Laicité
Laicité © Jean Effel

__

C'est l'histoire d'un patron qui se met hors la loi pour relancer le débat sur la laïcité.

Jean-Luc Petithuguenin est le fondateur du groupe Paprec, une entreprise de recyclage.

4.000 salariés, 52 nationalités différentes. Cet ancien de la Générale des eaux en est convaincu.

Après l'affaire Baby Loup, pour que son entreprise reste un havre de paix et pour lutter contre la montée du Front national, il fallait rédiger cette charte de la laïcité et de la diversité.

Elle a été validée par le personnel écrit Denis Cosnard du MONDE. A 100%. Ce genre de règlement évite d'aborder les sujets qui fâchent confirme d'ailleurs un des salariés, Miroslav, au PARISIEN-AUJOURD'HUI EN FRANCE.

Le devoir de neutralité est donc imposé aux salariés reprend LE MONDE. Interdiction de manifester ses convictions religieuses ou politiques au travail. Interdiction aussi de porter des signes religieux type foulard.

Avec ces deux paragraphes, Paprec se met hors la loi, note Bernard Gorce de LA CROIX. Le code du travail et la jurisprudence sont très clairs. Ces interdictions ne peuvent être justifiées que par la nature du travail.

Jean-Luc Petithuguenin n'a pas agi sous la pression poursuit Emmanuelle Ducros dans L'OPINION. S'il rend public aujourd'hui cette charte, c'est par devoir de citoyen. Car au Medef... quand le patron de Paprec l'a présenté, ça n'a pas eu beaucoup de succès. Trop de doutes juridiques.

La démarche est aussi courageuse que risquée.

__

Voilà qui fait écho ce matin, au dossier de l'intégration.

jean-marc ayrault appelle à la mobilisation autour du pacte de responsabilité
jean-marc ayrault appelle à la mobilisation autour du pacte de responsabilité © reuters

__

__ Jean-Marc Ayrault réunit aujourd'hui, une réunion interministérielle à Matignon sur le sujet.

Attention dossier miné titre LA PROVENCE. Mais fixer les droits et les devoirs de chacun, est-ce un dossier explosif ?

Non, répond Jean-Marc Ayrault à LA VOIX DU NORD. La France est l'un des pays qui a le plusse intégré. Mais son modèle est en panne aujourd'hui. Et nous voulons le remettre en marche.

Car la France n'est pas accueillante assure dans L'HUMA, Olivier Noël sociologue, et auteur d'un des rapports préparatoires. En France, il n'y a jamais eu de politique ambitieuse d'intégration. Si les Français des quartiers populaires ne sont pas intégrés, c'est parce qu'on les présente comme responsables de leur situation.

Alors, parmi les propositions qui seront présentées par le premier ministre, SUD-OUEST relève celles-ci ce matin. La formation des enseignants en matière de lutte contre les discrimination. Une meilleure visibilité pour l'enseignement de l'arabe ou du mandarin à l'école. Ou encore...

Accroître le pourcentage de jeunes issus de l'immigration aux concours de la fonction publique.

Il faut bien comprendre une chose. Et la conclusion est signée Dominique Quinio dans LA CROIX.

Nous sommes tousse les étrangers de quelqu'un. Et il est déplaisant d'apparaître indésirable aux yeux de ses amis. Le vote de dimanche contre l'immigration de masse en Suisse, le prouve. Les étrangers des Suisses... c'est nous !

Et ce sont par exemple les Alsaciens.

fabius pense que le vote suisse sur l'immigration doit être pris en compte par l'ue
fabius pense que le vote suisse sur l'immigration doit être pris en compte par l'ue © reuters

__

Dans le Haut-Rhin, 30 000 personnes franchissent quotidiennement la frontière pour travailler côté suisse. C'est à lire ce matin, dans LES DERNIERES NOUVELLES D'ALSACE. Les limites sont posées. Je suis très en colère explique Charles Flory, le président du comité de protection des travailleurs frontaliers à Hégenheim. Et côté Suisse on est d'accord. C'est à lire dans L'ALSACE. « La limitation va affaiblir la région de Bâle... dont la prospérité est assurée

__

en grande partie par les migrants et les frontaliers » selon la Chambre de commerce des deux Bâle.

Quoi d'autre dans la presse alsacienne ce matin ?

