Lettre de Noël Mamère à Nicolas Hulot... Pas d'enveloppe... pas de timbre... Le député Vert ne doit pas connaître l'adresse du présentateur d'Ushuaïa et potentiel candidat à la Présidentielle... Alors il l'envoie à "Libération"... dans les pages "Rebonds"... "Cher Nicolas Hulot... Tu sais bien que le poison qui ronge nos sociétés n'est pas seulement dans les pots d'échappement de nos bagnoles et dans les fumées de nos usines... La réalité de ce monde ne peut se résumer à la seule menace climatique, comme tu voudrais nous le faire croire"... Le ton est donné... Il n'est pas question d'amitié... mais de politique... Et Noël n'est pas tendre avec Nicolas... "Aucune réponse écologique ne vaut si elle n'a pas pour objet principal de lutter contre les inégalités... Tu nous reproches notre éparpillement politique... Mais tu n'as pas mieux réussi que nous... malgré ta proximité avec Jacques Chirac... tes émissions... ta Fondation... et ton talent... A quoi ont servi tes coups de gueule ?... Se contenter d'une campagne mono-thématique est l'assurance d'un échec"... Après tant de gentillesses... Mamère conclut par une proposition, non sans ironie... "Tu es un des rares, parmi nous... à bénéficier des tribunes importantes... Tu es écouté parce que tu n'es pas marqué politiquement... Accepterais-tu de devenir le porte-parole de Dominique Voynet ?... Ce serait une belle preuve de l'unité que tu réclames"... A Nicolas maintenant... de choisir ou non d'y répondre... Une chose est sûre... la politique ne prend pas de vacances cet été // A lire l'analyse de Michel Noblecourt dans "Le Monde"... Les embuscades estivales sont nombreuses... Par exemple au PS... Comment faire pour que Ségolène Royal ne soit pas désignée candidate à la Présidentielle ?... La disponibilité de Lionel Jospin n'a fait bouger aucune ligne... Hollande ne décolle pas... DSK, lui... s'essaie à la stratégie du bouton de veste... pour former sa cour... C'est-à-dire qu'il prend les gens un par un... pour leur faire passer le message... Ségolène Royal ne semble pas s'en inquiéter... Elle est en vacances... si l'on en juge les photos maillot de bain-casquette relayées par "Le Parisien" ce matin... C'est d'ailleurs la seule qui semble vraiment l'être... Car par exemple, à droite... Juppé s'active à Bordeaux... D'après "Libé"... le conseil municipal démissionnerait le 28 août... Et selon Sophie Lemaire... les élections anticipées auraient lieu en octobre... Mais si la réélection de Juppé ne fait pas de doute... poursuit la journaliste... L'enjeu portera sur l'ampleur de son succès... Plébiscite ou victoire étriquée n'auront pas le même impact... Autre personne qui n'est pas en vacances... Et on revient au PS : Jack Lang... L'ancien ministre de Jospin s'est envolé pour la Syrie... Il a choisi un moment singulier... écrit l'éditorialiste du "Midi Libre"... Le consensus qui régnait dans le monde politique français est écorné... Il part... alors que Jacques Chirac a mis son veto à toute discussion officielle avec la Syrie... En fait... conclut le journaliste... nul ne peut imaginer qu'il agit totalement en électron libre... Il n'a pu prendre cette iniative sans en référer au Quai d'Orsay et à l'Elysée... Oui, mais que peut vraiment la France ?... Sans Paris... écrit Jean-Claude Kiefer dans "Les Dernières Nouvelles d'Alsace"... tout le Liban serait déjà détruit... Mais la résolution franco-américaine illustre en même temps les limites françaises... Son poids... tout comme celui de l'Europe... est trop léger pour se faire entendre... Et c'est d'autant plus paradoxal... conclut le journaliste... que la France sera sollicitée avec insistance pour fournir les forces d'interposition à la frontière libanaise... "L'Humanité" résume, de son point de vue... les choses plus simplement... "Le