C'est l'histoire d'un steack qui ne passe pas... "La Corée du Sud ne digère pas le boeuf états-unien"... C'est un titre dans L'Humanité... Et Le Figaro confirme : "Le steack américain ne vaut rien à Séoul"... Et ces journaux expliquent que le retour de la viande "made in USA" sur les étals sud-coréens sert de catalyseur au mécontentement et fait vasciller le gouvernement... 100.000 manifestants hier soir dans les rues de Séoul, précise Le Figaro... Et L'Humanité constate que le boeuf n'est que la partie la plus visible d'un accord commercial signé entre la Corée du Sud et les Etats-Unis... un accord dont l'Institut d'économie rurale coréenne a chiffré les conséquences : entre 1 et 2 milliards de dollars de pertes dans le monde paysan, et la suppression de 130.000 emplois dans les campagnes sud-coréennes... A lui, on ne parle que de poulet javellisé... Et après tout, ça lui va bien... "Bush est un canard boiteux"... Le commentaire est signé du Frankfurter Allgemeine Zeitung, ce matin... Le Président américain, vous le savez, est en tournée d'adieux en Europe... Et il arrive aujourd'hui en Allemagne... Die Welt l'accueille avec ces mots : "De Bush, on peut apprendre ce qu'il ne faut pas faire"... "Elle est pathétique, cette tournée d'adieux", observe Didier Pobel, dans Le Dauphiné Libéré... qui voit Bush aller de pays en pays sans que personne ne prête vraiment attention à ses propos... "Au lendemain du 11 septembre 2001, nous étions tous Américains... Si aujourd'hui les Européens sont bien évidemment toujours prêts à lutter contre le péril terroriste, c'est en rejetant sans appel la méthode du cow-boy de la planète"... George Bush qui a accordé une interview au Times... Et le quotidien britannique titre : "Bush regrette son étiquette d'homme qui voulait la guerre"... Il se dit également troublé par l'incompréhension dont est victime son pays... "La haine qui enveloppe ensemble Bush et l'Amérique n'est bonne pour personne... ni pour l'Amérique, ni pour le reste du monde"... une phrase tirée de l'éditorial de Philippe Val, dans Charlie Hebdo... Philippe Val qui s'intéresse, en fait, à Obama... "Obama qui a cette vertu de séparer, dans des millions d'esprits, un peu partout dans le monde, Bush et les Etats-Unis... Avec Obama, c'est la première fois depuis bien longtemps qu'un représentant de l'Amérique jouit d'une telle popularité mondiale... Pour une fois, en Afrique, en Asie, en Europe, on aime quelque chose de l'Amérique qui n'est pas contre l'Amérique"... Et puis, pour l'éditorialiste de Charlie Hebdo, Obama c'est aussi "un sang-mêlé à la tête de la première puissance du monde... un métis là où, partout ailleurs, depuis des siècles, le sang bleu, le sang le plus pur était requis pour légitimer l'exercice du pouvoir... Et ça, eh bien c'est une victoire historique pour tous ceux qui pensent que l'appartenance à l'humanité prime sur toutes les autres"... Alors l'Obamania est peut-être de mise... Mais elle ne va pas jusqu'aux dictionnaires... Dans Le Parisien-Aujourd'hui en France, vous lirez ainsi que "le Robert préfère Hillary à Obama"... "Hillary Clinton, femme de Président et femme politique aguerrie, entre cette année dans le Robert... Pour Obama, il faut attendre des résultats objectifs", explique Alain Rey, le conseiller éditorial du dictionnaire... Pour la petite histoire, sachez que Guy Môcquet fait également partie des entrées du dictionnaire... En revanche, "bling bling" n'a pas été retenu... On parlait métissage, origine... Plusieurs de vos journaux parlent ce matin "discrimination"... "Discrimination : trois entreprises épinglées", rapporte La République du Centre... Les Echos précise que c'est une étude de la HALDE, la Haute Autorité de lutte contre les discriminations, qui épingle "deux entreprises du CAC 40"... Libération explique, de son côté, que ces sociétés prises en flagrant délit d'embauche au faciès contestent la méthode employée par la HALDE... Libé qui titre en Une : "Recrutement : discrimination improuvable"... Et dans son dossier, le quotidien explique que le problème de la HALDE, c'est que, certes, elle a un discours, mais qu'elle n'a pas de méthode... La HALDE a eu recours aux testings... Et selon Libé, la polémique prouve la difficulté de mesurer, et donc d'agir contre les discriminations... C'est ce qu'analyse Didier Pourquery, dans son éditorial... "Chaque fois que SOS Racisme, par exemple, organise un