Un peu de courage Monsieur le président ! La critique est signée François Fillon ce matin dans les pages Débats et Opinions du FIGARO. Elle concerne la gestion du dossier syrien par François Hollande. La déception est à la hauteur des excès de critiques lors de la campagne présidentielle Nicolas Sarkozy prenait des risques quand François Hollande ne se préoccupe que de normalitude.Il vaudrait mieux dit-il chercher à débloquer le véritable verrou du conflit syrien à savoir la position de Moscou.Seuls les Européens peuvent engager avec la Russie un dialogue...

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.