Les héros... Les Bleus de Cardiff sont rentrés en France... Et pour de nouvelles sensations rugbystiques, on attendra samedi... Alors, du coup... on reprend les habitudes... Et on retrouve le Président de la République en Une des journaux... "EADS : Sarkozy exige la vérité"... C'est la Une d'Aujourd'hui en France-Le Parisien... qui reprend les mots du Président de la République hier à Mâcon... "J'irai jusqu'au bout de l'enquête, pour savoir quelles ont été les responsabilités de l'Etat"... Il hausse le ton, commente le journal... Autre sujet, mais toujours lui... "Nicolas Sarkozy veut réconcilier la France avec l'Europe de l'Est"... Là, c'est Le Monde, qui s'intéresse au déplacement du Président à Moscou... et avant cela, aux visites des dirigeants polonais et tchèque à l'Elysée... "Sarkozy et son franc-parler face à Poutine", explique Le Figaro... Et dans Sud-Ouest, Bruno Dive espère bien que ce franc-parler sera effectif... "Nicolas Sarkozy arrive à Moscou deux jours après le premier anniversaire du meurtre d'Anna Politkovskaïa... Puisse-t-il rendre hommage à la mémoire de la journaliste martyrisée, et laver la honte qu'avait constitué, il y a un an, l'absence de notre ambassadeur à ses funérailles"... Nicolas Sarkozy également en Une de Libération... Et le journal s'intéresse "au vrai gouvernement Sarkozy"... c'est-à-dire à "une poignée de conseillers qui, depuis l'Elysée, ont supplanté les ministres... Ce sont eux, explique Libé, qui dictent leur loi... Ils exercent un pouvoir sans précédent sur le gouvernement"... Alors les noms de ces conseillers, vous les connaissez plus ou moins... Claude Guéant... Henri Guaino... Georges-Marc Benamou... François Pérol... ou Jean-David Lévitte... Et le commentaire de Laurent Joffrin... L'éditorialiste constate que dans aucune démocratie moderne, on ne voit une telle concentration des pouvoirs... "Dans l'euphorie d'un début de quinquennat, on ne s'en soucie guère... Pourtant, dans la durée, on sait bien que trop de pouvoir finit par nuire au pouvoir... et à la démocratie"... Nuire à la démocratie... C'est peut-être ce qui est déjà en train de se passer... Une analyse à lire dans Le Monde... "Nicolas Sarkozy fait disparaître l'opposition, mais pas les mécontents"... Jean-Baptiste de Montvallon explique que l'entreprise à laquelle s'est livré Nicolas Sarkozy depuis son accession à l'Elysée, via notamment sa politique d'ouverture, a porté ses fruits... mais peut-être même au-delà des espérances et des intérêts du chef de l'Etat... Le journaliste pointe que les sujets de conflit potentiels... comme les retraites, la fonction publique ou les franchises médicales... menacent de se multiplier et de s'amplifier... Le problème, c'est que nul ne paraît en mesure d'orchestrer les mécontentements... Et du coup... si 5 mois d'hyper-Présidence ont placé Nicolas Sarkozy seul en première ligne... il est sans fusible, face à un adversaire sans visage, mais non dépourvu de munitions... C'est, conclut le journaliste du Monde, une dangereuse configuration... Alors, heureusement pour lui, notre Président possède la toute dernière arme politique... C'est le "storytelling management"... une technique de communication venue du marketing, et qui consiste à raconter des histoires... Pas dire des mensonges, non... Mais créer des mythes... avec les formes littéraires les plus classiques... la ballade, l'épopée... "Il était une fois la politique d'aujourd'hui"... C'est à lire dans Les Inrockuptibles... compte rendu de lecture d'un ouvrage qui paraîtra la semaine prochaine, où l'on vous raconte tout de ces baratineurs professionnels qui scénarisent désormais le pouvoir, comme si c'était un feuilleton télé... La technique a vu le jour aux Etats-Unis, avec Reagan... Elle est arrivée en France depuis la dernière Présidentielle... Et pour Christian Salmon, l'auteur de "Storytelling", c'est simple : le Président est à la fois le scénariste, le metteur en scène et le principal acteur d'une séquence politique qui dure le temps d'un mandat... à l'image des séries qui passionnent le monde, comme "24 Heures"... Et du coup, eh bien il faut garder le rythme... enchaîner les décisions... en faire un montage permanent... et rester dans l'activité hautement symbolique du pouvoir... Les Inrock qui rapportent que ce n'est sans doute pas un hasard si des conseillers en communications venus