8H30 l’heure de la revue de presse, bonjour hélène jouan

On commence par une ré-élection…

Celle du « dernier despote d’Europe » nous dit Ouest France, Alexandre Loukachenko, élu puis ré-élu président de Biélorussie depuis 1994.

Il a obtenu hier son meilleur score avec 83, 49% des voix. La nouvelle prix Nobel de littérature Svetlana Alexievitch a boudé le scrutin, impossible a-t-elle clamé de voter pour un homme indigne de confiance. Il faut dire que le potentat ne fait dans la demi-mesure, multipliant les déclarations antisémites ou homophobes, jetant ses opposants en prison, jugeant régulièrement que « tout ce qui est lié à Hitler n’est pas mauvais », et préparant tranquillement sa successionfamiliale …The Telegraph http://www.telegraph.co.uk/ consacre sa Une à ce « dictateur haut comme 3 pommes », un blondinet de 11 ans élevé dans « le pur style Corée du Nord » nous dit le journal pour succéder à son père. Nikolai, surnommé Kolia est de toutes les sorties officielles : il a siégé la semaine dernière à l’Onu avec papa, photo avec Barack et michelle Obama ; mais il a également déjà rencontré le pape Benoit 16, l’ex président Hugo Chavez ou encore Poutine et Medvedev, qui lui a offert un pistolet en or…Depuis, ses 4 ans, Koulia est de toutes les parades militaires, en treillis ou costume d’apparat. Loukachenko a toujours refusé de dire qui était sa mère, mais ses opposants sont convaincus qu’il prépare avec lui un pouvoir dynastique. Un pouvoir qu’il ne pourra pas occuper avant ses 35 ans selon la constitution. Ce qui laisse à son président de père, 25 ans de mandats supplémentaires…

En attendant, l’Union européenne envisage de lever les sanctions prises contre la Biélorussie pour condamner ses graves atteintes aux droits de l’homme…le président Loukachenko s’est habilement présenté comme un médiateur entre Russie et Union européenne depuis le début de la crise Ukrainienne…Le petit Kolia a donc un peu de temps devant lui pour apprendre toutes les ficelles de la real politique…celles qui poussent les puissances occidentales à fermer les yeux quand cela les arrange

La presse ce matin revient évidemment sur l’attentat à Ankara samedi…

Avec sinon un coupable, en tout cas un responsable clairement désigné par tous vos quotidiens : le président turc Erdogan. La piste la plus crédible concernant les auteurs du massacre, est désormais celle des djihadistes de l’Etat islamique, Mais Erdogan est taxé de « pompier pyromane » par Libération. « Toujours plus autocratique, Erdogan mise sur une stratégie de la tension pour galvaniser ses partisans » explique le journal. « Ce choix entre le « eux, le « eux », ce sont les kurdes, et le « nous » porte peu à peu le pays vers la guerre civile ». Mais Amhet Insel, économiste et politologue, figure de la scène intellectuelle turque, craint qu’aujourd’hui, Erdogan ne soit désormais dit il, dépassé par l’engrenage de la violence

Retour en France Hélène avec les élections régionales en vue

Et un premier ministre, en déplacement en Egypte qui se dit, « inquiet, inquiet» nous raconte le Figaro… Manuel Valls qui cite spontanément 2 à 3 régions qui dit il, pourraient être gagnées par le Front national… Or les socialistes continuent de regarder dans UNE direction, une seule :le Nord http://www.lavoixdunord.fr/ « Tous les socialistes connaissent l’importance de cette immense région nord pas de calais picardie, raconte ce matin la voix du Nord, tous savent le risque de basculement…et peu se résignent à écarter la carte Aubry ». La maire de Lille a beau démentir, ce we encore au journal le Monde, asséner qu’il n’est pas question qu’elle remplace l’actuelle tête de liste Pierre de Saintignon, « la petit musique sur sa responsabilité tourne en boucle » dit la Voix du nord. Quoi qu’elle fasse, Martine Aubry est de toute façon piégée analyse son éditorialiste . « Si elle n’y va et que le ps perd la région, elle aura été celle qui a fait perdre son camp, elle y va mais perd, exit Aubry, ça satisfait tout le monde à Paris. Elle y va et elle gagne, même là, elle est perdante car elle devra alors abandonner la mairie de lille !

