La Une d'un journal, c'est fait pour accrocher... Accrocher le lecteur... Accrocher donc l'acheteur... C'est essentiel, pour un journal, de bien choisir sa Une... Et pour nous, c'est intéressant, de comparer les choix faits par les quotidiens pour nous accrocher... En l'occurrence, ce matin, Le Figaro et Le Parisien-Aujourd'hui en France ont l'un et l'autre choisi de mettre une grande photo à la Une : la photo de deux couples... Mais ce ne sont pas les mêmes couples... et en lecteur quotidien, on se serait plutôt attendu à des choix strictement inverses... Le Parisien, journal très grand public, a fait le choix du couple Bush et du couple Obama... George et Laura ont reçu hier Barack et Michelle à la Maison Blanche... Ils devront leur laisser les clés le 20 janvier... Le Figaro, journal moins grand public, a fait, de son côté, le choix du couple Sarkozy et du couple de Galles... Nicolas et Carla ont reçu hier Charles et Camilla à l'Elysée... Mais je ne crois pas qu'il soit prévu que le Président français laisse les clés, ni quoi que ce soit d'autre, au futur roi d'Angleterre... La comparaison s'arrête donc là... sachant que Charles et Camilla retrouveront aujourd'hui le couple Sarkozy à Douaumont, dans la Meuse, où le chef de l'Etat va célébrer le 90ème anniversaire de l'Armistice d'une guerre qu'on a maladroitement appelée "la Der des Der"... Une guerre qui, ce matin, fait la Une d'une partie des journaux... et qui nourrit aussi nombre d'éditoriaux... Et vous pourrez lire, tout d'abord, le récit de cette journée historique du 11 novembre 1918... C'était dans la clairière de Rethondes, près de Compiègne... La fin de quatre années d'une guerre qui a dévasté l'Europe... Récit de la journée dans Le Figaro, qui évoque "une explosion de joie, de la ligne de front jusqu'à la Concorde"... Récit de la journée également dans France-Soir, qui titre sur "ce jour où les canons se sont tus"... Alain Vincenot nous rappelle par ailleurs comment s'est fait le choix du Soldat inconnu, celui qui repose aujourd'hui sous l'Arc de Triomphe... "C'était le 10 novembre 1920, dans une galerie souterraine de la citadelle de Verdun... 8 cercueils recouverts du drapeau tricolore ont été alignés... Et c'est un deuxième classe du 132ème régiment d'infanterie qui doit choisir... Il s'appelle Auguste Thin... Il a 21 ans... Lui-même est fils de disparu... Il doit choisir au hasard... Parmi les 8 cercueils, il choisira le 6ème"... Libération revient, de son côté, sur l'histoire des soldats morts après l'annonce officielle de la fin des hostilités... A Vrigne-Meuse, notamment... "Vrigne-Meuse, la bataille de trop"... "Des dizaines d'hommes sont tombés dans un dernier combat absurde... On leur a dit d'aller se battre, alors que la guerre était déjà finie... Du coup, petit mensonge de l'armée, qui les a fait mourir officiellement la veille : le 10 novembre, et pas le 11"... Et puis, dans vos journaux, il y a bien sûr LA question, que vous avez déjà abordée, Nicolas, avec vos invités... "Faut-il limiter le nombre de commémorations ?", ainsi que le titre La Nouvelle République... "Y en a-t-il trop ?", se demande également, à sa Une, Le Dauphiné Libéré... "Oui, il y en a trop... Oui, il faut limiter leur nombre", estime donc l'historien André Kaspi, qui vient d'écrire un rapport sur le sujet... Et ce matin, les éditorialistes sont assez partagés... Patrick Fluckiger, dans L'Alsace, est d'accord avec l'historien quand il dénonce "le communautarisme sous-jacent dans l'addition désordonnée de dates commémoratives"... Rémi Godeau, dans L'Est Républicain, est d'accord avec l'historien quand il explique que "le nombre élevé de célébrations pourrait entraîner un affaiblissement de la mémoire collective"... Oui, "mais comment choisir les commémorations qu'on conserve et celles qu'on jette aux orties ?", s'interroge Yann Marec, dans Le Midi Libre... "La mémoire d'un Poilu vaut-elle davantage que celle d'un Français pris dans le piège indochinois ?... Et les Harkis ?... Et les rapatriés ?... Pour eux, il n'y a pas de petite guerre ni de grande guerre : il y a juste des morts"... Et puis "les Français sont attachés à leurs célébrations", ajoute Olivier Picard, dans Les Dernières Nouvelles d'Alsace... "Temps de mémoire pour les uns, simples jours fériés pour les autres... C'est aussi cela, la France : un mélange des genres où le tragique et la poésie, l'Histoire et les vacances, cohabitent finalement en bonne intelligence"... D'ailleurs, si l'on en croit Robert Solé dans Le Monde, "il faudrait même instituer de nouvelles commémorations, afin de s'adapter aux évolutions récentes de la société française"... Le billettiste s'amuse : "Peut-on raisonnablement interdire aux sarkozystes de commémorer la soirée au Fouquet's ?... Et peut-on interdire aux socialistes de commémorer le Congrès de Rennes ?"