Liban a besoin de nous", peut-on lire en Une du journal... Il faut une solidarité contre une stratégie criminelle... écrit Patrick Le Hyaric, le directeur de "L'Huma"... Assez de cette sale guerre !... Assez de ces supplices imposés aux enfants du Liban !... La guerre doit cesser immédiatement... Pierre Barbancey... toujours dans "L'Huma"... s'est rendu à Tyr, dans le Sud-Liban... Et il décrit la souffrance des civils libanais venus demander de la nourriture à la mairie... Submergée... la municipalité promet de les aider... Mais elle ne peut rien contre la colère de ceux qui n'ont plus rien depuis 20 jours... Une mère de famille... réfugiée dans un camp palestinien... a ces mots : "Nous voulons vivre de la terre de notre pays... pas des aides"... Ces mots sont simples... mais tellement compliqués pour la communauté internationale... La seule question qui vaut aujourd'hui... souligne Jean-François Montémont... dans "Le Courrier Picard"... est de savoir pendant combien de temps encore les tuteurs des deux parties laisseront le champ libre à ceux que l'on ne peut tout de même pas considérer comme de simples marionnettes... Les larmes de Fouad Siniora... le Premier ministre libanais... page 2 dans "Le Figaro"... ne changent rien... Peut-être faudra-il déconstruire la nation libanaise... pour mieux la reconstruire... Explique Fadi Assaf dans les pages "Débats et Opinions"... toujours dans "Le Figaro"... Selon l'analyste du Centre d'études et de recherches stratégiques... les Libanais sont enfermés dans une logique communautariste... et tiraillés par des aspirations contradictoires... Ils ont souvent choisi de voir ce qui les séparait, et non ce qu'ils partageaient... Ils n'ont pas de lecture commune de leur histoire... Or l'Histoire nous apprend qu'il faut cet équilibre confessionnel... et surtout éviter les marginalisations... Ce fut le cas pour les chiites en 1943... avec le Pacte des sunnites et des maronites... Ensuite, en 89... les Accords de Taef sont venus institutionnaliser la redistribution entre sunnites et chiites... Tout cela est porteur des germes d'une déstabilisation sérieuse de l'édifice national... Alors oui... il faut peut-être déconstruire la nation libanaise... pour mieux la reconstruire... conclut Fadi Assaf... Alors on parle beaucoup du Liban... Et Israël dans tout ça ?... D'après Pascal Lacorie, de "La Tribune"... la guerre au Sud-Liban ne pèsera pas sur l'économie israélienne... Les dégâts sont sérieux... mais n'ont rien de désastreux... Chaque semaine de combats coûte 200 millions d'euros... Une facture supportable pour le moment... La croissance devrait dépasser les 4%... Et pour ceux qui vivent autour de Haïfa... c'est-à-dire près de la frontière... Certes... les trois-quarts des entreprises ont mis la clé sous la porte ou fonctionnent au ralenti... Mais pour encourager l'arrière à tenir... le gouvernement a débloqué des crédits qui ont permis aux salariés de toucher pratiquement l'intégralité de leur salaire de juillet... Certes... le tourisme souffre d'annulations... Mais Israël a toujours la confiance des investisseurs... Les opérations ont atteint le montant record de 16 milliards de dollars sur les 7 premiers mois de l'année... On peut aussi parler pour le dopage... d'une guerre... Une guerre à mener contre les tricheurs... Pendant que Barber souffrait sur la piste de Göteborg... Victime d'une blessure à la cuisse... Son visage déçu est à la Une du "Parisien"... Pendant que la championne d'hep-tathlon surfait avec la malédiction des blessures à répétition... détaillées par Jean Berthelot de la Glétais... dans "France Soir"... Une absence était remarquée dans le camp français... Celle de Latifa Essarokh... Pour la première fois... écrit Cédric Matiot dans "Libération"... la Fédération française d'athlétisme suspendu son athlète... pourtant détentrice du record sur 1500 mètres... En fait... c'est son suivi longitudinal qui est suspect... Il ne s'agit pas d'un contrôle anti-dopage... mais d'un suivi à l'année... Essarokh a été l'auteur d'une progression chronométrique impressionnante... En un an... elle a raboté de plusieurs secondes le 1500 mètres... le tout à 32 ans... "Trop, c'est trop !"