C'est une histoire qui commence très mal... En 2001, une petite fille voit le jour... 2 mois et demi plus tard, elle meurt d'une maladie mystérieuse, raconte Le Monde... En fait, une maladie génétique rare... Et les deux parents sont porteurs du gène... Aujourd'hui, Claude et son mari ont un petit garçon... un petit garçon qui n'est pas porteur de la maladie... Et ça, c'est grâce à un diagnostic pré-implantatoire... La maman explique... "Ils ont fait une fécondation in vitro... Ils ont testé les embryons, et n'ont implanté que ceux qui étaient sains"... Un témoignage parmi d'autres, dans Le Monde... Des parents qui, tous, disent ne pas comprendre la polémique sur l'eugénisme de ces derniers jours... "Nous n'avons jamais voulu des enfants aux cheveux blonds ou aux yeux bleus... Nous ne voulons pas bannir le handicap... Nous voulions simplement éviter d'avoir un enfant atteint d'une maladie mortelle, qui parte au bout de quelques mois dans la souffrance"... Alors ce matin, tout le monde annonce le Téléthon... revient sur la polémique initiée par l'Eglise catholique... Et en fait, tout le monde est d'accord pour dire que cette polémique est déplacée... Et d'abord parce que "ce n'est pas respecter la vie que de laisser faire le malheur"... une jolie phrase signée Jean-Claude Souléry, dans La Dépêche du Midi... En même temps... "Science sans conscience n'est que ruine de l'âme", nous rappelle Georges Latil dans La Provence... "Et il faudrait bien qu'un véritable débat national ait lieu"... Cela dit, aujourd'hui, que les choses soient claires... "L'Eglise dit non au boycott du Téléthon"... C'est La Croix qui l'affirme... L'éditorialiste Dominique Quinio explique... "Toutes les questions éthiques ont lieu d'être... Elles ne s'adressent pas forcément au Téléthon, mais bien plutôt aux politiques et aux chercheurs... Les inquiétudes ne sont ni infondées, ni dépassées... Mais elles ont été exprimées en des termes et à un moment inappropriés"... Oui, aujourd'hui, c'est "le temps de la solidarité et du don"... Le cardinal Jean-Pierre Ricard le dit dans La Croix... Monseigneur Dubost, l'évêque du diocèse d'Evry, soutient le Téléthon dans Le Parisien... Bref, la polémique s'estompe ce matin dans vos journaux... Et tout le monde, comme Le Parisien en Une, appelle à "donner sans compter"... Alors faire le 3637 pour fêter les 20 ans du Téléthon... Parce que... et c'est ce qu'en retient Libération... "en 20 ans, l'AFM est devenue un acteur majeur de la recherche"... Un chiffre... "1,22 milliard d'euros collectés en 20 ans... Le bilan des avancées obtenues, c'est un inventaire à la Prévert, explique Libé... pour qui le plus important, c'est peut-être que les Français ont acquis, grâce au Téléthon, une connaissance des maladies rares que l'on ne retrouve nulle part ailleurs dans le monde"... Et autre évolution qui va de pair... En 20 ans, le regard sur les personnes handicapées a changé... C'est Muriel, qui se déplace en fauteuil roulant, et qui le confie au Parisien... "L'image du handicap se transforme"... Apporter la connaissance... donner à réfléchir... C'est toujours faire évoluer... Ce combat-là, il ne fait guère dans la générosité et le souci de l'autre... La Présidentielle de 2007... D'abord l'UMP... Premier débat interne demain, à La Défense... Bon en fait, à l'UMP, on ne dit pas "débat interne"... mais "forum de l'Union"... Et le chef d'orchestre de ces forums, c'est Jean-Pierre Raffarin... L'ex-Premier ministre met en garde, ce matin dans Le Figaro... "Je ne permettrai pas qu'un candidat contourne la règle de l'UMP"... Reste à savoir si cela fait trembler quelqu'un... En même temps, pour l'instant, il n'y a qu'un candidat déclaré à l'UMP... C'est Nicolas Sarkozy... MAM, elle, tergiverse... Dans Le Figaro, Jean-Pierre Raffarin se fait compréhensif... "L'union commence par le respect... Michèle Alliot-Marie est libre de ses décisions et de son calendrier... Elle s'exprimera dans les trois forums, avec un statut proche de celui de candidat déclaré"... Alors en effet, "Michèle Alliot-Marie sera candidate à la primaire si elle le sent"... C'est Le Figaro qui le précise... "J'irai si je le sens", dit-elle, comme pour se garder une porte de sortie... Certains chiraquiens voient d'ailleurs dans l'attitude de MAM une façon intelligente de se rallier à Sarkozy, pour être en position de force s'il était élu... C'est bien l'analyse également de Catherine Pégard, dans Paris-Normandie... "Les trois débats qui vont animer l'UMP avant Noël peuvent être, pour MAM, une porte de sortie ou un ticket d'entrée"... Qui sait ?... Un ticket "Sarko Président, MAM Premier ministre"... comme couple de l'année 