En d'abord ce matin: la disparition de la mémoire du 20° siècle... Jorge Semprun est mort cette nuit. Trop tard pour que vos journaux papier en fasse écho... mais évidemment sur les sites internet, les hommages fleurissent... Et d'abord en Espagne... c'est d'ailleurs El Païs qui salue cette "mémoire du XX° siècle" qui s'éteint... heureusement écrit le journal "cette mémoire reste dans son travail, indélébile"... "Primo Levi, Elie Wiesel et Jorge Semprun sont, à jamais, les trois grands écrivains qui connurent la déportation et firent œuvre de la verbalisation de celle-ci. Mettant ainsi au jour l'horreur du XXe siècle ainsi que ses utopies" écrit Hubert Artus sur Rue 89... Une littérature de la mémoire... autant que faire se peut... à lire sur le site d'El Païs... cette interview où il explique ce qu'il ne sait pas écrire, ce souvenir qu'il ne peut pas mettre noir sur blanc... cette chose terrible qu'il ne peut pas expliquer... l'odeur de la chair brulée du camps de concentration... "je l'ai dans ma tête en direct cette odeur et je ne peux pas l'expliquer... elle disparaitra avec moi"... Autre regard sur le passé... un passé proche... le second tome des mémoires de Jacques Chirac... Et bataille d'hebdomadaires pour publier les bonnes feuilles... le Nouvel Observateur grille la politesse au Point qui avait pourtant négocier avec la famille Chirac... mais le Point sortira demain... et ce matin, 24 heures plus tôt qu'à l'ordinaire, le Nouvel Obs est dans les kiosques avec donc ce titre "Chirac juge Sarkozy"... Parce que c'est bien ça qui fait le croustillant de ces pages... l'ancien président qui juge l'actuel... et bien sûr avec des mots qui ne sont pas tendres... "il ne doute de rien et surtout pas de lui-même"... et Jacques Chriac revient sur quelques dates... en 2002, il choisit Jean Pierre Raffarin comme premier ministre... pas Nicolas Sarkozy qui avait pourtant commencer à faire la liste des ministres de son gouvernement... pas Sarkozy non, il subsiste trop de zones d'ombre entre lui et moi... la confiance ne se décrête pas..."... rebelote en 2004... c'est Dominique de Villepin qui entre à Matignon... parce que "si Matignon et l'Elysée ne s'entendent pas, c'est l'implosion"... et puis deux épisodes, que Jacques Chirac ne pardonne pas à son successeur... le premier c'est d'avoir moquer le Japon et les amateurs de combats de Sumo... le second c'est qu'au soir de son élection, Nicolas Sarkozy pour sa première prise de parole de tout nouveau président élu, n'ait pas eu un mot pour son prédécesseur... Jacques Chirac qui regardait la télé en famille... l'écrit "au fond de moi je suis touché. Je sais désormais à quoi m'en tenir"... L'ancien président s'était longtemps interdit de critiquer son successeur... une époque bien révolue! Et la campagne 2012... la campagne au parti socialiste... avec Libération ce matin, où Manuel Valls assure "la primaire réservera bien des surprise"... le député maire d'Evry dans l'Essone se déclare candidat pour incarner l'énergie du changement... "je veux être un mécanicien du vivre ensemble", dit-il... Valls qui s'était déclaré candidat à cette primaire dès 2009 avant de se ranger derrière DSK... Elle aussi elle prépare la primaire du PS... Ségolène Royal... un entretien à lire dans l'Express... où elle pointe ses différences avec Martine Aubry et François Hollande... et où sans jamais cité Dominique Strauss Kahn, elle affirme "mieux vaut être exemplaire dans sa vie privée"... et elle assure "ma détermination est totale. Je ferai pour la France une trés bonne présidente"... Retour à Paris... où la presse nationale dénonce la situation en Syrie... "Assad l'assassin" en Une de Libération... "Assad précipite son pays dans le chaos" selon Le Figaro... Le Figaro qui note que la France veut que l'ONU adopte une résolution condamnant la repression... et c'est vrai constate Libération... "le ton se durcit enfin"... "les occidentaux sont prêts à oublier leur prudence"... une prudence due explique le journal, au fort pouvoir de nuisance du dirigeant syrien... s'en prendre à la Syrie de Bachar al-Assad c'est trouver sur son chemin l'Iran, c'est risquer de destabiliser le Liban... sans compter Israël qui ne voit pas d'un bon oeil les troubles à sa frontière, sans compter non plus la Russie qui veille toujours sur son ancien allié et y fait même construire en ce moment une base pour ses sous-marins nucléaires, la première base russe en méditérrannée... Voys lirez aussi ce matin dans vos journaux... que Christine Lagarde était hier à New Delhi pour tenter de convaincre les Indiens de voter pour elle à la direction du FMI... tenter seulement... a priori selon le Figaro ça n'a pas marché.... l'Inde refuse de soutenir officiellement la candidature européenne... Christine Lagarde qui continue sa tournée électorale explique le Figaro... elle sera en Chine aujourd'hui... Et celle qui est toujours pour l'instant la ministre française de l'économie... a été trés clair hier à New Delhi... la phrase est rapportée sans commentaire par Libération... "si je suis élue directrice générale du FMI, je serai d'aplomb en tant que femme, pas nécessairement en pantalon, et certainement avec un taux de testostérone qui sera plus faible que celui de beaucoup dans cette pièce aujourd'hui"... A lire également dans la presse aujourd'hui... Le Canard Enchaîné... avec donc Luc Ferry en prof absent... on vous en parlait dans les journaux ce matin... depuis le début de l'année universitaire et malgré les injonctions du président de Paris VII, Luc Ferry n'a pas mis les pieds dans une salle de cours... mais a bien touché son salaire... 4.499 euros selon le Canard... L'hebdo satirique dans lequel vous lirez aussi que les journalistes accrédités auprès de l'Elysée et censés donc suivre le président dans ses déplacements, en ont marre d'être systématiquement écartés des déplacements sensibles au profit d'une seule journaliste photographe, entre guillemets "officielle"... et qui peut donc ensuite vendre l'exclusivité de ses images... elle arrive même à prendre la place des militaires ou fonctionnaires chargés eux d'alimenter les archives de la présidence et le site internet de l'Elysée... des photographes officiels explique le Canard, tous les présidents en ont eu... sauf qu'avant ce titre ne valait pas exclusivité... et que donc les autres journalistes pouvaient faire leur travail... des journalistes élyséens inquiets en ces temps de pré-campagne électorale... et puis pour finir... cette brève dans l'Express... où une étude scientifique de 2 chercheurs allemands affirme que les radiations nucléaires modifient le sexe des enfants... ils ont analysé les données démographiques mondiales et constaté que les retombées des essais de bombes atomiques dans l'atmosphère, interdit depuis 1963, ont entrainé une augmentation du nombre de naissance de garçon par rapport à celle des filles... même chose après l'accident de Tchernobyl, dans toute l'Europe de l'Ouest... et ces hommes... l'Express les nomme... les "mâles atomiques"... Bonne Journée à tous, atomiques ou pas !!!

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.