... écrit Dominique Quinio dans "La Croix"... Dans le sport... les tricheurs sont doublement coupables... Ils biaisent la compétition avec les concurrents... Et ils instillent un doute désagréable dans l'esprit du public... Le tribunal de l'opinion laisse peu de chances à la présomption d'innocence... Quelle injustice pour ceux qui ne trichent pas !... C'est au nom de ces sportifs honnêtes qu'il faut lutter contre le dopage... sans relâche... Au nom des jeunes... qui ont besoin de modèles dans tous les domaines... Irréprochables... 5 présidents de fédérations font des propositions... toujours dans "La Croix"... Il faut intensifier les contrôles... pour Jean-Luc Rougé, de la Fédé de Judo... Mais le plus inquiétant, selon lui... ce sont les compléments alimentaires... dont on n'est pas certain qu'ils soient propres à 100%... Il faudrait aussi... selon Yvan Mainini, pour le basket... arrêter avec les cadences infernales... qui exigent l'impossible pour les athlètes... Il faut dire que, d'un sport à l'autre... les méthodes de contrôle sont différentes... écrit Pascal Charrier dans "La Croix"... Si vous êtes footballeur... vous avez moins de chance d'être contrôlé que si vous êtes cycliste ou athlète... D'ailleurs, à Göteborg... les tricheurs sont prévenus... De nombreux athlètes ont fait des prélèvements sanguins en amont de la compétition... pour repérer d'éventuelles anomalies... Et c'est Jean-Pierre Brun... le président de la Fédération française de Lutte... qui pourrait conclure ce volet sur la lutte contre le dopage... "La beauté du geste n'a de sens que si elle s'accompagne d'une noblesse de comportements"... En son temps... Barthez avait été confondu pour usage de cannabis... Mais dans "L'Equipe", ce matin... c'est surtout de lui dont il parle... Il n'a pas de club en vue... Mais à 35 ans... il aimerait encore jouer deux ans... Et surtout... il n'est pas question, pour lui... de retraite internationale... Barthez dit avoir encore envie de donner aux Bleus... Grégory Coupet appréciera... Vikash Dhorasoo, lui... a pris sa décision... Il le dit au "Parisien"... Il arrête sa collaboration avec l'équipe de France... Il a repris l'entraînement avec le PSG... Pour Dhorasoo... les vacances sont donc terminées... Et justement... à propos de vacances... "Les Echos" relaie une information du "Christian Sciences Monitor"... Selon laquelle... contrairement aux autres pays industrialisés... les Etats-Unis n'ont pas une loi qui impose une durée minimale de vacances... Et certains aimeraient bien que cela fasse l'objet de débats lors des prochaines échéances électorales... Un tiers des femmes salariées et un quart des hommes n'ont pas de congés payés aux Etats-Unis... Les Américains travaillent 9 semaines de plus par an... que les Européens... Il paraît qu'ils tirent une très grande fierté de travailler longtemps... Et beaucoup pensent que leur identité dépend de leur travail... Pourtant... certains pays européens affichent une durée de travail supérieure à celle des Etats-Unis... selon le "Christian Sciences Monitor"... En d'autres termes... si les Américains sont les employés les plus riches de la plupart des pays industrialisés... C'est parce qu'ils sacrifient leurs congés... et non parce qu'ils sont très productifs... Choisissez votre camp... Bonne journée.

Laetitia GAYET

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.