La revue de presse

La revue de presse...Que retiendra t on du 14 juillet 2012?Pas ses températures exceptionnelles...mais de ce point de vue ,au nord de la Loire, on a l'habitude...et le mauvais temps c'est devenu le feuilleton de la semaine...encore ce matin voir le Plantu du Monde :deux vacanciers sur la plage et sous le parapluie :les scientifiques ont isolé le génome de la banane fait remarquer madame en lisant son journalferaient mieux d'isoler le génome du rayon de soleil répond monsieur...Dans la Croix un prévisonniste de météo france met de nouveau en cause l'anticyclone des Açores qui malgré la pétition de l'autre jour n'a toujours pas été libéré...et donc il pourrait bien pleuvoir demain sur le défilé ,mais çà aussi c'est habituel...on va y revenir...Ce qui pourrait rester de cette mi-julllet 2012 en revanche et çà n'a rien à voir avec la météo c'est le plus grave accident survenu dans les Alpes françaises depuis 10 ans9 morts ,alpinistes suisses allemands britanniques et espagnols emportés par une avalanche dans le massif du Mont-Blanc on en lira toutes les circonstances dans le Parisien et notamment le témoignage d'un guide qui s'en est sorti avec une simple luxation de l'épaule...effroyables sensation de ces quelques minutes prisonnier sous la neige:çà vous bouscule ,çà vous fait faire des sauts ,c'est comme si j'étais dans une machine à laverarrivé en bas de la pente j'étais ensaucissonné dans ma corde...la montagne dit il çà ne pardonne pas...et c'est à cette époque précise le Parisien , que le Mont-Blanc connait son pic de fréquentation,plus de trois cents alpinistes par jourune randonnée qui ne s'improvise pas ,quelque soit le temps...

De cette mi-juillet c'est plus surement l'annonce de la fermeture du site PSA d'Aulnay qu'on retiendra...Le choc,le séisme ,le coup de tonnerre...c'est sur le front de la météo sociale que chacun ce matin se concentre...8000 suppressions de postes à Aulnay mais aussi à Rennes et chez les cols blancs de la R and D....soit 10% des effectifs de la branche auto du groupe en France...Un choc pour les Echos ,choc social pour le Monde ,crise majeure pour la Croix ,un séisme pour l'Humanité qui titre A fond la Casse!Peut on encore produire français se demande Libération ,et pour le Figaro dans cette affaire c'est le gouvernement qui est pris au piège...Voilà,toute l'histoire en quelques titres...Le choc ce sont ces ouvriers qui l'expriment dans le Parisien par exemple:aller ailleurs ,je ne sais pas ,c'est trop tôt ,il faut d'abord avaler la nouvelle ,ils nous ont achevés!Dans Libé la même tonalité:on ne sait pas qui sera touché ,on va partir en vacances avec un noeud dans le ventreon est choqués,on va faire comme le Titanic ,on va couler!Dans le Monde un salarié plus calme ,plus serein :toute sa vie est accrochée au site d'Aulnay où son père assemblait déjà les premières CX en 74 ,où son frère et son beau-frère travaillent aussipourquoi fermer Aulnay demande t il ?J'ai l'impression que c'est l'image de la banlieue et d'une usine remuante qui a fait pencher la balance...et c'est vrai ,dans le Figaro le très médiatique leader de la CGT et représentant de LO le reconnait :on est une bombe politique et sociale ,ils veulent la guerre ,on va la faire!Un choc social ,une crise majeure la faute à qui?Les décideurs ,les affairistes pour Jean-paul Piérot dans l'Huma :ce coup de poignard du PDG de PSA c'est un complot contre l'emploi ,les travailleurs en bout de chaine sont tout désignés pour payer la note des comptes et mécomptes des décideurs...C'est la faute à tout le monde en fait :dans les Echos david Barroux ratisse beaucoup plus large:oui bien sûr des choix stratégiques ont été manqués,les facteurs conjoncturels ont servi d'accélérateur mais ils n'expliquent pas tout...On l'a dit :trop centré sur la France et l'Europe ,trop timide dans ses alliances le groupe PSA a aussi trop tardé a viser le haut de gamme...mais poursuit Barroux l'Etat et les organisations syndicales ont aussi leur part de responsabilité en en faisant rien pour diminuer le cout du travail et améliorer sa flexibilité...