Jean Christophe Cambadélis, Aybry, coupable, forcément coupable ?

En bref Hélène, une drôle de façon de remplir les caisses…pas celles de l’Etat mais celles de la ville de Paris

Le Figaro dans son supplément, le Figaro et vous, nous raconte que les catacombes parisiennes, la plus grande tombe de Paris, va être privatisée pour la soirée d’Halloween par le site d’hébergement Air B and B…en échange d’une somme rondelette, 300 000 euros la soirée, la mairie de paris a donc autorisé les fêtards à venir passer la soirée dans ce dédale tentaculaire jonché de crânes et d’ossements (ça c’est la pub de air b and b) ! attention , comportement correct exigé et pas de bougie autorisée..mais le figaro s’émeut : « sauf à considérer que les morts ne sont pas des morts, qu’un crâne n’est qu’un objet décoratif et que l’argent n’a pas d’odeur, l’opération est d’un goût pour le moins douteux » juge claire bommelaar

Et puis un mot de rugby pour vous dire que plus personne ne croit au succès des Bleus après la défaite de la France face à l’Irlande hier soir… » Bonne nouvelle, la France est qualifiée, mauvaise nouvelle elle n’ira pas plus loin » écrit la Voix du Nord. ..« on a bien écouté Philippe Saint André pendant 4 ans nous appeler à la patience, etc, mais ce matin, on est tout seul comme un français humilié, le nez planté dans l’herbe de cardiff, les fesses rouges avec nos illusions perdues, et une ligne d’horizon néo zélandaise noire… » ; L’Equipe n’est guère plus optimiste : « après tout, qui sait, à l’inverse de la foudre, il arrive que les miracles tombent 2 fois au même endroit »…à moins d’un miracle donc…Moi, je vous donne rendez-vous lundi prochain pour lire ce que la presse dit de PSA, Philippe saint andré…je subodore que ça va chauffer pour son matricule

On termine Hélène sur une information à ranger dans le registre « le pire n’est jamais sûr »…

Le livre, le livre de papier, avec des pages qu’il faut tourner, résiste. Et il résiste notamment à Amazon,le géant américain de la vente en ligne. C’est un article à lire dans le Monde cet après midi, assez réjouissant qui raconte comment, malgré la désertion des lecteurs, malgré la multiplication des écrans, « le livre est aujourd’hui l’industrie culturelle la plus solide » explique une économiste. Et la France fait figure de forteresse contre Amazon notamment grâce à sa loi du prix unique du livre.

De leurs côtés, les éditeurs ont su multiplier les débouchés pour combattre l’érosion des lecteurs, télé, ciné mais aussi produits dérivés ; les libraires ont su s’adapter en proposant à leur tour des commandes et des livraisons sur Internet. Résultat, depuis 1 an, les 3 200 librairies indépendantes constatent un retour des clients, un chiffre d’affaire en hausse…et la foire du livre de francfort qui s’ouvre mercredi accueillera 200 maisons d’éditions françaises. On est peut être pas fort en rugby, mais en bouquins on se défend !

Sachez d’ailleurs, que la presse quotidienne nationale lance cette semaine une vaste campagne de communication pour montrer qu’elle aussi résiste ! Près de 8 millions de Français lisent chaque jour leur journaux en version papier, une audience stable dans le temps, quand 24 millions de français consultent chaque mois les versions digitales de leur journal…bref, c’est un secteur qui renouvelle son lectorat mais n’est pas prêt de mourir. Et c’est une bonne nouvelle pour cette revue de presse !

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.