Et d'abord, une information sportive, trouvée dans Le Parisien-Aujourd'hui en France... une info qui intéressera les amateurs de foot... Ce n'est pas la saison des transferts, mais le Real de Madrid vient pourtant de réussir un grand coup... Pour la saison prochaine, il vient de recruter l'une des pièces maîtresses de l'équipe d'Arsenal... Il s'appelle Paul Burgess... Il a 21 ans... Et c'est le jardinier ! C'est lui qui s'occupe de la pelouse de l'Emirates Stadium, considérée comme le meilleur gazon d'Europe... Afin de le débaucher, les Espagnols ont mis le paquet... Ils ont quadruplé son salaire... Entre les grandes équipes d'Europe, la concurrence est donc sévère... Même pour les jardiniers... Jardinier : un métier d'avenir... Et pas seulement, d'ailleurs, sur les terrains... Un peu partout en France, on se dit qu'ils auront du boulot, les jardiniers, les jours prochains, pour réparer les dégâts causés par la nouvelle tempête... Une tempête qui fait ce matin les gros titres d'une partie des journaux... Beaucoup de vent, de la pluie et des grandes marées... "Un cocktail météo détonant", annonce ainsi, à sa Une, Le Télégramme... "Alerte orange maintenue jusqu'à ce midi", précise de son côté France-Soir... Tandis que Sud-Ouest rappelle qu'il s'agit là de "la deuxième vague", après la tempête Klaus il y a deux semaines... D'où ce titre, à la Une de La Dépêche du Midi : "Tempêtes en série"... D'où aussi cette question, à la Une de La Provence : "Le temps devient-il fou ?"... "Hier, explique Hervé Vaudoit, 62 départements ont été placés en alerte orange, et les aéroports fermés préventivement, pour la première fois depuis l'histoire de l'aviation civile en France... signe que le changement climatique est déjà à l'oeuvre ?", demande-t-il... "Pas si simple... En fait, si l'on en croit les experts, la multiplication récente d'événements climatiques exceptionnels n'a justement rien d'exceptionnel"... "Seulement, on oublie vite", constate Valérie Jacques, responsable du service de climatologie à Météo France Sud-Est... "On oublie vite les événements climatiques... Et, dit-elle, il est encore trop tôt pour affirmer que les tempêtes et la neige tombée récemment en Provence ont un lien de cause à effet avec le réchauffement climatique"... Tempête, vous avez dit tempête ?... Le mot fait également la Une de La Marseillaise... Mais cette fois, ce n'est pas au sujet de la météo... Titre du quotidien : "Avis de tempête sur les universités"... Et c'est l'un des autres grands titres des journaux, ce matin : la mobilisation des enseignants-chercheurs, et les difficultés de leur ministre... Photo pleine page de Valérie Pécresse à la Une de Libération... "Pécresse, détresse"... Décryptage, dans le journal, des "cinq dossiers qui fâchent"... La réforme du statut des enseignants-chercheurs, la masterisation de la formation des enseignants, les emplois, les organismes de recherche, enfin les conditions de vie étudiante... Cinq dossiers, et une ministre qui, hier, a accepté de retravailler son décret litigieux... Une médiatrice a par ailleurs été nommée... Mais pour l'heure, explique Libération, "tout cela ne suffit pas à calmer la colère des universitaires"... Pour preuve, ces titres, ce matin, à la Une des journaux régionaux... "La mobilisation s'étend à l'université de Mulhouse", constate ainsi L'Alsace... "La mobilisation s'amplifie à l'université de Pau", constate La République des Pyrénées... Tandis que L'Humanité annonce "des manifestations partout en France aujourd'hui"... L'Humanité qui revient sur l'Appel de la Sorbonne... Appel lancé hier par des présidents d'université, et ce, "dans une ambiance quasi insurrectionnelle", note Ali Chibani... "Dans un amphithéâtre archi-comble, Georges Molinié (le président de Paris-IV) a dénoncé 'les méthodes de voyous' du gouvernement", évoquant même (je cite) "le plus grand coup porté à la République depuis Vichy"... Mais donc, finalement, Valérie Pécresse va retravailler son décret... Et ce matin, les éditorialistes y voient une nouvelle reculade, comme pour Xavier Darcos et son ajournement de la réforme des lycées... "Clemenceau avait dit que, pour enterrer un problème, il fallait créer une commission... Avec Sarkozy, ce sont des médiateurs que l'on nomme pour enterrer les réformes qui dérangent et épauler les ministres qui flanchent", note ainsi Bruno Dive, dans Sud-Ouest... pour qui "le fameux décret qui a mis le feu aux poudres ne devrait au final jamais entrer en application"... "Le syndrome grec, que Nicolas Sarkozy craint par dessus tout, a fait sa réapparition", constate de son côté Jacques Camus, dans La République du Centre... référence aux émeutes de la jeunesse en Grèce, il y a quelques