Il s'appelle Michel Siffre... Il est spéléologue... Et vous trouverez, ce matin, sa photo en dernière page de La Croix... qui nous rappelle son grand exploit... C'était en 1962... Il avait 23 ans... Et il a passé près de deux mois sous terre : 58 jours et 10 heures, sans aucun repère temporel, dans le glacier souterrain de Scarasson, dans les Alpes-Maritimes... Tout au long de cette expérience, il signalait par téléphone à l'équipe en surface ses moments de repas, de coucher, de réveil... Et tout cela a permis des découvertes sur les cycles de sommeil... "Sans le vouloir, explique-t-il, j'ai découvert l'horloge interne de l'homme"... Aujourd'hui, Michel Siffre est considéré comme le père de la chronobiologie... Il s'appelle Patrick Candela... Il est spéléologue... Et vous trouverez, ce matin, sa photo à la Une du Midi Libre... qui nous raconte son grand exploit... Il vient de passer trois semaines seul sous terre... C'était dans le Trou du Mulet, à Mialet, dans le Gard... Il y est descendu le 21 décembre... Mais à la différence de Michel Siffre il y a 46 ans, lui a choisi de s'isoler totalement : noir absolu, silence complet, sans aucun lien avec l'extérieur... Il avait même choisi de descendre sans montre, précise le quotidien... Là encore, il s'agit d'une expérience scientifique, avec la perspective de nouvelles découvertes... Le Midi Libre nous apprend que Patrick Candela est remonté de sa caverne hier soir... Une vingtaine d'amis spéléos l'ont aidé à sortir... Et nous, ce matin, on va lui dire ce qui s'est passé dans le monde durant ces trois semaines hors du temps... D'abord, il y a une guerre... Le conflit au Proche-Orient qui, ce matin encore, continue de faire la Une d'une bonne partie des journaux... La Une d'une partie des journaux de la presse régionale... "La ville de Gaza attend l'assaut israélien", titre ainsi Ouest-France... "Les chars dans Gaza", titre La Voix du Nord... Tandis que Le Télégramme évoque "une guerre sans vainqueur"... et que La Marseillaise pointe l'urgence de la paix... "Plus que jamais l'urgence de la paix", titre le quotidien, en précisant que le gouvernement israélien a reconnu hier que ses objectifs militaires étaient quasi atteints... Ce qui fait dire à La Croix qu'"Israël envisage aujourd'hui la fin de l'offensive"... "L'armée israélienne prépare de nouvelles offensives", explique à l'inverse, à sa Une, Libération... Le sujet fait donc également la Une d'une partie de la presse nationale... Avec, dans Libé, le témoignage, long témoignage, d'une habitante de la Bande de Gaza... Elle s'appelle Majeda al-Saqqa... Elle est animatrice culturelle... Et elle tient son carnet de bord depuis le début de l'opération militaire... un carnet de bord dont Libération publie ce matin des extraits... "Samedi 27 décembre... J'étais sûre, écrit-elle, que les Israéliens attaqueraient pendant les vacances de Noël... Vers 11h30, c'est comme un tremblement de terre... Mon coeur bondit : ma mère, mes soeurs, mes neveux à l'école et au jardin d'enfants... Totalement terrifié, Wael, mon neveu de 4 ans, n'y comprend rien... Il ne savait même pas qu'Israël existait... Maintenant, il sait... Vendredi 2 janvier... Wael regardait les oiseaux, quand un F16 est arrivé, occupant tout le ciel... A chaque bombe lâchée, les oiseaux s'éparpillaient, paniqués... Au début, ça l'amusait, Wael... Mais maintenant, il sent bien que même les oiseaux sont en danger... Lundi 5 janvier... Juste avant d'aller au lit, Wael lance : 'En fait, j'aime bien la guerre'... 'Pourquoi ?'... 'Je ne suis pas obligé de me laver le visage et les mains dans le froid, et je ne suis plus obligé de me lever pour aller au jardin d'enfants'... 'Mais si tu n'y vas pas, tu n'apprendras pas à compter, et tu ne pourras pas compter les bombes'... 'J'aime pas compter les bombes', répond le petit garçon, avant de monter vers sa chambre... Puis il revient vers sa tante : 'Si un garçon et son papa sont en fer, la bombe les détruira ?'... 'Oui'... 'Et s'ils sont en bois ?'... 'Aussi'... 'Et s'ils sont en arbre ?'... Tout à coup, je comprends que je dois répondre 'non', juste pour qu'il puisse dormir"... Dialogue entre une Palestinienne et son neveu, à lire donc dans Libération... qui revient par ailleurs sur les manifestations de samedi, un peu partout en France... "Une marée de keffiehs à Paris"... "Des foules dressées contre le massacre", commente de son côté L'Humanité... en se félicitant de l'ampleur prise aujourd'hui par le mouvement pacifiste... "Manifestations dans toute la France", confirme, à sa Une, L'Alsace... Tandis que Nice-Matin explique "comment la manifestation a dérapé" à Nice... Une demi-journée de heurts... La mairie dénonce un manque d'anticipation de l'Etat... Dérapages également à Perpignan... "Des magasins ont été saccagés, et les commerçants sont encore sous le choc", titre L'Indépendant... Dans Le Figaro, vous lirez par ailleurs l'interview de Gilles Bernheim, nouveau Grand Rabbin de France, qui évoque "sa compassion pour les populations civiles palestiniennes"... "Je regrette, dit-il, que les guerriers du Hamas soient entrés dans une folie meurtrière qui les dépasse et qui les broie"... Mais alors, au final, ce conflit, c'est la faute à qui ?... Lourde question, que Le Parisien-Aujourd'hui en France a choisi de traiter sur la base d'un sondage... un sondage CSA, qui révèle que les Français sont très partagés lorsqu'il s'agit d'attribuer les torts à l'un ou l'autre des belligérants... 