testing, c'est la même histoire : on s'indigne sur le comportement de telle boîte de nuit ou de tel agent immobilier, mais on entend dire que ces pratiques ne sont pas représentatives de l'ensemble de la réalité... une façon d'enterrer le dossier en douceur... Or, nous savons, poursuit l'éditorialsite, parce que nous le voyons autour de nous, que tous n'ont pas des chances égales d'accéder au travail... Alors si l'organisme qui doit dénoncer et condamner ces pratiques inadmissibles n'est pas irréprochable, cela fait encore reculer la solution"... Libération qui précise par ailleurs que l'une des façons de combattre la discrimination à l'embauche, c'est le CV anonyme... le CV anonyme voté par le Parlement en 2006, bel et bien enterré depuis... puisque le décret d'application de cette loi n'est jamais sorti... Alors là, on verra bien si les annonces se concrétiseront... On parle de la réforme de l'Etat... Dans Le Figaro Economie, tout sur "le troisième train de mesures pour réformer l'Etat"... Le Figaro donne la liste de cet inventaire à la Prévert... et précise que "Nicolas Sarkozy annoncera aujourd'hui 73 mesures pour alléger l'Etat... Selon l'Elysée, 150.000 emplois de fonctionnaires pourront ainsi être supprimés d'ici à 2012"... A cet horizon, ce sont 7 à 8 milliards d'euros d'économie par an qui sont attendus... Et Le Figaro constate que ce troisième volet "clôt une gigantesque chasse au gaspi lancée il y a un an"... Chasser le gaspi... C'est le "big-bang administratif", constate Bernard Revel dans L'Indépendant du Midi... "Sur le papier, ça déménage", écrit l'éditorialiste... qui s'interroge toutefois : "Mais qui est ce mauvais élève dont les dépenses ont progressé de 8,4% en un an ?... Qui a vu ses frais en équipements et travaux d'entretien augmenter de 53% et ses effectifs passer entre 2006 et 2007 de 957 à 1.045 personnes ?... Qui va ainsi à l'encontre du big-bang de la modernisation ?... Vous avez deviné bien sûr, conclut Bernard Revel : c'est l'Elysée"... L'info est donnée par Le Canard Enchaîné cette semaine, sous le titre : "Pouvoir d'achat : l'Elysée s'augmente de 8,4%"... L'hebdomadaire satirique explique que les travaux à l'Elysée, eh bien c'est parce que Chirac avait laissé le château en ruines... Mais "qu'on se rassure : tout va changer en 2008"... Et d'ores et déjà d'ailleurs, Le Canard liste toute une série de coûts qui ont été considérablement réduits... moins 44% sur le vin... moins 20% pour les cadeaux de l'arbre de Noël... une baisse de 40 à 60% aussi sur les présents diplomatiques (les cadeaux offerts aux invités de la Présidence)... Et Le Canard ironise : "Peut-être qu'une photo dédicacée de Carla suffirait ?"... Et sinon, dans la presse... Eh bien justement : la Présidente... Carla Bruni-Sarkozy fait la couverture de VSD... Un mois avant la sortie de son disque, "elle nous reçoit", fanfaronne l'hebdomadaire... Mais le plus fier, ce matin, c'est Le Figaro : une photo de la première dame de France en Une du journal, et ce titre : "Le nouvel album de Carla Bruni en avant-première"... Le quotidien explique que "au-delà des inévitables exégèses people qu'il suscitera, ce troisième album est l'oeuvre attachante d'une artiste en pleine maturité"... No comment... Vous lirez également, ce matin, le dossier du Parisien-Aujourd'hui en France sur le plan de Rachida Dati contre la surpopulation carcérale... un plan avec deux mesures-phares : le recours accru au bracelet électronique et l'assignation à domicile pour ceux qui attendent d'être jugés... La télé publique et son financement toujours en débat, dans Télérama... Chaque semaine, un entretien avec Dominique Wolton, sociologue, spécialiste de la communication... "La question, dit-il, n'est pas de supprimer la pub, mais de cesser de sous-financer la télévision publique"... Et puis, pour finir... cet échange de propos sur le tarmac de l'aéroport de Beyrouth... C'est à lire à la fois dans les Confidentiels du Figaro et dans Le Canard Enchaîné... François Hollande sursaute lorsque le premier des 21 coups de canon est tiré pour saluer l'arrivée de Nicolas Sarkozy... Bernard Kouchner, qui est à côté de lui, se moque : "Ne t'en fais pas : c'est pas la guerre"... Et du tac au tac, le Premier secrétaire du PS répond au ministre des Affaires étrangères : "Je ne m'en fais pas : si c'était la guerre, tu ne serais pas là"...

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.