... Mais bon, tout cela, c'est pour rire... Et je ne suis pas sûr que les socialistes aient très envie de célébrer le Congrès de Rennes... Les socialistes qui préparent aujourd'hui leur Congrès de Reims... C'est l'un des autres grands titres de la presse, ce matin... Et pour Libération, c'est "le temps des soupçons"... titre à la Une du journal... qui nous dit "qu'aujourd'hui, Ségolène Royal semble déterminée à prendre elle-même la tête du Parti Socialiste"... "Royal de plus en plus candidate", confirme Le Parisien-Aujourd'hui en France... Tandis que Le Télégramme nous explique sobrement que "l'ancienne candidate à la Présidentielle est aujourd'hui en quête de majorité"... "Les derniers Poilus ayant disparu de la scène, les socialistes ont décidé de reprendre le flambeau", commente, pour sa part, Bruno Testa dans L'Union... en évoquant "la guerre de tranchées qui agite aujourd'hui le PS... Malgré la branlée qu'il vient de se prendre, Bertrand Delanoë refuse l'armistice... Martine Aubry a chaussé le casque, attrapé sa baïonnette et attend encore un peu avant de charger... Benoît Hamon se repose à l'arrière... Quant à Ségolène Royal, la voilà mise en demeure de se montrer à découvert, ce qui n'est pas sans danger quand on a pour seules munitions que 30% des voix... Du coup, demande Bruno Testa, pour éviter que cette guerre ne s'éternise, ne faudrait-il pas envoyer sur le PS des gaz hilarants ?" Le fait est, en tout cas, qu'aujourd'hui les principaux adversaires de Ségolène Royal lui reprochent avant tout de vouloir nouer des alliances avec le centre... le centre où, par endroits, ça dérape... C'est à lire sur le site Internet Rue89... "Des litiges en série au sein du MoDem Marseille"... "Un militant giflé par un dirigeant, des scrutins contestés, des adhérents qui déchantent : sale période pour le parti de François Bayrou", explique Rémi Leroux... Autre sujet, autre enquête, également très intéressante, à lire cette fois sur le site Internet MédiaPart : "Le gouvernement pratique-t-il des écoutes sauvages ?"... C'est en tout cas l'hypothèse soulevée par les journalistes Christophe Jakubyszyn et Muriel Pleynet, qui viennent d'écrire une biographie du ministre Xavier Bertrand... Ca s'appelle "Le chouchou"... Ca sort jeudi... Et durant leur enquête, les auteurs ont constaté que le cabinet de Xavier Bertrand était très informé, régulièrement informé, de l'avancement de leurs travaux... y compris d'un coup de fil avec Dominique de Villepin : les conseillers de Xavier Bertrand connaissaient mot pour mot les propos de l'ancien Premier ministre... lequel serait donc peut-être sur écoute, à moins que ce ne soit les journalistes... Les autres titres de la presse, ce matin... Tout d'abord, des questions autour des incidents à la SNCF... "Qui sont les saboteurs ?", demande Paris-Normandie... "Qui sont les saboteurs du rail ?", se demande également L'Alsace... Tandis que La Charente Libre affirme que "l'anti-terrorisme est sur les dents"... Ce matin, la ministre de l'Intérieur a annoncé l'arrestation de 8 personnes appartenant à la mouvance anarchiste... Une info santé, dans Le Figaro... "Un anti-cholestérol réduit les risques cardiovasculaires de moitié"... Il s'agit du Crestor... Et d'après une étude britannique, il serait très efficace contre l'infarctus et les AVC... Après l'élection de Barack Obama, Le Parisien-Aujourd'hui en France ouvre un dossier sur la situation des minorités et de la diversité dans l'Hexagone... "Comment faire bouger la France ?"... Le quotidien constate que "notre société se métisse, mais qu'elle se métisse très doucement"... "Sarkozy rappelé à la diversité", titre, de son côté, Libération... où vous lirez que le chef de l'Etat devrait nommer demain un préfet d'origine camerounaise... Obama qui continue d'inspirer également la presse féminine... avec, cette semaine, un grand dossier dans Elle sur "le nouveau rêve américain"... "Mettez de l'Obama dans votre vie !", nous conseille notamment Alix Girod de l'Ain... "L'Obamania appliquée à la vie domestique, c'est possible, écrit-elle... Mesdames, pour encourager votre époux à faire tomber les tabous et découvrir de nouveaux territoires, lancez le cri de guerre : 'Yes, you can'... "Yes, you can repasser toi-même tes chemises"... Et qu'est-ce qu'on fait si l'on ne porte pas de chemise ?

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.