"Moins de pub, c'est moins de tentations... C'est mieux pour notre pouvoir d'achat"... C'est dans Le Monde... un dessin de Pessin, pour illustrer l'un des sujets du jour dans la presse... Retour sur la volonté présidentielle de supprimer la publicité pour la télé publique... "Le casse-tête de Carolis"... Le PDG de France Télévisions est en Une de France Soir... "Pub : le PAF s'interroge", constate Le Télégramme... Il faut dire qu'avec ce sujet, "Nicolas Sarkozy a mis le doigt sur un noeud intense de contradictions"... C'est Guillaume Goubert qui le souligne, dans La Croix... Et pour illustrer ces contradictions, l'éditorialiste met en avant la réaction de la CGT de France Télévisions... "La CGT n'est pas favorable au financement de la télévision publique par la publicité... Mais elle dénonce l'initiative présidentielle, qui va, explique-t-elle, doter le secteur privé d'une force de frappe sans précédent"... C'est vrai, concède Guillaume Goubert... "Mais s'agit-il pour autant d'une mauvaise idée ?", s'interroge l'éditorialiste... Non, explique-t-il en substance... En même temps... à lire Philippe Escande dans Les Echos... l'avenir est loin d'être rose pour France Télévisions... "Sans l'aiguillon publicitaire, son audience va s'effriter... Le surcroît de publicité va renforcer les moyens financiers de TF1 et de M6, qui pourront surenchérir sur les achats de programmes, d'événements sportifs, ou même sur les moyens d'information... France Télévisions va vite apparaître surdimensionnée... ce qui entraînera la suppression de chaînes ou la privatisation de certaines d'entre elles... d'autant que les moyens financiers évoqués par le Président ne seront pas faciles à dégager... C'est donc un "avis de tempête sur la télévision française", titre en Une La Tribune... qui confirme que c'est bien tout le chantier de la redéfinition de l'audiovisuel public qui est ouvert... que la réflexion sur la privatisation de certaines chaînes est relancée... La Tribune qui s'étonne... "Cet automne encore, Nicolas Sarkozy était favorable aux demandes d'augmentation de la publicité à France Télévisions... C'est vrai que la piste de la privatisation de France 2 avait été écartée, faute de candidats... et qu'aujourd'hui, les choses sont différentes, avec les ambitions de nouveaux acteurs comme Vincent Bolloré"... Alors, côté calendrier... c'est dans Le Parisien-Aujourd'hui en France que les choses sont les plus claires... Le journal rapporte qu'au ministère de la Culture, on chuchote que le projet de loi pourrait être examiné par le Parlement lors de la session extraordinaire qui se profile pour le mois de juillet... L'application de la loi serait alors effective au 1er janvier 2009... Big bang, cyclone, révolution culturelle, choc... Les mots n'ont pas manqué pour qualifier ce dossier de la suppression de la publicité à la télé publique... Un autre mot, ce matin, pour un autre dossier... Et là, on parle de "bombe"... C'est en Une du Figaro... "Les deux bombes du rapport Attali"... Vous le savez, la commission Attali est chargée de proposer des solutions pour remettre en marche la croissance française... Son rapport est attendu le 23 janvier... Mais ce matin, Le Figaro présente deux des propositions de ce futur rapport... Ce sont elles, les deux bombes... Il s'agit de relancer l'immigration et de supprimer les départements... Supprimer les départements... C'est un vieux serpent de mer, qui a déjà résisté à bien des velléités de réforme... La commission redit une fois de plus que "l'enchevêtrement des échelons administratifs est source de gaspillages... Ces départements, créés en 1790, sont aujourd'hui dépassés... Et que leurs compétences doivent se répartir entre les régions et les structures inter-communales"... Et sinon donc... "La relance de la croissance par l'immigration"... La quarantaine de personnalités qui entourent Jacques Attali semble s'être rapidement ralliée à l'idée que la France doit faciliter la délivrance de visas aux étrangers... D'abord pour faire face à un marché du travail qui, dans les années à venir, va devenir de plus en plus tendu... On prévoit 750.000 recrutements par an à l'horizon 2015, explique Le Figaro... Mais le journal remarque aussi que la commission va plus loin... Elle considère que l'immigration, facteur de développement de la population, est, en tant que tel, une source de créations de richesses, donc de croissance... C'est un pavé dans la mare, selon Le Figaro, puisque