Ce "pourrait" être une Véritable "Révolution " dans l'Eglise Catholique... C'est le Grand quotidien italien "LA STAMPA" qui nous l'apprenait la semaine dernière , avec en Une , la photo du "Père Ralph" , vous vous en-souvenez peut-être , le très Séduisant Prêtre de la série Télé "Les Oiseaux se cachent pour mourir"...Tollé Immédiat au Vatican ,qui s'est empressé de démentir...Mais aujourd'hui , nos confrères italiens n'en démordent pas : leurs "sources" sont bonnes et le projet est bien Réel...Alors ce Projet ,quel est-il ?? Et bien c'est "Le Monde" qui nous le détaille ce matin : le Vatican Envisage de Reconnaître les Enfants de Prêtres..."ne plus vivre la condition d'enfant illégitime ,dans la Honte , mais au vu et au su de l'opinion publique , avec patronyme et droit à l'héritage" écrit le correspondant du Monde à Rome Charité ? Humanisme du Vatican ? Pas du Tout ! "simple défense Préventive du Saint-siège" nous dit-il , car avec la banalisation des Tests ADN de paternité , l'Eglise "n'est pas tranquille" ; "une multitude d'actions en justice" pourrait lui tomber dessus ,notamment en provenance d'Amérique latine ou , plus près de nous , d'Autriche ,"terre de prêtres concubins notoires"... Or l'Eglise veut à tout Prix éviter la "catastrophe financière" qu'avaient été les procès pour abus sexuels de prêtres ,il y a quelques années aux Etats-unis... Le vaticaniste et théologien Giancarlo Zizola assure même que "tôt ou tard cette solution Va s'imposer . rappelant d'ailleurs qu'avant de devenir Benoit 16 , le Cardinal Ratzinger s'était déjà exprimé en ce sens. D'où la Conclusion de nôtre confrère de La Stampa : "on a eu tort de dévoiler ce qui devait encore rester secret...on a parlé Trop tôt..c'est une erreur de Timing"... Et eux ?..Ont-ils parlé Trop Tôt ?..Tous ces économistes qui ,depuis la semaine dernière ,nous annoncent que la Crise est derrière nous , ou presque...Et bien ,c'est la question que se pose Libéation ce matin ,avec ce titre en Une : "crise OU reprise ?" "Les indices montrent que cette fois-ci , le Monde a su réagir à la dépression"...écrit François Sergent dans son Edito..."les bourses repartent à la Hausse ; les banques délabrées à l'automne annoncent des résultats flamboyants"...mais...mais...prévient-il..."on se méfiera aussi de ces prévisions venant de ces mêmes experts qui n'avaient PAS Vu venir la Crise". Méfiance qui ,visiblement ,n'est pas d'actualité , du tout pour le Figaro , avec cette Une résolument optimiste : "reprise économique : 10 signaux positifs pour la France". D'abord , nous dit le Figaro ,il y a le "moral des industriels qui s'améliore"..."la production d'acier qui redémarre"..."l'automobile qui remonte la pente"..."le transport aérien qui se stabilise"...et biensùr ,le CAC 40.. qui reprend des couleurs". Optimisme forcené et partagé ce matin par les 2 grands quotidiens économiques. Ainsi pour Les Echos : "l'activité industrielle renforce l'Espoir d'une sortie de crise"..."l'Embellie" titre la Tribune... Alors , "méthode Coué ou véritable tendance" ? s'interroge Libé...La réponse vient peut-être du sociologue Paul Jorion , toujours dans Libération ...c'est lui qui ,dès la mi-2008 avait publié l'ouvrage justement , intitulé "La Crise"...et il explique : "la plupart des analyses qui disent que nous sortons du tunnel sont davantage fondées sur de l'optimisme de Principe que sur des chiffres Réels". Et si la Crise n'est pas finie , et bien , c'est "la Chasse aux Recettes"qui va être lancée nous dit Xavier Panon ce matin dans "La Montagne"..."La chasse aux recette lancée en même temps que la traque aux dépenses" écrit-il...On ressort donc les fameuses "Niches Fiscales"...486 "niches" qui représenteraient pour l'État un manque à gagner de 70 milliards d'euros chaque année Comment récupérer au moins ,une partie de cet manne ? Deux députés UMP, Gilles Carrez et Pierre Méhaignerie sont chargés de plancher sur le chantier...et "Attention" prévient Xavier Panon : " On ne touche pas à ces niches sans risque de morsures"..."Si certaines ne concernent qu'une poignée de privilégiés, d'autres répondent à une demande