__

A la recherche de l'or noir. Avec l’augmentation du prix du baril de pétrole, plusieurs entreprises manifestent un regain d’intérêt pour l’exploration pétrolière en Alsace. D'après les DNA ce matin, un premier projet verra le jour au printemps 2014 à Soufflenheim, en Alsace du Nord. C'est un pari sur l'avenir dit un patron. Pas sûr que ce soit exploitable explique un patron.

Mais une promesse, il n'y aura pas de nuisances sonores pour les riverains, ni de pollution des nappes phréatiques.

A lire aussi dans L'ALSACE. La fin de l'aventure Chapitre. 4 magasins du Haut-Rhinois ont fermés leurs portes hier soir. Reportage à Mulhouse. « Je cherche des stylos... c’est tout ce que vous avez ? » demande un client. « Oui Monsieur, le magasin ferme ses portes ce soir. » «Mais vous serez réapprovisionnés ?» « Non, nous fermons définitivement » lui répond la vendeuse devant son air ébahi.

La fin de Chapitre, Didier Pobel dans son blog, en fait un parallèle ce matin, avec la polémique autour du livre Tousse à poil. En dénonçant ce livre pour enfants, Jean-François Copé dimanche, a fait pire que réalimenter la rumeur autour de la théorie du genre. La droite s'en prend une nouvelle fois aux livres. Or, les enseignes Chapitres ont fermé leur portes hier soir, sans que nul ne s'émeuve. 434 employés sur le carreau. Dites, ils sont où les cris d'indignations face à tous ces libraires qui se retrouvent à poil ?

Partons pour Sotchi à présent.

martin fourcade offre à la france sa première médaille d'or
martin fourcade offre à la france sa première médaille d'or © reuters

Avec L'EQUIPE qui salut d'un magistral ce matin, les médailles d'or et de bronze de Martin Fourcade et Jean-Guillaume Béatrix dans la poursuite en biathlon.

Mais aux JO, un sport chasse vite l'autre. Aujourd'hui à Sotchi, c'est jour de femme avec le saut à ski. Après plusieurs années de lutte, les filles ont enfin obtenu le droit de participer aux Jeux écrit Dominique Issartel dans L'EQUIPE. A Salt Lake City, elles n'avaient eu que le droit de tester les tremplins pour les hommes. Trop dangereux pour elles disaient les officiels. Et il se racontait aussi que cela pouvait endommager leurs organes génitaux et les rendre stériles.

Dans THE GUARDIAN, l'entraîneur de saut à ski des hommes russes explique sans rire : " Si un homme se blesse... ce n'est pas grave. Mais pour les femmes si. Car elles ont un autre but : avoir des enfants, faire le ménage, créer un foyer. "

Ecoutez plutôt la réponse de Julia Clair, une des Françaises en lice pour le saut à ski toujours dans L'EQUIPE. L'envol... c'est le moment jouissif du saut.

On se sent porté par les airs, dit encore la jeune Coline Mattel à l'ACTU le quotidien des ados.

Comme un oiseau, conclut la Japonaise Takanashi dans THE GUARDIAN.

Une invitation à dormir pour terminer.

__

Les troubles du sommeil
Les troubles du sommeil © Creative Commons / sipa

Pourquoi dort-on si mal ? Interrogation de Stéphanie Torre dans CLéS. Il paraît que notre époque n'aime pas le repos. Dormir est devenu contre-productif parce qu'on ne décroche pas. 42% des Français dorment avec leur portable à côté d'eux. Et 64% avouent être réveillés par des messages. Dire que l'on est crevé devant la machine à café est devenu normal. Or, la fatigue est tout sauf normale. Sachez-le, dormir est un besoin vital. Ca vidange le cerveau. Et ça évite les défaillances qui jouent un rôle dans les maladies neurodégénératives types Alzeihmer. Et si on dort mal,

Il faut aussi comprendre pourquoi. En général, c'est signe d'anxiété ou de dépressions masquées disent les spécialistes. Alors un conseil, évitez votre ordinateur le soir. Car sa lumière bleu augmente le niveau d'éveil. Exposer vous à la lumière du jour, pour ménager votre sommeil. En gros prenez soin enfin de vous.

Et décrochez, ça ne peut pas faire de mal.

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.