... voici un chiffre qui tombe bien... celui du taux de chômage en France... "Le chômage français au plus bas depuis 25 ans", rapportent, de concert, Le Figaro Economie et Les Echos... "C'est la surprise du chef !", s'exclame Michel Lépinay dans Paris-Normandie... "Une baisse historique du chômage annoncée à trois jours d'une élection difficile, c'est un don du Ciel pour les candidats UMP... Et c'est justice", commente l'éditorialiste... "Depuis deux mois, ils rament tous, dans leur commune ou leur canton, contre les vents nationaux"... Certes, certes... Mais quand même... Ca permet aussi à "Sarkozy de jouer la carte de l'emploi", titre L'Est Républicain... Oui, "ça tombe à pic", note Libération... "Les chiffres du chômage ont constitué une utile bouée de sauvetage", analyse Philippe Waucampt dans Le Républicain Lorrain... "D'accord, il n'y a rien de glorieux à profiter d'une amélioration due au départ à la retraite des baby-boomers et au développement des emplois précaires... Mais la politique, c'est aussi l'art des techniques de survie... Et, conclut Philippe Waucampt, se raccrocher à la première branche venue constitue l'une d'entre elles"... Et puis dans L'Alsace, Patrick Fluckiger ne peut s'empêcher d'avoir l'esprit mal tourné... Il se souvient... "L'année dernière, la publication des chiffres 2006 avait été retardée par l'INSEE à l'automne... Suite à des problèmes techniques, les chiffres n'avaient pas pu être donnés avant les élections présidentielle et législatives... A l'automne, ceux-ci se sont révélés nettement moins bons que promis... Cette année, les résultats sont plus présentables... Et l'INSEE n'a rencontré aucune entrave pour les divulguer, in extremis, à trois jours des municipales et des cantonales"... Alors ces élections locales... Feront-elles progresser la place des femmes dans les assemblées municipales et cantonales ?... La question est étudiée par deux de vos quotidiens, ce matin... Libération et L'Humanité... Demain, c'est la Journée internationale de la Femme... Mais avant de parler de parité en politique, ce constat, qui énerve toujours un petit peu... Quand un sujet est (entre guillemets) féminin, ce sont les femmes qui le traitent... Et ce matin, il faut bien avouer que Libération est caricatural... Les trois pages sur la place des femmes dans la politique locale sont signées par des journalistes femmes... Et même l'édito, chose éminemment masculine dans Libération, est confié à une femme... La belle aumône !... Mais bon, je me calme... "Parité : la révolution inachevée", titre L'Humanité... Le journal constate que certes, "des progrès ont été accomplis sur la composition des listes.... mais pas jusqu'au bout... Les femmes sont loin de représenter la moitié des maires... Et aux cantonales, leur part régresse : à peine 21% de candidates présentées comme titulaires"... "La parité, piège à filles ?", s'interroge Marie Guichoux dans Libération... "Le joujou extra qu'est la logique comptable d'une stricte alternance des deux sexes sur les listes des municipales fait crac boum pschitt... Parce que à quoi bon faire du chiffre si les femmes héritent toujours de la Délégation à la Petite Enfance ?... A gauche comme à droite, c'est jupon blanc et blanc jupon"... Et toujours dans Libération, vous lirez, dans le reportage de Charlotte Rotman, que s'il y a bien une prime au sortant dans les élections locales, il n'y a pas de prime à la sortante... "Dès que vous commencez à exister, vous vous faites des inimitiés... Le pouvoir reste masculin et machiste", témoigne une conseillère municipale... Et sinon, ce matin... Vous lirez, dans Les Echos, que "Laurence Parisot, la présidente du MEDEF, a le soutien des blogueurs" dans sa bataille contre l'UIMM... Vous apprendrez, dans Libération que "les grandes enseignes placent leurs petites commissions en Suisse"... Les hypermarchés ont, pour la plupart, installé leurs super-centrales d'achat chez nos voisins helvétiques... Et le président de la Commission des Finances du Sénat le dénonce... Jean Arthuis y voit une façon d'échapper au fisc français... Pire, il fait l'hypothèse qu'il y a un détournement de la loi française pour déguiser une nouvelle forme de marges arrière... Selon Libération, c'est entre 500 millions et un millard d'euros qui échapperaient ainsi au fisc... Si vous voulez continuer sur ce dossier de la fraude économique... Le Nouvel Economiste en fait le tour cette semaine... C'est "le talon d'Achille de l'économie du 21ème siècle", explique l'hebdomadaire... une maladie impossible à quantifier, car sujet tabou... "Les entreprises n'apprécient pas vraiment que l'on braque le projecteur sur les pratiques dont elles sont victimes : cela écorne la confiance de leurs clients"... Que vous signaler d'autre ?... Ca fera plaisir à ses fans, puisque l'homme se fait rare... Jean-Jacques Goldman parle dans Le Figaro... Mais déception : il ne prépare ni album ni retour sur scène... Et puis finissons sur ce qu'on pourrait appeler une discrimination positive... C'est à lire dans Le Monde... "Le gouvernement indien va verser une indemnité financière aux familles pour les inciter à garder leurs bébés-filles"...

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.