économique et sociale". Et Michel Vagner , lui , dans "l'Est Républicain" .s'agace : avant ces "coups de rabot" écrit-il. , "en attendant cette nuit du 4 août de l'abolition des privilèges fiscaux, il y a des coups de rabot qui se perdent, par exemple, sur le bonus des traders". La Presse revient largement ce matin sur ces 2 drames en Banlieue parisienne et là encore ,c'est un peu la Même Question : "Ont-ils parlé Trop Tôt ,Trop Vite ? La question se pose notamment à Bagnolet ,où Yakou , 18 ans a trouvé la mort dimanche soir dans un accident de moto ;fatale issue d'une course-poursuite avec la Police. Dès hier ,nous rappelle "Le Parisien" ,le Procureur adjoint de Bobigny , Philibert Demory , assurait "qu'en l'état il n'y a Aucune trace de contact entre la voiture de police et la moto"...Alors le magistrat a-t-il parlé Trop Tôt , Trop vite ?..c'est l'enquète de l'IGS , la police des polices qui le dira..."Mais , déjà, comme à chaque fois"écrit Dominique Quinio dans "La Croix" , "les amis de la victime , eux ,ont déjà tranché"..."leur enquète , dit-il ,a été rondement bouclée : forcément , la Police est coupable"... Et sans vouloir parler "Trop vite", Dominique Quinio pose tout-de-même la Question : "Les forces de l'ordre, parce qu'elles se sentent menacées, n'adoptent-elles pas des comportements exagérément répressifs ? " En tout cas , une chose est sûre nous dit Patrice Chabanet , dans "Le Journal de la Haute-Marne" , à Bagnolet comme à Sevran ; où 5 personnes sont mortes hier dans l'incendie de leur immeuble HLM...dans les 2 cas , "et comme toujours ,c'est parole contre parole." écrit-il , et "dans l'enchevêtrement de causes, le fil remonte toujours à la même explication : notre pays - c'est sa honte - a laissé pourrir la situation" dans les cités..."La France a toujours mal à ses banlieues.. La crise n'a rien arrangé. Mais le fond de l'affaire, c'est que l'Etat a démissionné depuis longtemps." Pour eux aussi , ce matin , on serait tenté de dire "qu'ils parlent Trop vite" ou à tout-le-moins sans assez réfléchir : Alex , Clément et Adrien ont 20 ,21 ,22 ans...originaires de Lilles ,ils passent leurs vacances au Pradet dans le Var ; et comme ils le disent , interrogés par Diane Andrésy dans "Le Parisien" : "ils s'éclatent"...parce que "l'été c'est pas fait pour se prendre la tête" ! ALors oui , le "préservatif" , c'est seulement de temps en temps ; quand ils y pensent ..."y a tellement de filles sexy dans le sud " explique Clément ; "des capotes...je n'en ai pas systématiquement sur moi"...Et son copain ,Alex , d'ajouter : "moi, ce bout de plastique ça me coupe tous mes effets...alors plutôt que de ne pas assurer..je préfère faire confiance à ma partenaire" "Avoir fait confiance" c'est sans -doute ce que regrettent les 2 jeunes agés de 15 à 24 ans ,qui chaque jour en France ,découvrent leur séropositivité...Plus de 6000 personnes contaminées chaque année dans notre pays par le Virus du SIDA.. Comme le refrain du vieux tube des années 80 : "Vacances j'oublie Tout.."même le préservatif"...hélas...nous dit le Parisien. Pour finir ,encore un , qui a peut-être parlé "Trop vite , "trop tôt"...c'est l'un des Gardiens du cimetière de "Forest Lawn" ,sur les colllines de Hollywood à Los Angeles. Avant-hier ,il a affirmé au tabloid anglais "the Daily Miror"que Oui , Mickael JACKSON avait belle-et-bien été enterré ,dans le plus grand secret , la plus stricte intimité ;seule la famille sachant où se trouve la tombe de l'ex- Roi de la pop ; et ce , biensûr ,pr éviter tout mouvement de foule... Le Gardien du cimétière assure que l'enterrement s'est déroulé samedi dernier ; or selon l'avocat de la famille Jackson ,cité par le Figaro ce matin ,c'est hier seulement qu'aurait eu lieu l'inhumation...Alors le Fossoyeur hollywoodien a-t-il parlé "trop vite" ? Au moins une certitude , ce matin : la mort de Mickael JACKSON n'arrive finalement pas "trop tôt" pour sa maison de disques , depuis sa disparition ,le 25 juin , il s'est vendu 16 Millions de CD de la star , partout dans le monde...

Mickael Thébault

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.