La revue de presse bonjour hélène jouan

Vous l’avez tellement aimée, que vous revenez ce matin sur l’interview accordée hier au Monde par Zlatan Ibrahomovic

« La leçon du professeur Zlatan »…hier toute à la joie de découvrir cet entretien débarrassé de tout surmoi, nous étions passés un peu vite sur son aspect économique. Nicolas Beytout, patron libéral, du journal l’Opinion répare cette faute et salue donc la « leçon du professeur Zlatan ». « Parce que là où la plupart des hommes politiques abordent les questions de salaire sous l’angle de la morale, Zlatan parle marché, valeur, offre et demande » s’extasie Beytout dans son édito. Effectivement, quand les journalistes du Monde font remarquer au joueur que son salaire de 2015, 20 millions d’euros, c’est « beaucoup », celui-ci répond : « je sais pas ce que c’est beaucoup, c’est le marché qui décide des prix, si un joueur gagne tant, et que je suis 10 fois meilleur que lui, combien ça fait ? 10 fois plus ». Zlatan a tout compris, aux maths et au marché. Et « ce qui vaut pour Zlatan vaut évidemment pour les grands patrons » s’enflamme l’éditorialiste. Eux aussi peuvent souligner le montant de leurs impôts, eux aussi ont une valeur sur un terrain de jeu mondial, et eux aussi peuvent être mis sur la touche ». Beytout qui a donc trouvé dans l’ex attaquant du Psg, un maitre à penser en économie de marché !

L’un des arguments de Zlatan, et de Nicolas Beytout, c’est que quand on gagne beaucoup d’argent, on paie aussi beaucoup d’impôt…Ce n’est pas si simple, le Canard Enchainé publie ce matin le palmarès secret des artistes du bouclier fiscal..1ère ligne, Liliane bettencourt, 1ère fortune française. Montant de l’impôt sur la fortune avant plafonnement, 61 millions et des broutilles, montant du plafonnement 61 millions et des broutilles, montant de l’ISF : 0. Ils sont ainsi une dizaine à échapper totalement à l’ISf, attention pas à l’impôt en général …grâce ou à cause du conseil constitutionnel qui depuis 2013 a finalement renforcé le bouclier fiscal des plus riches, contrairement aux vœux du gouvernement. En 97 déjà, DSk affirmait « l’isf embête les millionnaires sans gêner les milliardaires », rappelle le Canard, c’est encore plus vrai aujorud’hui !

Dans la presse également ce matin Hélène, la contre-attaque du député Denis Baupin, après sa mise en cause pour harcèlement sexuel

Mises en cause révélées par France Inter et Mediapart. L’avocat de Denis BAupin, maitre Emmanuel Pierrat déploie sa contre-offensive dans le Point et l’OBS . En dévoilant le contenu des certains textos échangés entre son client et plusieurs des plaignantes, qui prouvent selon lui qu’il s’agit bien « d’échanges », ce qui ne saurait selon lui caractériser le harcèlement, qui prouvent aussi que quand c’est non, c’est non, alors que pour certaines c’était bien « oui ». Il dit tenir à la disposition de la justice les SMS échangés, puisque le black berry de son client les a conservés. Défense claire : 1 la prescription des faits, 2 le règlement de comptes politiques, « où tout s’est emballé à la vitesse d’internet » dit il au Point. Concluant sur un parallèle dont on lui laissera la responsabilité, « on me dit qu’il y a 13 accusatrices, et le nombre fait preuve ? Dans ce cas, dit Pierrat, l’affaire Outreau a été une affaire parfaite, avec autant de personnes qui sont parties en prison avant d’être innocentées pour la plupart ».