L'Etat justement dont la marge de manoeuvre est limitée...Si ce n'est que PSA ce n'est pas Google ,comme dit un conseiller de l'Elysée cité dans Libé ,PSA a besoin de la puissance publique...Pour autant demande Nicolas Demorand que peut faire cette puissance publique qui a été incapable d'empécher une catastrophe sociale annoncée de longue date mais qui est condamnée à en assumer une part de responsabilité...Et oui ce qui arrive à PSA remarque Gaetan de Capèle dans le Figaro c'est tout sauf un hasard...et maintenant qu'elle est aux manettes la gauche risque fort de déchanter et de n'avoir que son indignation à opposer à une réalité économique qu'elle a longtemps nié!Le Figaro qui s'en réjouirait presque en se répétant à l'infini :le gvt pris au piège ,le gvt sonné ,le gvt impuissant...mais c'est vrai ,dans l'Est Républicain ,Rémi Godeau se fait aussi la réflexion :c'est vrai qu'à chaque fois les ministres donnent des leçons ,jouent les stratèges et alourdissent l'arsenal réglementaire sans jamais améliorer le contexte des entreprises...En l'occurrence intervient hervé Favre dans la Voix du Nord le ministre du redressement productif ne devrait il pas se tourner en priorité vers la reconversion des sites indutriels en reposant le débat de la compétitivité de l'industrie française?On lira dans tous les journaux ce qu'envisage Arnaud Montebourg ,ce qu'il peut faire et ne peut pas faire...un accompagnement des salariés principalement et un plan de soutien à la filière automobile...sachant que d'autres bombes à retardement sont prêtes dont les Echos ont fait la liste:Arcelor,Doux ,Bouygues/SFR ou Sanofi...des suppressions de postes par milliers....

C'est dans ce contexte qu'on attend l'intervention du chef de l'Etat à la télé...C'est aussi ce qu'on retiendra de ce 14 juillet ,FH a rétabli le traditionnel ITW dont NS ne voulait plus...peut etre remarque le Figaro parce qu'il cherche à renouer le contact avec les français c'est vrai que depuis le 6 mai l'agenda présidentiel était essentiellement occupé par les affaires internationales ou européennes...cet itw télévisé devrait donc marquer le début d'une longue séquence France avec Avignon et le Tour de france...avec en préambule évidemment le défilé militaire...et le sujet qui fache à l'Elysée,la vraie source de contrariété de ce dernier mois:le role de sa compagne Valérie Trierweiler ,taclée par le fils ainé du pdt Thomas Hollande dans le Point ,sans se rendre compte comme dit le Figaro qu'il allait relancer la machine à pipoliser...Or on sait qu'à l'Elysée commente Nicolas Barotte le mélange des genres agace...Bien qu'on sache également que les plans sociaux pèseront plus sur le moral des français que la vie privée du président.et qu'après tout les familles recomposées et les difficultés relationnelles qu'elles connaissent c'est le lot quotidien de beaucoup de françaisrien de plus normal en somme...N'empèche!ces démélés familiaux çà fait désordre et çà fissure au contraire l'image du pdt normal :c'est en tout ce que dit au Parisien un spécialiste de communicaiton politiquequ'il faut crever l'abcès ,que FH renvoie l'image d'un homme bringuebalé entre deux dragonnes,je citeil faut donc qu'il donne l'impression de reprendre la situation en main...en fait la solution c'est peut etre Ranson qui l'exprime dans son dessin du Parisien:FH plutôt pensif,entre les deux femmes de sa vie et qui s'interroge ,qui se dit :peut etre que j'aurais du faire comme Mitterrand ,avoir une famille..cachée!

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.