Question de climat.... Il y a ce climat de confiance que chacun espère retrouver à Bruxelles,on va y revenir( la confiance ,c'est le mot du jour)il y a aussi ce dérèglement climatique dont on parlera en décembre à Paris....On va commencer par là , avec cet appel dans Libération des deux anciens ministres EELV du gvt Ayrault ,Pascal Canfin et Cécile Duflot:appel à inscrire la lutte contre le dérèglement climatique dans la consitution...La France serait l'un des premiers grands pays à le faire ...République indivisible ,laique ,démocratique ,sociale et désormais écologique!Notre Constitution est vivante écrivent les deux ex- ministres,ses rédacteurs ne pouvaient pas imaginer la crise dans laquelle est notre notre planète.Nous sommes la première génération à ne plus pouvoir l'ignorer ,et donc....etc...M le président le temps presse ...Et pourquoi conclut le texte ne pas en passer par un référendum qui ferait progresser la pédagogie de l'écologie dans les tètes et la passion de la République dans les coeurs ,en revivifiant notre pacte commun....Pas sûr que le référendum ait la cote cet temps-ci , l'écologie si !En tout cas on veut y croire et c'est ce qui fait courir Laurence Tubiana dont on lira le portrait dans le magazine terra Eco...La prof de fac de 63 ans ,climarathonienne du gouvernement,est en charge des négociations d'avant sommet,de rapprocher les points de vue de 195 pays plus l'Union européenne ....Pour l'heure 38 pays ont rendu leur copie,promettant des efforts de réduction des gazs à effet de serre....On peut se planter explique Laurence Tubiana dont chacun salut le volontarisme ,mais j'ai un grand sentiment de possibilité....En concluant par un pari de Pascal :on n'a rien à perdre à croire et agir,tout à perdre à ne rien faire....

Formule à méditer pour les européens.... Car l'Europe plus que jamais a besoin de confiance....Cette Europe que beaucoup voient en danger....pas tant en raison d'un éventuel grexit mais par la fragilité nouvelle ou supposée du couple franco-allemand....L'Europe en danger oui pour le Figao qui voitun fossé se creuser entre les deux pays ,évoquant une confrontation ....dont on ne pourra plus se sortir que par le haut ,des réformes ,de nouvelle règles écrit Philippe Gelie ,plus collégiales et contraignantes ,qui permettrait de mieux planifier la possiblité de sortir de l'euro en bon ordre....Ce qui est sûr c'est qu'il faut avancer vers plus d'Europe pour Bernard Stéphan dans la Montagne,avancer vers un gouvernement politique de la zone euro....De la confiance reprend David Carzon dans Libé ,éviter les égoismes et construire une Union solidaire et proche et des peuples....La confiance c'est bien beau pour l'Opinion ,on peut toujours brandir le mot comme une incantation ..La question pour Rémi Godeau c'est de comprendre comment un petit Etat qui n'a pas les moyens de sa stratégie de chantage a pu ébranler le chef d'oeuvre de l'intégration européenne....Personne ne cherche à exonérer les grecs de leur reponsabilité mais aujourd'hui apparament le problème c'est l'Allemagne....Pas un journal ce matin sans la photo d'Angela Merkel Seule et de face quand François Hollande s'il est sur la photo apparait de dos....A quoi joue l'Allemagne demande Libé qui rapporte certains commentaires entendus outre Rhin ,que le pays serait peut-être en train de sacrifier le projet politique européen sur l'autel de l'orthodoxie financière....Ce qu'explique sans ambiguité François Bonnet sur Médiapart ,que l'intransigeance dogmatique et la brutalité de Berlin dans cette affaire marquent une rupture historique dans le projet européen....Pour l'Humanité qui n'y va pas par quatre chemins l'Allemagne c'est carrément devenue une dictature froide , dont la chancelière s'acharne à humilier le peuple grec....Bon ,on peut avoir une lecture plus nuancée de la situation en constatant avec le Parisien par exemple que le couple franco-allemand est mis à l'épreuve par la crise grecque parce que la chancelière comme le pdt français se trouve tiraillée par sa majorité....Tiraillée entre Schauble ,son ministre des finances partisan d'une ligne dure et François Hollande pressé par sa gauche et les français en général de ne pas laisser tomber Tsipras....Mais quoi qu'on dise remarque Rosalie Lucas le dialogue n'a jamais été rompu ,c'est ensemble que Merkel et Hollande ont cherché l'accord jusqu'au bout....Quel accord et quelles leçons en tirer?On lira dans les Echos comment cette affaire grecque aura divisé les partis en Allemagne et en France,à gauche et à droite....Globalement ce qu'on redoute de ce coté -ci du rhin c'est ce que résume François Ernenwein dans la Croix ,que l'Europe retrouve son esprit pionnier ,et qu'en tout cas elle ne l'abandonne pas à l'esprit des comptables....Ce qu'espère aussi Pierre Haski sur Rue 89, que cet objet politique non identifié qu'est l'Europe ,comme aimait à le dire Jacques Delors ,revienne à sa démarche d'origine qui fut une démarche avant tout politique,qu'elle y revienne et l'approfondisse....Si l'Europe ,comme le souhaite la France avec raison conclut Haski n'apportait pas une réponse politique à la crise grecque,accompagnée bien sur de garanties économiques crédibles et humaines ,alors elle prend le risque de voir monter les forces populistes et nationalistes qui n'attendent que çà

L'Europe qui survivra par sa jeunesse.... Ce que pense l'académicien Erik Orsenna qui le dit au magazine Clés ,sous titré des raisons d'espéreret çà tombe bien....Bon l'Europe est un désastre et çà le désespère mais il y a Erasmus....Quand on pense qu'on a failli torpiller le programme sous prétexte d'économies alors que c'est essentiel:les jeunes européens doivent sortir des jupes de leurs parents pour aller étudier et se débrouiller ailleurs....il faudrait qu'ils soient dix fois plus nombreux à le faire...Voyager c'est comparer ,comprendre ,çà change les mentalités .....Les jeunes qui plébiscitent de plus en plus ce qu'on appelle l'économie du partage (autre mot à méditer ce matin)Voir dans le Figaro l'enquète opinion way :près d'un quart des français ,dont beaucoup ont moins de 25 ans,ont déjà sauté le pas :Uber ,blablacar ,Airbnb....L'économie du partage emporte tout sur son passage en prenant les acteurs de l'économie traditionnelle par surprise...Ce qu'il va bien falloir règlementer....Quand la prestation d'un particulier se fait régulière ,elle est présumée faite à but lucratif et relève donc du code du travail....Ce qui devrait être précisé dans la prochaine loi numérique....Car c'est bien connu la confiance n'exclut pas le contrôle....çà aussi c'est d'actualité

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.