Une arme dans la main... L'index près de la gâchette... Sur le torse... un mot : "Police"... Aéroport Kennedy... New York... Une arme dans la main... L'index près de la gâchette... Sur le torse... même mot : "Police"... Aéroport d'Heathrow... Londres... Ces photos... quasi identiques... ont été prises à des milliers de kilomètres de distance... Elles sont à la Une du "Parisien" ce matin... Et elles montrent... ou tentent de montrer... que suite à l'arrestation à Londres hier... d'une vingtaine de personnes soupçonnées de préparer des attentats d'une ampleur inégalée... Les aéroports américains et européens ont été placés en alerte maximale... "Le pire a été évité"... titre à sa Une... "La Dépêche du Midi"... Mais le terrorisme est toujours là... écrit dans ses colonnes Jean-Claude Souléry... D'après un sondage... 30% des Américains ne connaissent pas l'année des attentats du 11-Septembre... 2001 serait déjà entrée dans l'Histoire... Malgré les images vécues et revues... qu'importe au fond presque l'année... C'était au tout début du siècle... Et tout va trop vite dans notre enfer moderne... Un cycle s'est ouvert... et nous ignorons quand il finira... poursuit le journaliste... En définitive... le terrorisme ne désarme jamais... Il guette simplement l'heure propice... Créer la peur est le but recherché des terroristes... remarque Michel Richard dans "Le Midi Libre"... Mais face au complot de Londres... quel sentiment doit l'emporter ?... La rage ?... Ou la fierté de se dire que le terrorisme ne gagne pas toujours ?... Qu'on ne s'y trompe pas... analyse Jean Guinel, du "Télégramme"... Le terrorisme s'adapte en permanence aux coups qui sont portés contre lui... Quelles erreurs ont commises ceux de Londres ?... On le saura vite... Mais soyons sûrs d'une chose... la relève de ces terroristes est déjà prête... A la presse britannique d'entrer dans les détails de l'opération pour laquelle une vingtaine de personnes ont été arrêtées hier... Selon "The Independent"... les kamikazes avaient planifié des attaques en trois phases... sur une dizaine d'avions... et sur une période de plusieurs mois... Les faire exploser au-dessus de l'Atlantique avait pour but d'empêcher les enquêteurs de découvrir la nature des explosifs... Les enquêteurs britanniques surveillaient les suspects depuis l'an dernier... raconte "The Guardian"... Leurs habitudes... leurs achats... Internet... Ils épiaient tout... Au moment de leur arrestation... les policiers ont même retrouvé un message qui leur disait d'attaquer maintenant... Et d'après des sources gouvernementales britanniques... les attentats devaient avoir lieu dans les deux ou trois jours... Les explosifs qu'ils voulaient utiliser ne sont pas nouveaux... explique "The International Herald Tribune"... Dans les années 80... en pleine période d'attentats en France... un terroriste proche du Hezbollah avait planifié une attaque sur la France avec du liquide... Il l'avait caché à l'intérieur d'une bouteille d'Arak... Un apéritif libanais proche du pastis... En 95... un autre terroriste avait planifié une attaque au-dessus du Pacifique... Toujours est-il qu'au bout du compte... il n'y a pas eu de victimes... et c'est tant mieux... Mais la conséquence de ces arrestations fut une vraie pagaille dans les aéroports britanniques... Elle est décrite dans le "Daily Telegraph"... C'est bien simple... explique un membre du personnel d'Heathrow... L'aéroport ressemblait à un parking fermé... Si personne ne sort... Rien ne peut non plus entrer... Tout cela devrait rentrer dans l'ordre aujourd'hui... Mais à l'avenir... prendre l'avion risque de devenir bien compliqué... Un sac plastique avec à l'intérieur un passeport... "Libé" résume, avec sa Une, les nouvelles règles de sécurité entrées en vigueur... Ce sac transparent pour le voyage... remplaçant un bagage à main... pourrait se pérenniser... écrit Hélène Despic-Popovic... Adieu portable et ordinateur... Tant pis pour l'homme d'affaires pressé... Tant pis pour la voyageuse qui tient à son sac à main autant qu'à une partie de son corps... Tant pis pour les lecteurs... Il faudra se contenter des lectures insipides proposées par les magazines des compagnies aériennes... A condition aussi... de parler la langue de ladite compagnie... En fait... poursuit la journaliste de "Libé"... chaque nouvel épisode terroriste entraîne des mesures dans les aéroports... Les portiques de détection sont nés après la vague de piraterie aérienne lancée par des Palestiniens à partir de 68... Le contrôle des chaussures est arrivé après l'épisode des baskets piégées de Richard Reid en 2001... Quant aux liquides proscrits à Londres et aux Etats-Unis... Ils le sont depuis 4 ans en Chine... Après qu'un homme d'affaires ait fait exploser en vol un avion en mettant le feu à de l'essence qu'il transportait dans une bouteille de soda... Il y a aussi des conséquences économiques à ces attentats avortés... "La Tribune" et "Les Echos" ont remarqué la baisse du prix du pétrole hier... Elle est due à la crainte d'une baisse du trafic... Moins de voyageurs... signifie moins d'avions... Donc moins de kérosène... Donc moins de pétrole consommé... Du coup... le transport aérien pourrait de nouveau être déstabilisé... écrit Bruno Trévidic, des "Echos"... Et pourtant... les compagnies résistent plutôt bien... affirme Fabrice Glizinski, dans "La Tribune"... L'avalanche de coups depuis 5 ans ne les a pas mises au tapis... Souvenez-vous... les attentats du 11-Septembre... l'Afghanistan... l'Irak... le SRAS... les crash aériens de l'été 2005... et la grippe aviaire cette année... Les compagnies font donc preuve