de Boston ont participé, l'année dernière, à la superproduction "La France d'après"... Dans la presse ce matin... un concurrent à Nicolas Sarkozy : le Che... Sa photo, sa vie, ses combats... El Commandante Guevara est mort il y a 40 ans aujourd'hui... "Le mythe du Che résiste au temps", selon France Soir... qui constate que 40 ans après sa mort, eh bien le Che n'a pas pris une ride... Le Che, "une marque à succès", pour Le Parisien-Aujourd'hui en France et La Provence... qui nous font la liste de tous les produits dérivés... depuis le fameux poster jusqu'à la housse de couette, en passant par l'esquimau glacé... Et là, on touche le fond quand même, note Le Parisien... Le magnum Cherry Guevara, pour ne pas faire de plublicité, est une glace cerise-vanille-chocolat dans laquelle, nous dit-on, le côté révolutionnaire de la cerise a été écrasé par deux méchantes couches de chocolat... Plus intéressant... Libération est parti, dans un cahier spécial... "sur la piste du Che"... retour sur 39 ans de baroud et l'exil d'un Argentin errant... A feuilleter également, sur ce thème, le hors-série de L'Humanité, intitulé "Viva Guevara !"... et où tout un florilège de personnalités parlent du Che... depuis l'acteur Pierre Richard jusqu'au philosophe Régis Debray... Le Figaro choisit de "faire tomber le Che de son piedestal"... et fait le portrait d'un "ange cruel"... "Le Robespierre cubain était un tortionnaire illuminé et sans pitié"... On change totalement de sujet, avec quelques nouvelles des entreprises françaises, dans la presse ce matin... "France, ta créativité fout le camp"... C'est le cri de Patrick Lamm, dans son éditorial des Echos, ce matin... En cause : le rachat du fleuron français de l'industrie du logiciel par son concurrent allemand... "SAP met la main sur Business Object"... titre également La Tribune... pour qui l'industrie française peine à retenir ses champions... Et pourtant, c'était une vraie success story que l'ascension de celui qui est devenu le numéro 1 mondial des éditeurs de logiciels d'aide à la décision... Dans Libération, une autre histoire d'entreprise... "Dans les Ardennes, Hermès ternit sa vitrine sociale"... Le groupe de luxe licencie le directeur de son usine de Bogny-sur-Meuse... Personne ne comprend pourquoi, explique le journal... Et les salariés ont même débrayé pour soutenir leur patron... Alors Libération s'est rendu sur place... dans cette usine, qui est une usine modèle... Vous vous souvenez certainement, il y a quelques mois... des reportages un peu partout... pour saluer La Maroquinerie des Ardennes, pour laquelle Hermès avait signé un partenariat avec l'ANPE locale pour recruter, après formation, des chômeurs anciens de la métallurgie ou de la grande distribution... Aujourd'hui, l'entreprise emploie 230 salariés... Mais le PDG d'Hermès a changé... Et avec ce changement, il semblerait que la productivité soit devenue le maître-mot de cette entreprise-là aussi... Comme le dit une des ouvrières croisées par la journaliste de Libération : "Ils viennent chercher des ennuis là où il n'y en avait pas"... Et sinon, dans la presse... Le Figaro affirme que "les Français veulent plus de discipline à l'école"... C'est un sondage TNS-SOFRES, où les trois-quarts des parents sondés considèrent que l'insuffisance d'autorité est l'un des problèmes majeurs de l'enseignement... "Ces tribunaux rayés de la carte"... C'est le cri d'alarme de L'Humanité... qui revient sur les juridictions menacées par les projets de Rachida Dati... Juristes, élus et syndicalistes dénoncent, dans les pages du journal, les conséquences pour les citoyens et les salariés... Dans La Provence, l'éditorialiste Gilles Dauxerre appelle à "sauver le Rhône"... Le fleuve est malade du pyralène... le résultat de 20 ans de silence... Et le Rhône est désormais pollué jusqu'à la mer... Pour finir... "L'Angleterre prépare l'invasion de Paris"... C'est en Une du Times ce matin... Et on parle rugby, forcément... La ruée effrénée des supporters britanniques sur les billets de la demi-finale de la Coupe du Monde... Quelque 40.000 d'entre eux devraient trouver le moyen de venir défendre le titre de champion des Anglais, face au XV de France... Et dans le Times, les responsables du rugby anglais l'assurent : "Il y aura une vague blanche au Stade de France"...

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.