On commence avec une bonne nouvelle... Il n'y en a pas si souvent dans vos journaux... "Prévisions d'embauche : 2008 sera une année faste"... Les Echos s'est procuré l'enquête annuelle de l'Unedic sur les besoins de main-d'oeuvre, qui doit être publiée ce matin... et comme imaginée par la pyramide des âges, l'accélération des départs à la retraite devrait permettre cette année plus d'embauches que durant les 4 dernières années... Alors pas de mystère : sur la carte de France proposée par Les Echos, les bassins d'emploi qui recruteront le plus cette année sont ceux des grandes agglomérations... Informaticiens et commerciaux sont parmi les métiers les plus recherchés... Mais l'euphorie s'arrête là... "Plus d'un recrutement sur deux est jugé difficile", note le quotidien économique... Et c'est dans les départements du nord de la France que les chefs d'entreprise ont le plus de mal à trouver la perle rare... En cause : "la faible mobilité des salariés"... De cette enquête de l'Unedic, La Tribune retient surtout que "les sociétés peinent à recruter des cadres"... et plus largement que, demain, l'ANPE annoncera que 250.000 offres d'emploi ne sont pas satisfaites... Et du coup, expliquent les deux quotidiens économiques, le gouvernement devrait présenter, dans les prochains jours, un texte précisant les sanctions applicables à un chômeur qui refuse deux offres d'emploi... "Deux offres d'emploi raisonnables", note Les Echos... qui concède qu'il reste à définir ce qu'est une offre d'emploi raisonnable... Sur ce thème, Le Parisien-Aujourd'hui en France précise qu'aujourd'hui, les personnes à la recherche d'un emploi sont déjà soumises à un système de contrôles et de sanctions assez strict... Faire bouger les salariés... tous les salariés... Y compris les fonctionnaires... C'est la Une de La Tribune... "Le plan Sarkozy pour faire bouger les fonctionnaires"... Le journal note que "le gouvernement s'attaque à la gestion des emplois publics"... "Enfin !", s'écrie Erik Izraelewicz... "Mais il faudra d'autres textes... sur le dialogue social... sur la rémunération des agents... ou encore sur leur recrutement... qui doivent eux aussi être profondément réformés"... Et Le Figaro précise que dans le projet de loi présenté ce matin, on trouve "un plan de départs volontaires pour les fonctionnaires"... Le journal explique que "le gouvernement est prêt à offrir des primes pour faciliter les départs dans la fonction publique"... Ainsi, Olivier Auguste rapporte "qu'un agent quittant la fonction publique d'Etat pour créer ou reprendre une entreprise pourra recevoir jusqu'à deux ans de salaire"... En revanche, les agents sans affectation pourront être privés de salaire s'ils refusent successivement trois propositions de poste... Le journaliste du Figaro qui prévient également que cet ensemble de mesures n'est qu'un amuse-bouche... Un texte plus ambitieux devrait suivre dans les prochains mois... On y parlera de fondre les centaines de corps de fonctionnaires dans des ensembles plus vastes... Nouvelles règles pour les fonctionnaires... Tour de vis pour les dépenses sociales... C'est toujours Le Figaro qui le note... "Le tour de vis de Sarkozy"... puisque "le chef de l'Etat a prévenu que le revenu de solidarité active serait calibré en fonction des finances de l'Etat"... Du coup, Libération juge que "Nicolas Sarkozy prépare un RSA à tarif réduit"... "Le revenu de solidarité active, dans sa version Hirsch, est estimé entre 2 et 3 milliards d'euros... Le Premier ministre a indiqué qu'un effort d'un million serait envisageable"... Dans Pèlerin, le Haut Commissaire aux Solidarités actives défend son projet... "Une réforme au rabais ?... Ce sera sans moi !"... Dans L'Humanité, la colère de Maurice Ulrich... Il reprend les propos du Président de la République hier à Cahors... "Les politiques sociales ne peuvent continuer ainsi à alimenter les déficits et la dette"... Et l'éditorialiste commente : "Dans la pensée de cette droite, les pauvres ne sont pas seulement pauvres... Ils sont coupables d'être pauvres... Et désormais, ce sont eux qui sont responsables des maux de la France... Le Président aurait tout aussi bien pu dire 'salauds de pauvres'"... Et pour les plus démunis, les choses ne s'arrangent pas... Le Parisien-Aujourd'hui en France est allé à la rencontre des bénévoles de la Banque Alimentaire de Toulouse... des bénévoles qui