On ne peut pas y échapper... Nicolas et Jean Sarkozy occupent beaucoup de vos journaux ce matin... Retour à Neuilly... "Une brèche dans la Sarkozie", pour Le Républicain Lorrain... "Fin du psychodrame à Sarkoville ?", s'interroge La Montagne... "Révélatrice de la fébrilité de l'Elysée, l'affaire de Neuilly n'est pas qu'une maladresse locale", explique Libération, qui titre : "Quand la droite lâche Sarkozy"... Car, constate le journal, "de plus en plus de voix s'élèvent, à un mois des municipales"... En même temps, rien de vraiment nouveau dans ces analyses... Le Parisien-Aujourd'hui en France publie un nouveau sondage... CSA... où la cote de popularité du Président de la République est en baisse... "13 points de moins en 2 mois", constate le journal... "Jusqu'où va-t-il baisser ?"... Et vous verrez aussi, dans Le Parisien-Aujourd'hui en France, ce dessin de Ranson... Jean Sarkozy qui demande à son père : "Dis donc papa, ça te dérange si, pendant la campagne municipale à Neuilly, je me fais appeler 'Jean Fillon' ?"... "Trou d'air pour la Présidence Sarkozy", en Une de L'Indépendant... "Jusqu'à quand ?" : c'est l'autre question, en Une, de France Soir... Alors comme il faut bien avouer que l'on tourne un peu en rond dans les analyses ce matin... allons voir ce qu'en dit la presse européenne... Elle n'est pas tendre... "Nicolas Sarkozy : le problème du Président", titre The Independent, à Londres... "Il a conquis l'Elysée sur la promesse de réinventer la France pour le 21ème siècle... Mais après seulement 8 mois de pouvoir, la popularité du chef de l'Etat est en chute libre, sa vie personnelle devient un soap-opera"... Du coup, le journaliste britannique se demande : "Nicolas Sarkozy est-il à la hauteur ?"... El Pais explique sobrement... "La popularité de Sarkozy en chute libre... Le porte-parole de l'Elysée tombe en disgrâce, et ne sera pas candidat aux municipales"... En Suisse, Le Temps note que "l'artisan de la chute de David Martinon, c'est Jean Sarkozy, le fils du chef de l'Etat"... Le Sueddeutsche Zeitung rappelle que "c'est à la demande du père que Jean Sarkozy avait rejoint David Martinon... Et que devant la médiocrité des sondages, le fils a intrigué, avec succès, dans cette banlieue noble de Paris"... Le Sueddeutsche Zeitung qui a cette légende cruelle, sous une photo de Jean Sarkozy : "Le fils du Président, dès ses débuts roi des traitres"... Et pour finir sur ce regard des étrangers sur le pouvoir français... vous lirez la petite compilation faite par Le Parisien-Aujourd'hui en France... avec, entre autres, ce commentaire d'un humoriste politique américain... commentaire entendu sur la chaîne à péage HBO : "Le Président français s'est marié trois mois après son divorce, deux mois après avoir rencontré sa nouvelle femme... Je croyais qu'il n'y avait que Britney Spears pour faire ça"... Quittons Neuilly... Parlons de Paris... C'est ce que choisit de faire ce matin Le Figaro, sous le titre : "Le sondage qui fait trembler la droite"... C'est un sondage TNS-Sofres-Logica... où Bertrand Delanoë creuse l'écart... 15 points d'avance sur sa rivale Françoise de Panafieu... Le candidat socialiste est plus que jamais favori pour décrocher un second mandat à la tête de la Mairie de Paris, constate le journal... qui rapporte que 59% des Parisiens veulent sa victoire, contre 29% seulement pour sa rivale de l'UMP... Derrière, les listes MoDem de Marielle de Sarnez obtiendrait 8% des voix et celle des Verts, menés par Denis Baupin, 6%... Alors la droite tremble à Paris... Mais les malheurs de l'UMP ne s'arrêtent pas là... "Les tensions s'accumulent au sein du gouvernement", titre Le Monde... qui fait état "des coups bas entre ministres à l'approche des municipales"... Le journal décrit "l'ambiance de fin de règne au sein du gouvernement Fillon"... Un conseiller gouvernemental confie : "A grosse cata électorale, gros remaniement... Cela explique que tout le monde perde son sang-froid"... Du coup, chaque faiblesse d'un ministre est immédiatement utilisée par ses adversaires... Rachida Dati est baptisée "reine de l'intrigue"... Christine Lagarde laisse entendre que les rumeurs de démission la concernant sont l'oeuvre d'un ministre social visant son poste... Xavier