Alors évidemment pas de surprise... Ce matin dans la presse, on commente les élections municipales... plus rarement les cantonales... "Premier tour : avantage à gauche", résume Ouest-France... "Gauche : un air de printemps", veut croire Libération... Alors certes, concède Le Figaro, "la gauche progresse", mais "la droite résiste mieux que prévu"... C'est "un premier tour gagné par la gauche", précise La Tribune... Les Echos complète : "L'UMP espère limiter les dégâts"... Les éditorialistes, ce matin, sont confrontés à ce que Jules Clauwaert, dans Nord Eclair, appelle "l'intenable gageure"... "L'intenable gageure qui consiste à tirer des conclusions politiques générales de plus de 36.000 scrutins locaux"... L'intenable gageure, peut-être... mais qui ne fait peur à personne... Jean-Pierre Souchon, dans Le Dauphiné Libéré, note d'abord la bonne participation... "Elle prouve que les Français ont un fort besoin de s'exprimer et de faire entendre leur voix... Elle confère aussi à ces élections une vraie valeur"... Et le premier enseignement de ces résultats, c'est Roger Antech, dans Le Midi Libre, qui le constate, amusé... "Il ne suffisait pas de porter hier les couleurs de l'UMP pour marcher assurément à la défaite... Non, il fallait encore être usé et contesté localement pour que la sanction fût définitive... Il ne suffisait pas davantage d'être étiqueté PS pour l'emporter"... C'est que, explique Jean-Michel Bretonnier dans La Voix du Nord, "ces élections municipales ne sont pas locales ou nationales... Non : elles sont les deux à la fois"... Et pour preuve de la valeur de test politique national de ce premier tour des municipales, Jean-Michel Helvig, dans La République des Pyrénées, observe que "la gauche a obtenu ses succès les plus éclatants dans les villes de plus de 20.000 habitants... là où la politisation du scrutin est la plus forte"... Alors en même temps... "La France, ce matin, ne se réveille pas à gauche", explique de son côté Bernard Revel, dans L'Indépendant du Midi... "Elle exprime sa déception et lance un avertissement... On verra dimanche quelle en est l'ampleur"... Et du coup, eh bien hier soir, "les cocorico étaient en sourdine"... Daniel Ruiz, l'éditorialiste de La Montagne, a regardé la télé... Et il a vu "la prudence et la modération de tous les leaders... leurs appels insistants à la mobilisation pour le second tour... Ce qui en dit long sur le besoin de confirmation attendue"... D'autres commentaires sont plus tranchés... "Une grosse gifle pour la droite, qui sonne comme un sévère avertissement !"... C'est l'analyse d'Hervé Chabaud, dans L'Union... Pour lui, "le PS peut espérer, au deuxième tour, un succès de l'ampleur de celui de l'Union de la Gauche en 1977"... "La victoire de la gauche n'est pas une surprise", avoue Rémi Godeau dans L'Est Républicain... Mais "faut-il pour autant évoquer un vote-sanction, comme le fait Ségolène Royal ?... Il est trop tôt pour l'affirmer"... L'éditorialiste se penche sur quelques villes-symboles... et explique que si, dimanche prochain, Marseille résiste, que si Toulouse, la ville rose, reste bleue, eh bien la perception du scrutin en sera modifiée... Bref, cette "poussée de la gauche reste à confirmer", prévient Ouest-France... Ouest-France qui analyse également qu'une victoire de la gauche pourrait "accentuer le repli local d'élus qui préfèrent la satisfaction d'une gestion aux effets visibles à l'impossible refondation du Parti Socialiste"... Analyse du même genre dans L'Alsace... "Le bon score du PS, s'il se confirme, n'aura pas que des effets bénéfiques", écrit Francis Laffon... "Cela risque de raviver les guerres claniques au sein d'une formation qui peut croire à nouveau à des lendemains, disons des surlendemains, qui chantent"... Parce que, pour l'instant, si "Nicolas Sarkozy a bel et bien reçu un carton jaune, note Jacques Camus dans La République du Centre, il a évité le carton rouge... ou pire, le carton plein et rose"... Un carton jaune, soit... Du coup, gare à dimanche prochain !... "Comme au football", explique Etienne Mougeotte dans Le Figaro... "Un deuxième carton jaune se