constatent que "le nombre de bénéficiaires grandit, mais nos possibilités de répondre à cette nouvelle demande diminuent"... La collecte nationale 2007 a été inférieure de 10% à celle de 2006... En cause, explique Le Parisien : l'envolée des prix, qui nuit aux dons... Ainsi Monique, donneuse régulière, témoigne : "Cette année, je n'ai pu offrir que des conserves... Alors qu'habituellement, je donne aussi des pâtes, de l'huile et du lait... Mais là, les prix atteignent des sommets"... Alimentation : avec ou sans OGM ?... On attendra le vote de la loi par les députés pour le savoir... Ce que l'on constate en tout cas dans les journaux, c'est que les OGM sont avant tout une épine pour l'UMP... "Kosciusko-Morizet attaquée par les députés UMP", rapporte ainsi Libération... "La secrétaire d'Etat à l'Ecologie a été prise à partie par les députés de son camp, qui lui reprochent d'avoir encouragé le vote de certains amendements déposés par l'opposition", confirme L'Indépendant du Midi... En fait, explique Le Figaro, "l'UMP exige de la lisibilité, de la part du gouvernement, sur ce projet de loi"... Et l'amendement qui a mis le feu aux poudres, c'est l'amendement Chassaigne, du nom du député communiste... un amendement qui garantit des filières de production commerciale sans OGM... Devant la levée de boucliers, le Premier ministre s'est engagé à faire en sorte que cet ajout soit supprimé en deuxième lecture... Alors quand même, elle n'est pas toute seule, Kosciusko-Morizet... François Grosdidier, député UMP, a déploré hier "un débat caricatural" mais, constate aussi la journaliste du Figaro... il était bien seul... Ecologie... Développement durable... Vous pourrez bientôt jouer avec... Eh oui, puisque c'est un segment porteur, comme on dit... Du coup, à lire ce matin, dans La Tribune, ce point de vue du président-directeur général de la Française des Jeux... Il est intitulé : "Le développement durable, pari gagnant !"... où il avoue que la communauté des loteries, dans le droit fil du succès européen d'Euromillions, réfléchit à un jeu mondial, dont une partie des mises servirait au développement durable... Mais bon... Le gros dossier consacré aux jeux, ce matin... il est en Une de L'Equipe... "Paris en ligne : l'enquête"... Le quotidien sportif se penche sur le développement de ce phénomène... Le premier volet fait le portrait d'un monde trouble, où se côtoient profits démesurés, mafias organisées et dérives incontrôlables... avec les quelques chiffres-clé de ce business florissant... 14.000 : c'est le nombre de sites de jeux en ligne... 8.192 : le nombre de paris proposés hier soir par B.Win, concernant près de 40 sports... 7 : c'est, en milliards d'euros, l'estimation du chiffre d'affaires des paris en ligne... Jeux toujours... mais olympiques... Le parcours de la flamme fait toujours la Une des journaux européens... puisque "les officiels souhaitent que la flamme olympique continue sa route", comme l'indique l'International Herald Tribune... Die Welt s'attend à une "spectaculaire protestation aujourd'hui à San Francisco"... Mais il y a aussi cette question... Vous la trouverez en Une de La Libre Belgique... "Qui sont les mystérieux gardiens de la flamme ?"... ceux que le Times appelle "les hommes en bleu"... Le quotidien britannique rapporte que "les gardiens de la torche olympique viennent de la police paramilitaire, une aile de l'armée chinoise"... Ces hommes en bleu, vous les verrez en photo dans Le Parisien-Aujourd'hui en France... sous le titre : "Les organisateurs chinois ont fait la loi"... Le journal revient ce matin, en Une, sur "le grand malaise"... après le fiasco de la flamme à Paris... et constate : "Lundi, les organisateurs chinois se sont cru chez eux à Paris... Et il semble que personne ne les ait convaincus du contraire"... Un avis partagé par Charlie Hebdo... En couverture cette semaine : Riss a transformé la torche olympique en bâton lancé à Médor par un officiel chinois, qui s'écrie bien sûr "Va chercher"... Pour Charlie Hebdo, c'est ça "le message de la Chine aux démocraties"... Le Canard Enchaîné affirme, de son côté, que "Sarko médite une pensée olympique de Confucius : 'Quand la torche s'éteint, les contrats sont grillés'"... et Erik Emptaz analyse en effet "qu'aux JO de Pékin, l'important c'est de vendre, pas seulement de participer"...

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.