le chef de l'Etat prône la mise en oeuvre de quotas dans ce domaine... Et puis ce matin... le feuilleton des OGM... "Moratoire sur les OGM : la paix dans les champs", titre La Charente Libre... Le journal explique que les scientifiques de la Haute Autorité ont émis des doutes sérieux sur les OGM... Les anti s'en réjouissent, les pro dénoncent un pas en arrière... Le débat reste vif"... "OGM : un coup d'arrêt", annonce Ouest-France... Dans La Montagne, Daniel Ruiz dénonce ces "organismes politiquement modifiés"... Il dénonce qu'un débat qui doit avoir lieu entre experts et scientifiques se mute en question purement politique... Il dénonce aussi la méfiance des Français... "l'irrationnelle angoisse face à tout ce qui est scientifique"... "Le principe de précaution, écrit-il, ne doit pas donner raison à ceux qui sont contre l'innovation"... Et il s'interroge, Daniel Ruiz : "Pourquoi n'accordons-nous aucune reconnaissance aux scientifiques ?... Pourquoi les seuls qui soient reconnus sont-ils ceux qui interprètent la société ?"... Dans Les Dernières Nouvelles d'Alsace, c'est une situation aberrante que fustige Jean-Claude Kiefer... "L'Etat français, pour protéger la faune et la flore, va peut-être interdire la culture du MON-810... Mais la cotelette ou le jambon, dans l'assiette, peuvent provenir d'un porc engraissé au maïs OGM s'il a été élevé en Espagne, aux Pays-Bas ou au Danemark... Plus aberrant encore : l'Union européenne importe tout son soja pour nourrir le bétail... le même soja OGM dont la Roumanie a dû abandonner la culture pour entrer dans l'UE"... Alors, sur ce même sujet, dans Le Figaro, vous lirez que ce maïs OGM insecticide est l'un des plus anciens... que, parmi les risques, il y a le développement de résistance chez les insectes, et la dissémination du gène par le pollen à d'autres plantes... Parmi les bénéfices : une utilisation moindre de pesticides traditionnels... Et sinon dans la presse... Beaucoup de choses sur les 35 heures, ce matin... Libération entend dresser "le vrai bilan des 35 herues"... et observe que "Nicolas Sarkozy a confirmé hier qu'il voulait aller 'beaucoup plus loin' dans la réforme du temps de travail sans en changer la durée légale... Il relance ainsi un débat douloureux à gauche", note le journal... qui fait un petit tour des idées reçues sur la question... L'Humanité, de son côté, affirme que "Sarkozy veut en finir avec la durée légale du travail", et convoque vingt personnalités qui déclarent toutes : "Ne touchez pas aux 35 heures !"... Retour également sur les primaires aux Etats-Unis... "La bataille Clinton-Obama est relancée", selon Le Monde, qui note que "la sénatrice de New York l'emporte dans le New Hampshire"... "Hillary Clinton reste en course", souligne Le Dauphiné Libéré... "Elle se relance", pour L'Indépendant du Midi... Et dans Le Parisien-Aujourd'hui en France, vous lirez qu'Obama a peut-être été victime d'un vote anti-Noir... Les sondages le plaçaient en effet largement en tête... Et un chercheur français qui a travaillé sur les questions raciales aux Etats-Unis explique qu'entre ce que les électeurs disent aux sondeurs et la manière dont ils votent vraiment, il y a une différence... Au téléphone, les sondés soutiennent toujours qu'ils n'ont pas de problème à voter pour un candidat noir... Mais dans l'isoloir, il en va autrement... Et puis, pour finir... un coup d'oeil aux autres hebdos... où l'on retrouve des couvertures très présidentielle cette semaine... Le visage de Nicolas Sarkozy pour Le Point, avec ce titre : "L'acrobate"... "Ce qu'il nous prépare", affirme de son côté Le Nouvel Observateur... En couverture de L'Express, le Président de la République n'est plus tout seul... à ses côtés : Carla Bruni... sous ce titre : "Le Président people"... Et dans ces 3 hebdomadaires, vous lirez également des extraits des livres qui disent tout sur Cécilia... Il y en a trois qui se télescopent en librairie... Le résumé-comparatif le plus pertinent, c'est celui signé par Claude Askolovitch dans Le Nouvel Observateur... "La France est présidée par un sauteur doublé d'un radin... un agité incapable d'amour et dépourvu de dignité"... En pleine romance avec Carla, voici le chef de l'Etat rattrapé par les révélations de l'ex-First Lady... un parfum de vaudeville qui rappelle opportunément, souligne le journaliste, à quel point il est dangereux de mélanger vie privée et vie publique...

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.