transforme en carton rouge... Une faible mobilisation de la droite et du centre au deuxième tour pourrait amplifier la poussée socialiste du premier tour"... Et l'éditorialiste prévient : "On peut être sûr qu'avec 20 régions sur 22 à gauche, une généralisation du socialisme municipal à toutes les grandes villes et communautés urbaines aboutirait à un réveil en fanfare de tous les conservatismes et corporatismes assoupis"... Alors pas de vote-sanction, disent vos éditorialistes... Mais quand même "un avertissement"... C'est ce que constatent, de concert, les quotidiens économiques... "L'avertissement est clair et net", analyse par exemple Eric Izraelewicz dans La Tribune... "Dans un climat économique dégradé, les Français comprennent mal le cap et la conduite du pilote... Ils le lui ont fait savoir"... Alors voilà pour une bonne partie des analyses ce matin... Nous sommes en ligne avec Alain Frachon, le directeur de la rédaction du Monde... - Quel va être votre titre principal, à vous qui sortez ce midi ?... - Quelles leçons vous tirez de ce scrutin ?... A lire donc dans Le Monde daté de demain... Retour aux journaux de ce matin... PS-UMP... Mais au-delà ?... Au-delà... "Nous avons affaire à des municipales incroyables", selon La Provence... Dans les Bouches-du-Rhône, le journal marseillais compte "un nombre considérable de triangulaires, de quadrangulaires, et même une quinquagulaire... A Miramas, 5 listes peuvent se maintenir au second tour"... Et je suis sûre que vous venez d'apprendre un mot nouveau... La Provence qui rapporte également le score historique, à Marseille, de l'extrême-gauche... +7% dans certains secteurs de la ville... ce qui sera déterminant pour le second tour, note le quotidien... Il y a aussi le PC... "Le Parti Communiste sauve les meubles", constate Le Figaro... Pour Pierre Laurent, dans L'Humanité, c'est un soulagement... "Les listes conduites par un communiste sont aussi efficaces que celles conduites par un socialiste dans la reconquête face à la droite, comme le montrent les succès de Dieppe, de Vierzon ou de Porte-lès-Valence"... Et l'éditorialiste de L'Humanité note, du coup, qu'un des messages envoyés hier par les électeurs est à destination de la gauche... "Dimanche prochain, ce sont l'union et la clarté de projets municipaux ancrés à gauche qui permettront d'amplifier les premiers résultats obtenus"... Alors bien sûr, dans vos journaux, vous retrouverez les villes emblématiques... Paris, Bordeaux, Lyon, Toulouse, Strasbourg... Vous lirez aussi, dans Aujourd'hui en France-Le Parisien, "le soulagement du Président"... Le chef de l'Etat a passé la soirée d'hier pendu à son téléphone... Il a eu en ligne presque tous les candidats de droite élus au premier tour... Quant au programme de la semaine à venir, Le Parisien est formel : "Il ne sortira pas de son silence... Aucune intervention publique n'est programmée... juste un déplacement thématique demain, dont la destination est toujours tenue secrète"... Et sinon ce matin, dans les journaux... si vous voulez autre chose que les comptes rendus des élections... Vous lirez, dans Le Figaro Economie, que "le combat se durcit entre le MEDEF et l'UIMM"... Laurence Parisot cherche à unir les patrons derrière elle, explique le journal... "Zapatero largement réélu"... Là, ce sont les législatives espagnoles, dont Le Parisien-Aujourd'hui en France se fait par exemple l'écho... Dans Libération... la page Eco-Terre vous apprendra que "les JO de Pékin pompent l'eau de la Chine"... où l'on constate que si la capitale chinoise, qui a promis des Jeux verts et fleuris, embellis à vue d'oeil, la campagne des environs jaunit tout aussi vite... Et puis, pour finir... Retour aux élections avec France Soir... qui rapporte : "Carla n'a pas voté"... Carla Bruni-Sarkozy... Alors non, ne vous inquiétez pas : elle ne fait pas la tête... C'est juste que la Première Dame de France est Italienne... La procédure d'obtention de la nationalité française est en cours depuis son mariage... L'Elysée précise : "Elle votera pour les prochains scrutins"...

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.