23% des sondés font ainsi porter le fardeau au Hamas... contre 18% qui estiment qu'Israël est le premier responsable... Mais près d'un tiers des sondés disent qu'ils n'ont pas d'avis... Et plus d'un quart estiment que le gouvernement israélien et le Hamas sont aussi responsables l'un que l'autre... D'où ce titre, à la Une du Parisien : "Gaza divise les Français"... D'autres sondages, ce matin, également dans la presse... deux sondages différents, mais qui disent quasiment la même chose : les Français sont inquiets... Les sondages, a priori, ça devrait intéresser notre spéléologue, remonté hier soir après trois semaines hors du temps... Quand il s'est engouffré sous terre, on était encore en 2008... Nous sommes maintenant en 2009... Mais qu'il le sache : le moral de ses compatriotes ne s'est pas amélioré... Pour preuve donc, ce sondage Covéa Finance, réalisé pour La Croix... "Les Français affichent un profond pessimisme pour 2009"... Une inquiétude qui dépasse les clivages politiques : autant de sympathisants UMP que PS pensent que la situation globale de l'économie française sera moins bonne en 2009... Autre journal... Autre institut... Un sondage ViaVoice, pour Libération... "62% des Français craignent pour leur avenir"... Qui dit "avenir" dit "jeunesse"... Et c'est de la jeunesse que Nicolas Sarkozy va parler aujourd'hui dans la Manche, à l'occasion d'un déplacement consacré à l'éducation... "Sarkozy veut créer un haut-commissariat à la Jeunesse", titre Le Figaro... Le chef de l'Etat pourrait en confier la direction à l'actuel haut-commissaire aux Solidarités actives, Martin Hirsch... qui récupèrerait de la sorte une partie des attributions de Bernard Laporte, actuel secrétaire d'Etat aux Sports et à la Jeunesse... Preuve donc qu'il y a du remaniement dans l'air... même si, contrairement à ce qu'on pensait, ce remaniement ne devrait pas intervenir lors du Conseil des Ministres de mercredi... "Ce sera plus tard, a affirmé hier Claude Guéant, secrétaire général de l'Elysée... "Le remaniement après mercredi", titre du coup Le Parisien, page 4... page politique... Même page : page politique, mais rubrique "maternité"... "Dati déchaîne toujours les passions"... Car oui, il y a eu ça aussi, pendant que notre spéléologue était sous terre : Rachida Dati a accouché... Et les journaux, ce matin, continuent d'évoquer son retour au travail précipité... Et d'ailleurs, sur ce sujet-là aussi, on a eu droit à un sondage... On se pince, on rêve... Mais non, c'est vrai... C'était hier, dans Le Journal du Dimanche... 56% des Français estiment que la ministre de la Justice a eu tort de reprendre son poste seulement cinq jours après son accouchement par césarienne... Dans le même journal, Ségolène Royal accusait Nicolas Sarkozy de harcèlement moral... C'est Rosalie Lucas qui raconte, dans Le Parisien... "Il ne faudrait pas qu'une décision personnelle mette en danger un acquis social", s'est de son côté inquiétée Fadela Amara... Tandis que Valérie Pécresse, sur France Inter, proposait un intérim obligatoire de 16 semaines après l'accouchement pour les femmes élues et les ministres... La maternité de la Garde des Sceaux semble donc être devenue un vrai fait politique... Et moi, je conseille à la Garde des Sceaux la lecture du Monde de l'Enfance, le magazine des sciences de l'enfant... qui, ce mois-ci, propose notamment tout un dossier sur la neuropédagogie : "Comment les jeux forment la jeunesse"... La conclusion du dossier, c'est qu'il faut laisser jouer au maximum les enfants : ça développe l'imaginaire, mais également l'intelligence... Dans le même magazine, dossier sur "le baby-blues du papa"... On n'en parle pas beaucoup, du baby-blues du papa... Et puis dossier sur "l'influence psychologique des prénoms"... où l'on apprend notamment que plus un prénom est fréquent, plus il sera apprécié, parce que la familiarité engendre souvent la préférence... "Zohra", ce n'est pas très fréquent... "Nicolas", en revanche, c'est assez fréquent... Mais sachez, cher Nicolas, qu'à l'avenir, les prénoms seront de plus en plus des diminutifs... C'est ce qu'explique un chercheur dans Le Monde de l'Enfance... "Dans quelques années, dit-il, des garçons s'appelleront Nico"... Si c'est un chercheur qui le dit, c'est que c'est forcément vrai...

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.