2007 à l'UMP... Bon, c'est vrai... Jusqu'à présent, le couple politique, c'était plutôt "Sarko-Ségo"... Mais rassurez-vous... On en parle, de la candidate socialiste, dans les journaux ce matin... "La campagne de Ségolène arrive en Europe"... C'est dans le Correio da Manha... Parce que sachez que dans les quelques quotidiens portugais que j'ai consultés ce matin... eh bien, Ségolène Royal, on l'appelle "Ségolène"... "Ségolène a été reçue comme une star"... C'est le Jornal de Noticias, le premier quotidien portugais... qui précise qu'elle est annoncée comme le prochain Président de la France... Mais en fait, c'est en Espagne que l'on trouve les comptes rendus les plus enthousiastes sur la prestation de Ségolène Royal devant le Congrès des socialistes européens, à Porto... El Pais présente ainsi les choses... "Ségolène Royal couronnée muse du socialisme européen"... "Elle est montée à la tribune, sur les accords de "It's a beautiful day" de U2"... El Pais qui, a priori, a aimé le discours d'une demi-heure de la candidate socialiste à la Présidentielle française... "Elle veut une Europe forte mais juste"... Le journaliste d'El Pais a croisé, dans l'assemblée de Porto, l'Américain Howard Dean... le président du Parti Démocrate... Il était l'invité du Congrès... Et il a très largement applaudi les propos de Ségolène Royal... Il a même fait plus que ça... Sous le charme, Howard Dean... "C'est merveilleux de voir et de connaître Ségolène... Elle est fantastique... C'est une authentique star du rock... Elle a une présence fabuleuse"... Alors dans la presse française, les commentaires sont un peu plus mesurés ce matin quand même... Incontestablement, "Ségolène Royal suscite beaucoup d'espoirs chez ses collègues européens", analyse Libération... "Mais au sein de la délégation française, la teneur de son discours laisse plutôt la place aux interrogations"... "Royal reste floue sur l'Europe", peut-on lire dans Le Figaro... Pierre Taribo, dans L'Est Républicain, est un peu plus indulgent... "Elle a plutôt réussi son examen de passage, écrit-il... même si la démonstration n'a été que partielle, on a l'impression qu'elle appartient résolument au camp de ceux qui veulent mettre un moteur dans le système européen"... Ségo... Sarko... Vous ne savez pas qui choisir ?... Eh bien, faites comme Nicolas Hulot... "Faites monter les enchères"... C'est dans Le Parisien-Aujourd'hui en France... Alors Hulot, il l'a dit et redit... Si Nicolas Sarkozy et Ségolène Royal signent son pacte écologique, et s'engagent formellement à faire de l'environnement une priorité, il ne se présentera pas... Dans le cas contraire, il s'engagera sans états d'âme... Et c'est dans les jours qui viennent que tout va se jouer... L'animateur écolo rencontrera les deux candidats... deux candidats qui se disent complètement en phase avec lui... Sauf que "les promesses, c'est bien... Mais qu'il faudra des actes", explique la Fondation Hulot... Et pour l'instant, le réchauffement climatique et la crise énergétique n'apparaissent pas dans les discours de pré-campagne... Alors, du coup... Eh bien Nicolas Hulot se prépare... Selon un dernier sondage IFOP-Paris Match... il est, avec 87%, en tête des personnalités les plus populaires du moment... Et son entourage assure qu'il n'aura aucun mal à obtenir les 500 parrainages... Le compte à rebours a commencé... C'est dans un mois qu'il verra s'il se lance ou non dans la bataille... Si Nicolas Sarkozy et Ségolène Royal font durer le suspens sur le pacte écologique de Nicolas Hulot... D'autres l'ont déjà approuvé... Marie-George Buffet, par exemple... Ou encore François Bayrou... Le président de l'UDF, candidat à la Présidentielle, accorde ce matin une longue interview à Ouest-France... Et si vous voulez découvrir un peu mieux son staff de campagne... faites connaissance, dans Le Point, avec sa directrice de campagne... Marielle de Sarnez... C'est "l'éclaireuse de Bayrou", explique Le Point... "Elle sait vous vendre Bayrou comme un Kennedy... Elle n'a pas son pareil pour ringardiser, en deux phrases, Ségolène et Sarko"... Et pourtant, François Bayrou et Marielle de Sarnez... tout les oppose... C'est le mystère de ce tandem... Il est provincial, elle est Parisienne... Il est né paysan, elle noblesse d'Empire... Il est agrégé de lettres, elle n'a pas fait d'études... Mais c'est peut-être pour cela que le duo fonctionne... Ils font penser à Brett Sinclair et Danny Wilde... "Amicalement vôtre", série culte, pur produit des années 70... Et ce n'est peut-être pas un hasard, puisque le centrisme, constate Le Point, revient lui aussi à la mode...

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.