En politique, Renaud a choisi son candidat. Renaud, le chanteur qu’on avait cru soutien de Fillon a finalement signé la pétition pour Nicolas Hulot candidat, information d’Aujourdh’ui en France/le Parisien

Marine le pen elle aussi a choisi son candidat, enfin celui qu’elle souhaite affronter ! Dans un entretien à l’Opinion, la présidente du front national juge « qu’il serait sain qu’elle se retrouve face à Alain Juppé au second tour ». « sa vision de la France sous tutelle, ultralibérale, multiculturelle, est à l’inverse de ce que je suis ». Elle réinvente donc le bi-partisme, elle contre lui. Enterrement de première classe en revanche pour Nicolas Sarkozy qualifié de « barbapapa », qui se transforme dit elle, en patriote, en centriste, en immigrationniste ou en opposant à l’immigration. Mais c’est le seul scud…A propos du climat social actuel, sur lequel elle a observé jusque là un silence assourdissant, pas un mot de travers sur la CGT, « j’entends parler de conjonction de luttes, il y a surtout une conjonction des souffrances » tempère t elle…enfin, sur l’euro, comme tout le monde, elle espère bien que les bleus gagnent. Interview qui se veut apaisée comme son nouveau slogan, un brin Barmamama en quelque sorte

Le foot …forcément, ça se rapproche…J-2 avant le coup d’envoi de l’euro

Dans la Voix du Nord, Sébastien Leroy raconte le point presse hier à la préfecture du Nord à Lille, de tout ce que la région compte de hauts responsables en matière de l’ordre. Tension maximale, le préfet de région Michel Lalande, ancien directeur de cabinet de Bernard Cazeneuve lors des attentats de 2015 y va fort « nous écrivons l’histoire, les yeux du monde vont converger vers la France. Il nous faut ne rater ce rendez vous sous aucun prétexte ». « L’euro sera bleu conclut le journaliste, et si ce n’est des maillots de l’équipe de France, ce sera des uniformes des forces de l’ordre »

Le Figaro parle carrément ce matin « d’atmosphère sépulcrale »pour évoquer ces menaces qui pèsent sur l’euro, entre celles des attentats et les hooligans qui débarquent. Malgré le déploiement inédit de 77 000 policiers, gendarmes et sauveteurs, le département d’état américain et le foreign office britannique ont même lancé un message d’avertissement à leurs ressortissants…

Pour échapper à cette ambiance mortifère, et au moins apprendre quelque chose sur le foot ! je vous conseille la lecture de l’interview de Fabien Archambault dans Télérama cette semaine. Prof d’histoire, spécialiste des relations entre foot et politique, il nous raconte pourquoi on vit la passion du foot différemment dans les pays protestants et catholiques, le rôle de l’Eglise dans le jeu même des footballeurs, et comment les élites françaises, et la gauche en particulier ont toujours méprisé ces analphabètes mal élevés, qui gagnent tellement d’argent. « Et pourtant dit il, le budget du psg était il y a peu sensiblement le même que l’opéra de paris, 1 million de spectateurs au parc 350 000 à l’opéra ».Comparaison n’est pas raison comme dirait l’autre mais pour cet entretien nous permet de comprendre en quoi et pourquoi le foot est un miroir de notre société politique, culturelle et sociale

On termine Hélène par quelques numéros anniversaire

Numéro 5000 pour le Petit Quotidien,c’était hier, on en est donc au 5001 pour ce quotidien très bien fait pour les 6/10 ans. Ce matin, en Une, le tunnel du Saint Gothard, le plus long tunnel du monde inauguré la semaine dernière

Numéro 100 pour GQ, on change de tranche d’âge, ce magazine qui revendique d’être « masculin, beau et intelligent » livre ce matin une enquête sur la réac académy, ou comment les néos réacs, Zemmour, Onfray et consorts rapportent beaucoup, à leurs éditeurs, à eux-mêmes, et aux magazines qui les mettent régulièrement à la Une

Et enfin, foin d’anniversaire, c’est Lea Salamé qui est à la Une cette semaine des Inrrockuptibles, « léa salamé qui dit tout », évidemment, promesse habituelle. Mais elle dit surtout :« Bosser avec PAtrick Cohen, Thomas Legrand, Dominique Seux, Bernard Guetta, et Nicolas Demorand, c’est un plaisir et un honneur. France Inter sera la radio de référence de cette année politique » elle parle de la saison prochaine ». lea Salame dit tout, et surtout l’essentiel !

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.