semaines... "Et voilà, poursuit-il, comment Valérie Pécresse est devenue la ministre de la recherche... du compromis"... Une ministre qui poursuit dans le même temps sa campagne, pour tenter d'obtenir l'investiture de l'UMP pour les prochaines Régionales en Ile-de-France... Elle s'oppose à un autre ministre : Roger Karoutchi... Et tous les deux se sont affrontés la semaine dernière dans un débat... D'autres débats devaient suivre... Mais, nous apprend Le Figaro, ces autres débats pourraient bien ne pas avoir lieu... "Le choc Pécresse-Karoutchi entre parenthèses"... papier signé Sophie de Ravinel, qui nous explique qu'à l'Elysée, comme à l'UMP, on a jugé que les images de la rencontre entre les deux candidats avaient fait très mauvaise impression... Officiellement, toutefois, s'il n'y a pas d'autres débats, c'est simplement pour laisser à la ministre de l'Enseignement supérieur le temps et l'énergie pour faire face à la fronde des enseignants-chercheurs... Une fronde qui s'ajoute à d'autres... D'où le titre des Echos : "Le gouvernement en butte à la contestation sociale"... une contestation qui ne faiblit pas, notamment aux Antilles... Et là, c'est donc un autre membre du gouvernement qui se trouve sur la sellette : le secrétaire d'Etat chargé de l'Outre-Mer, Yves Jégo... Il est rentré en métropole, pour faire le point sur la situation avec François Fillon... Et c'est d'ailleurs François Fillon qui lui avait dit de rentrer... Mais "cela n'a pas plu au Président de la République", nous apprend Le Parisien-Aujourd'hui en France... "Hier, Nicolas Sarkozy a vertement critiqué le retour prématuré d'Yves Jégo... Et il estime, dit-on, que l'affaire est mal gérée"... Sachant que, sur place aussi, le départ du secrétaire d'Etat a été mal vécu... "Pour les Guadeloupéens, c'est une humiliation", commente notamment Le Monde... "La Guadeloupe attend le retour d'Yves Jégo", note pour sa part La Croix... Tandis que Michel Schifres s'amuse, dans son billet du Figaro... "On ne fera pas injure à Monsieur Jégo si l'on juge qu'il n'est pas le plus connu des ministres, ni le plus excentrique, ni le plus capable de coup d'éclat... Son départ soudain de Guadeloupe provoque pourtant un sacré charivari... Et à sa place, poursuit-il, je serais drôlement content : me voilà entré dans l'Histoire... Un ministre que la population supplie de revenir : quelle première !... Même si c'est pour être mis en charpie, cela vaut le coup", conclut le billettiste. Et des fois qu'Yves Jégo chercherait à se reconvertir, rappelons-lui que jardinier est un métier d'avenir... Et c'est vrai qu'il faut le rappeler... Car en ce moment, les métiers d'avenir ne sont pas nombreux... La faute bien sûr à la crise, qui ce matin encore continue d'alimenter les journaux... Les journaux qui reviennent notamment sur les mesures annoncées hier par le chef de l'Etat pour Renault et pour PSA... "Un prêt pour regonfler l'industrie auto", titre ainsi La Charente Libre... "Des milliards d'euros, mais pour quoi faire ?", s'interroge pour sa part La Tribune... Tandis que Le Républicain Lorrain affirme que "l'Etat dépanne l'automobile"... Economie toujours... avec cette info à la Une de Ouest-France et des Dernières Nouvelles d'Alsace : "La poupée Barbie ne séduit plus"... "Depuis plusieurs années, les mythiques Barbie se vendent de plus en plus mal... Et ceci, à cause de la Bratz, sa principale rivale... La Bratz, c'est le nom d'une autre poupée, beaucoup plus jeune... La Barbie, elle, a 50 ans... Et donc, elle a du mal à passer ce cap de la cinquantaine"... La crise également pour les animaux... Ca, c'est à lire dans France-Soir... "Aux Etats-Unis, les financements des parcs zoologiques pourraient être réduits"... Des zoos pourraient fermer... Mais alors donc, que faire des animaux ?... Commentaire du responsable des zoos du Bronx : "Le problème, c'est qu'on ne peut pas licencier les ours"... Ca, c'est quand même une très belle phrase... France-Soir qui nous donne également des nouvelles intimes du couple présidentiel... C'est par la voix de Jacques Séguéla... "Le couple Sarkozy est plus amoureux que jamais"... Quand au fils Sarkozy, c'est Le Parisien qui nous donne de ses nouvelles... Il a passé samedi ses examens de droit... Agé de 22 ans, Jean Sarkozy n'a plus de temps à perdre pour ses études... "En première année, il a obtenu 12 et demi de moyenne, et une mention passable", confie l'un de ses amis... "Or, explique Isabelle Balkany, qui aime beaucoup Jean Sarkozy, ce serait quand même bien pour lui d'avoir un diplôme, car on ne sait pas ce que réserve la vie"... Mais bon : si jamais ça ne marche pas, il pourra toujours faire jardinier...

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.