"La campagne s'emballe"... C'est le titre de Une du quotidien La Montagne... Mais ce pourrait être celui de tous les autres... La preuve : ce n'est pas si souvent que Le Figaro présente trois personnalités socialistes en photo à la Une... Nous y reviendrons... Mais comme le dit Dominique Valès, l'éditorialiste de La Montagne justement, "il n'y a pas que le PS et l'UMP... La focalisation de la pré-campagne présidentielle sur les deux partis dominants et les deux personnalités distinguées dans les sondages renvoie dans l'ombre leurs rivaux potentiels"... Or ce dernier week-end a donné précisément la vedette à ces autres candidats, qui aspirent, pour certains d'entre eux, au rôle de trouble-fête... Et ces candidats, Dominique Valès les nomme... Le Pen, Bayrou, Buffet, Voynet, qui ont, chacun à leur manière et selon leurs espérances, voulu signifier qu'ils ne considèrent pas les jeux comme faits... Jean-Marie Le Pen est à la Une du Parisien-Aujourd'hui en France... "Il monte dans les sondages"... "Qui va voter Le Pen"... Ca n'est pas une question que pose Le Parisien-Aujourd'hui... Le journal est allé à la rencontre des électeurs du Front National, car ce parti monte toujours dans les sondages... Et comme le dit Roland Cayrol, le directeur de l'Institut CSA, "le FN est beaucoup plus implanté dans les catégories populaires... Roland Cayrol explique cette montée par un rejet de plus en plus fort de la politique et des dirigeants... Et il pense qu'il n'est pas impossible que Jean-Marie Le Pen renouvelle son score de 2002... "Les mêmes causes, dit-il, peuvent reproduire les mêmes effets"... Pour François Bayrou, Olivier Picard, des Dernières Nouvelles d'Alsace, voit "sa candidature fragile mais beaucoup plus crédible qu'il y a cinq ans... car il dispose aujourd'hui d'un espace qu'il ne possédait pas en 2002... Entre un PS qui ne convainc pas et une UMP ambivalente, il apparaît plutôt convaincant dans le rôle du troisième homme", estime l'éditorialiste des DNA... Marie-George Buffet, elle, "fait le plein dans son parti"... C'est évidemement le titre de L'Humanité... Près de 62.000 votants, et un score sans appel de 96%... "On imagine l'ampleur de la surprise, ironise Michel Noblecourt dans Le Midi Libre... La désignation de Madame Buffet rappelle la pire époque du centralisme démocratique, celle où les décisions du Parti Communiste faisaient l'objet de ratifications staliniennes... Car effectivement, "les militants ont tranché en choisissant de jouer collectif, reprend Patrick Fluckiger, dans L'Alsace... Au lieu de concourir sous leur seule couleur communiste, ils se sont prononcés pour un candidat fédérant toute la gauche altermondialiste... Mais, ajoute-t-il, le souci d'ouverture du PC ne va pas jusqu'à accepter d'abandonner la première place... Or, José Bové ne semble pas prêt à baisser pavillon... Et la rencontre des 9 et 10 décembre, qui doit choisir le candidat par consensus, s'annonce chaude"... Chaude aussi, "la dernière ligne droite du PS"... Comme l'explique Le Parisien-Aujourd'hui en France, "jusqu'à jeudi, jour du premier tour du scrutin, les trois prétendants à l'investiture socialiste pour la Présidentielle lancent leurs dernières forces dans la bataille... Au menu : les meetings quotidiens, pour tenter de convaincre les hésitants"... Ce qui est sûr en tout cas, c'est que, si l'on en croit le sondage pour Libération, "les Français approuvent le mode de désignation du candidat socialiste... Et ils souhaitent que les autres partis s'en inspirent... Selon l'Institut LH2, 43% des Français interrogés ont été intéressés par ce vote interne au PS... 52% répondent par la négative... Mais selon François Miquet-Marty, le directeur des études politiques de LH2, 43% des Français qui s'intéressent au vote interne du PS, c'est un niveau très élevé au regard de la faiblesse de l'électorat directement concerné... Entre parenthèses, je vous rappelle qu'il s'agit des 218.711 militants socialistes à jour de cotisation... Et toujours selon l'ensemble des Français, Ségolène Royal serait la meilleure Présidente de la République parmi les socialistes : 37%... 10 points devant Dominique Strauss-Kahn, à 27%... Alors que Laurent Fabius plafonne toujours à 11%"... D'où cette phrase enflammée d'Hervé Chabaud, pour L'Union et L'Ardennais : "Ségolène Royal sera-t-elle le tyrannosaure du jurassique scrutin socialiste, qui avalera dès le premier tour ses concurrents ?... Obtiendra-t-elle un score si élevé qu'il s'apparentera à la raclée infligée par les All Black à leurs adversaires ?"... Question qui ne va pas manquer d'être posée dans quelques minutes sur France Inter... Et tiens justement : les All Black... Oui, on peut les battre... France-Soir est bien le seul à y croire ce matin, après la gifle historique qu'a subi le Quinze de France... "la plus sévère dérouillée à domicile de son histoire", comme le dit Libération... une journée noire... "Le Quinze de France a maintenant cinq jours pour retrouver des couleurs", constate L'Equipe... "Il faut se relever"... Mais ce sera dur car 7 essais encaissés, ça fait mal... Et sur toutes les photos, on voit des Bleus dépassés, retournés, étalés sur la pelouse lyonnaise... Bernard Laporte, l'entraîneur des Bleus, croit à un sursaut d'orgueil... Comme le dit L'Equipe, "cela passe par une profonde autocritique, avant le deuxième test à guichets fermés samedi au Stade de France"... J'ajoute une information et un conseil... L'information donnée par L'Union de Reims... "Les propriétaires de logements vacants vont être taxés... Ainsi en ont décidé les villes d'Amiens, de Saint-Quentin et de Reims... Les propriétaires de logements vides depuis plus de cinq ans devront s'acquitter de la taxe d'habitation... histoire de les inciter à remettre leur bien sur le marché locatif"... Le Figaro Entreprises & Emploi... c'est le supplément du lundi, que ne lisent guère que ceux qui cherchent un job dans les petites annonces... Mais là, il y a cette interrogation : "J'ai la grippe : je reste au lit ?"... Autrement dit, faut-il aller au bureau avec 39 de fièvre et les yeux rouges ?... "Le sujet est d'une actualité brûlante, dit Jean-François Arnaud... Comme tous les ans, c'est en octobre-novembre que la grippe fait parler d'elle... Et le virus H3N2 progresse lentement vers l'est... Il est en ce moment en Ile-de-France... Or l'entreprise est un univers clos, dans lequel les virus circulent très facilement... "Il suffit d'être à côté de quelqu'un qui éternue, ou de discuter avec un collègue malade, explique un médecin du travail... Idéalement, il faudrait porter un masque, comme on le fait au Japon... Mais, constate le toubib, ça n'est pas entré dans les moeurs chez nous"... Vous vous rendez compte, des employés masqués... Pourquoi pas des candidats masqués, tant qu'on y est...

Denis ASTAGNEAU

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.