Bertrand est érigé en tête de turc pour "son activisme, son ambition et son côté fayot"... Et un ministre important du gouvernement enfonce le clou en confiant au journaliste du Monde : "Je dis tout le bien que je peux de Fillon, pour ne pas voir arriver le gros Bertrand à Matignon"... Ambiance... Et dans ce climat délétère, il y a quand même des dossiers qui avancent... Les Echos le note ce matin : "La loi pour le pouvoir d'achat est entrée en vigueur hier"... Et le quotidien économique résume : "Le déblocage de la participation pourrait libérer jusqu'à 10 milliards d'euros... Le rachat des jours de RTT, la nouvelle indexation des loyers et l'encadrement des cautions sont applicables immédiatement"... Mais en même temps, ces bons points pour le pouvoir d'achat n'impressionnent pas les Français, constate Françoise Fressoz dans son éditorial... "Même si l'INSEE prévoit pour 2007 une hausse du pouvoir d'achat de plus de 3%, c'est la flambée des fruits et légumes qui est dénoncée... Le pouvoir d'achat, atout-maître de Nicolas Sarkozy pendant sa campagne présidentielle, est en train de devenir son talon d'Achille... Que s'est-il passé ?"... Et Françoise Fressoz explique que, "comme nombre de ses prédécesseurs, le Président de la République a péché par excès de volontarisme politique... Il aurait intérêt à développer une pédagogie plus collective... C'est l'enjeu des ajustements politiques qui seront opérés après les municipales"... Alors, en même temps... Côté vie quotidienne... C'est "de plus en plus difficile d'obtenir un prêt immobilier"... Le Parisien-Aujourd'hui en France constate "le serrage de vis"... Et deux spécialistes de ce secteur expliquent que "la situation va être tendue pendant au moins six mois"... "Christine Lagarde invente la discrimination par l'épargne"... Ca, vous le lirez dans Libération... où ATD-Quart Monde et la Fondation Abbé-Pierre dénoncent le projet de Livret A "spécial pauvres"... Libé explique que c'est dans le cadre de la réforme du Livret A... Une partie des détenteurs du Livret A sont aujourd'hui des personnes très modestes, en situation d'exclusion bancaire, qui se servent du livret comme d'un compte courant... Elles se rendent fréquemment au guichet pour retirer, au coup par coup, de petites sommes... Or, la réforme du Livret A, c'est pour que toutes les grandes banques françaises puissent le proposer... Sauf que ces grandes banques, elles ne veulent pas de ces clients-là... Et c'est là qu'intervient l'idée de la création d'un livret "spécial pauvres"... Reste à savoir, ironise le délégué général de la Fondation Abbé-Pierre, si "le cachet 'pauvre' figurera au recto ou au verso"... Contraste avec la Une de La Tribune... "Les dirigeants d'entreprises français ont gagné 40% de plus en 2007"... Une étude qui porte sur les grands patrons de l'Hexagone... Et sinon, dans la presse... "L'Occident tergiverse en Afghanistan"... C'est un dossier de La Croix... qui explique que l'OTAN cherche une stratégie commune, alors que les divisions sur les objectifs minent l'action internationale militaire et civile... Du coup, c'est l'Afghanistan qui en pâtit, puisque l'insécurité s'accroît et menace la reconstruction... Vous lirez aussi cette mise en garde de La Charente Libre... "Les jeunes et l'alcool : l'inquiétante dérive"... Une étude menée en Poitou-Charentes montre que 40% des 12-25 ans doivent être considérés comme des consommateurs à risques... Et puis, pour finir... Dans Le Figaro Economie... ce dossier sur "l'Etat qui valorise ses trésors cachés"... Tout particulièrement l'armée... l'armée française qui prend exemple sur son homologue brittanique... Outre-Manche, l'activité de location de sites militaires, pour des tournages de films, a rapporté en 2007 plus de 530.000 euros... De quoi améliorer l'ordinaire... En France, la réforme a commencé, explique Le Figaro... La Grande Muette a d'abord répertorié tout son patrimoine foncier : pas moins de 3.700 sites... Et puis elle a aussi revu ses tarifs... 3 jours de tournage d'un téléfilm aux Invalides viennent d'être facturés 7.500 euros à France 2... Il y a quelques mois, sur les mêmes lieux, M6 avait payé 50 euros la journée...

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.