d'une étonnante résistance... Témoins les bénéfices enregistrés par British Airways au premier trimestre... +19,9%... Au-delà de l'aspect humain et économique... on peut se demander si la guerre au Liban est liée à ces attentats évités de justesse... Deux points de vue s'opposent... Celui de Dominique Thomas, dans "Le Figaro"... Pour ce spécialiste des questions islamistes... la guerre au Liban a servi de détonateur... Les terroristes appliquent un agenda en relation avec les événements internationaux... Au contraire... répond Olivier Roy dans "Le Parisien"... Ce n'est qu'une coïncidence de calendrier... Selon l'auteur de "L'Islam mondialisé"... si ce complot se situait dans sa phase finale... c'est qu'il était en préparation depuis des mois... Donc bien avant le début de la guerre... Al-Qaïda essaie de capitaliser sur tous les conflits... La question est de savoir quel est son degré d'implication dans l'organisation de cette opération démasquée à Londres... Ce sont des silhouettes vacillantes... titubantes... Des dizaines de grands corps noirs... maigres... avec des bras comme les branches d'un arbre... qui se tendent... se lèvent... et s'abaissent pour garder l'équilibre... Sortis de leurs barques... ils s'arrachent enfin de l'océan... avancent sur le sable... puis s'effondrent les uns après les autres... Quand la misère du monde s'échoue sur la plage... Flore Olive décrit... dans "Paris Match"... ces Africains ivres de fatigue... qui tentent d'échapper à leur condition misérable dans leur pays pour tenter leur chance dans l'Eldorado européen... Ou tout du moins ce qu'ils considèrent comme l'Eldorado européen... Ces hommes... une cinquantaine... sont arrivés le 3 août... sur une plage des Canaries... Des touristes sont venus leur prêter main-forte... Qui par une bouteille d'eau... qui par une barre de céréales... Ces naufragés si mal en point... finiront pour certains à l'hôpital... pour avoir accepté ces friandises... Un membre de la Croix-Rouge résume à la journaliste la situation... "Ils ont le choix... mourir chez eux ou mourir en mer... Alors ils tentent le coup... Et rien ne les arrêtera"... Ces Africains arrivés aux Canaries seront sans doute renvoyés chez eux... Mais combien... depuis des années... sont arrivés en Europe... avec l'espoir de vivre une autre vie... Plus heureuse... plus riche... et plus douce... En France... à deux jours de la date-butoir pour les demandes de régularisation... Les associations s'indignent de l'inégalité de traitement... selon les préfectures... et des retards pris par l'administration... Et elles sont relayées ce matin... par "L'Huma"... Pourtant... ces sans-papiers ne manquent pas de soutiens... Sandrine Issartel raconte le travail du réseau "Education sans Frontières"... Dans "Le Figaro"... Delphine Chaillet parle des lettres envoyées au médiateur Arno Klarsfeld... "Nous nous sentons chez nous en France... écrit une mère algérienne... Ma fille fait du théâtre, de la plongée et du kung-fu... Parfois, il nous arrive d'oublier, Monsieur, que nous sommes des sans-papiers... tant notre vie se déroule normalement"... Un professeur de français demande à Arno Klarsfeld d'intervenir en faveur d'une avocate algérienne... "Elle a abandonné l'islam... dit-il... pour fréquenter une église parisienne... Sa fille excelle dans les disciplines littéraires"... assure l'enseignante... Tous ne seront pas régularisés... 5 à 6.000... selon le ministère de l'Intérieur... Mais, à l'image des Africains échoués aux Canaries... Comme disait ce volontaire de la Croix-Rouge... "Rien ne les arrêtera"... Lui... il n'a pas été arrêté hier... par les trombes d'eau qui se sont abattues sur Göteborg, en Suède... Les lunettes embuées par le déluge... Yohan Diniz a franchi la ligne d'arrivée des 50 kilomètres marche... Un drapeau bleu-blanc-rouge sur les épaules... Et un cri libérateur venu du fond de son corps dégingandé... Il avait "le pied nickel"... écrit Anne-Françoise Hivert dans "Libé"... L'exploit du Marnais n'a pas la même aura dans la presse que ceux de Raquil et Baala hier... Pourtant... il a signé une performance de premier plan... écrit "La Provence"... La marche est un sport méconnu... ou plutôt non reconnu... Lui qui avait peur qu'on se moque de lui... explique dans "L'Equipe" que pourtant la marche est un geste naturel... où l'on caresse le sol... Le quotidien sportif souligne l'exploit de ce géant de la route... Il fallait le voir à l'entrée du stade... les yeux étonnés... agitant les mains en signe de reconnaissance... Il avait mal... Il avait aussi du mal à réaliser qu'il allait entrer dans l'histoire de l'athlétisme français en défrichant un territoire inexploré... Sa médaille est une consécration pour montrer un autre visage de son sport... Avec Baala et Raquil... écrit "L'Equipe"... c'est la vitrine de l'athlé qui s'est éclairée... avec deux de ses stars... Avec Diniz... c'est la victoire des sans-grade... des machino qui travaillent anonymement dans la coulisse... Une médaille d'or comme celle d'hier... ce sont des milliers de bénévoles qui la reçoivent... Des milliers de bénévoles qui y puisent l'énergie pour continuer dans leurs clubs à s'investir... Afin que leur sport existe, tout simplement... Cette médaille, c'est aussi l'occasion... pour Yohan Diniz... de casser sa tirelire... Lui... l'emploi-jeune à 1.000 euros par mois... vient non seulement d'être augmenté en juillet... avec la revalorisation du SMIC... Mais en 3 heures 41 minutes et 39 secondes... Il vient de s'offrir plusieurs mois de salaire... Chapeau !

Laetitia GAYET

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.