Patrick Cohen : Distribution de la presse fortement perturbée : c'est la conséquence de la grève d'hier... Vous avez lu les journaux sur Internet... Les manifestations contre la réforme des retraites sont évidemment à la Une ce matin... Bruno Duvic : Eh bien commençons par là : les Unes des journaux pour avoir une impression générale... L'Est-Républicain et La Provence dressent le même constat que tout le monde : 1) Ils sont de plus en plus nombreux dans la rue... 2) C'est parti pour durer. A la sauce Libération, cela devient "La démonstration"... "C'est une vague" selon l'édito de L'Huma... "La réforme est en zone rouge" pour La Dépêche du Midi... Encore quatre titres... celui de l'Union de Reims qui relève la participation des jeunes : "Mobilisation record avec les lycéens... Mais rappelle Le Figaro : "Fillon est décidé à mener la réforme à son terme"... "La rue est face à un mur" selon Le Progrès de Lyon... d'où la question en manchette de Ouest-France : "Quelle issue ?". Patrick Cohen : Alors quelle issue ? Bruno Duvic : On va y venir... D'abord dans la querelle de chiffres... La contribution de Médiapart... Le site a compté lui-même les manifestants à Paris... La police en a vu 89.000, les syndicats 333.000... Médiapart a compté 76.000 personnes, soit encore moins que la police... C'est le chiffre qui fâche... La rédaction reconnaît que ce résultat n'a rien de scientifique : elle s'est postée dans deux lieux en hauteur (un café, un appartement le long du cortège), et elle a dénombré les manifestants par grappe de cinq, avec des compteurs à main, ces petits instruments qui font "clic-clic" et qu'utilisent par exemple les hôtesses de l'air. C'est grosso-modo la méthode de la police, explique Médiapart... Notre chiffre est de toute évidence sous-estimé... Tout de même, il reste beaucoup plus proche de l'évaluation policière que de celle des syndicats. Patrick Cohen : Bon, quelle issue à ce conflit autour des retraites ? Bruno Duvic : Encore un peu de patience... Avant cela, quelques photos et slogans relevés dans les journaux pour en savoir plus sur l'esprit des manifestants... Au-delà des retraites, les commentateurs relèvent un climat... On râle aussi contre les affaires et le sentiment, justifié ou non, que le pouvoir ne gouverne que pour les riches. Alors traduction en photos... Dans Le Parisien, deux manifestantes brandissent de faux billets de 100€ à l'effigie d'Eric Woerth... Sur Médiapart, photo d'une pancarte : "Eh Liliane ! Tu nous paies notre retraite ?... Merci !"... Dans La Provence, un jeune homme à la mèche blonde romantique, autrement dit "un jeune avec un "NON"... N.O.N... tatoué sur la joue... Et puis toujours dans La Provence, le hit-parade des slogans : "banquiers aux mains pleines, travailleurs aux joues creuses"... "Futur retraité cherche une mamie Bettencourt, donation acceptée"... ou encore "Ni 62, ni 67... On veut mai 68 !". Patrick Cohen : Et alors, quelle issue ? Bruno Duvic : Et bien, si je vous ai fait attendre, c'est parce que personne n'en sait rien ! "Honnêtement, écrit Patrice Chabanet dans Le Journal de la Haute-Marne, on ne voit pas comment notre pays va se sortir de cette situation de blocage". L'édito de Rémi Godeau dans L'Est-Républicain est titré "Alerte"... Il en voit deux... D'abord, la succession de manifestations selon lui, a cédé la place à un vrai mouvement social avec un réel ancrage régional... Ensuite, les sondages décrivent une opinion toujours largement favorable à la contestation et prête à comprendre la radicalisation. "Dans ce contexte, la sortie est périlleuse comme l'écrit Paul Burel dans Ouest-France, car le pouvoir n'a plus de cartes en main"... Même si pour Burel, le gouvernement a engrangé une nouvelle plutôt bonne hier... quelle que soit la mobilisation, le secteur public est resté un peu le pied sur le frein. Alors, est-ce que ce sont les jeunes qui peuvent faire basculer le mouvement ? Pour l'instant, selon Patrick Fluckiger dans L'Alsace, les étudiants ressemblent à des pièces rapportées plutôt mues par anti-sarkozisme que par une vision claire de leur future retraite. Beaucoup d'éditorialistes laissent entendre que les lycéens étaient manipulés par la gauche... Jacques Guyon n'est pas de cet avis : pourquoi un jeune de 15 ans serait-il indifférent quand on lui dit que pour sauvegarder le système, c'est à lui, l'héritier, qu'on va demander demain des sacrifices supplémentaires. Patrick Cohen : Et puis, il y a les lectures purement politiques... Bruno Duvic : Laurent Joffrin dans Libération... Selon lui, après la journée d'hier, on change de film... Le nombre des manifestants a battu le record des deux dernières décennies... Et il s'amuse avec des titres de roman de Houellebecq pour donner son analyse : "C'est le sentiment d'injustice qui donne ses particules élémentaires à cette extension du domaine de la lutte... Dans cette partie mal engagée, le gouvernement aperçoit avec inquiétude, la possibilité d'une tuile". Dans Le Figaro, Gaétan de Capelle conseille au gouvernement la fermeté... "Notre système de retraite par répartition court à la faillite s'il reste en l'état"... Il dénonce l'hypocrisie de la gauche... Martine Aubry en tête... Elle fait mine de s'inquiéter de risques d'affrontements tout en soufflant sur les braises... La gauche justement... Médiapart l'interroge, le PS en particulier : où mène le PS ? La question va lui être de plus en plus fortement posée face au silence, aux absences ou aux contradictions multiples exprimées depuis la rentrée... Le site relève encore les innombrables ambiguïtés d'un parti qui ne sait que faire de ce mouvement social. Patrick Cohen : En bref, quoi d'autres dans la presse ce matin, Bruno ? Bruno Duvic : Du people... People et politique... François Hollande dans Gala... Il officialise, en quelque sorte, sa liaison avec la journaliste Valérie Trierweiler présentée comme la femme de sa vie... L'ancien patron du PS essaye de rester sur le fil qui consiste à apparaître dans la presse people sans paraître exhibitionniste... "Nous ne cherchons ni la lumière, ni l'ombre... Je ne pense pas que l'exhibition soit la bonne attitude, mais je peux comprendre que les Français veuillent mieux connaître la personnalité de ceux qui les représente". People et mort-vivant... Selon Le Point.fr, les fans de Michael Jackson vont créer une église dédiée au dieu de la pop en France... Pourquoi devenir un culte et ne pas rester une simple association ? "Nous ne sommes pas une secte se défend la groupie à l'origine de cette initiative... Mais se constituer en culte facilite le droit de visite sur la tombe du chanteur et le droit d'organiser des rassemblements". Enfin people et foot... Le beau gosse du foot, Yohan Gourcuff a marqué un but et des points hier face au Luxembourg... Il était dans tous les bons coups selon Le Parisien qui lui donne la note de 7 sur 10... il a 6 dans L'Equipe... Selon le quotidien sportif : "Gourcuff marche doucement vers la forme même s'il reste du chemin"... L'Equipe fait de Benzéma, autre buteur hier, l'homme du match. Patrick Cohen : Et puis, carnet de voyage pour terminer... Bruno Duvic : C'est une revue trimestrielle qui s'appelle "Bouts du monde"... Elle avait cessé de paraître, elle tente de se relancer... Le nouveau numéro sera en librairie le 15 octobre... Il y a également un site Internet (vous trouverez l'adresse à la page de cette Revue de Presse sur le site de France Inter). Le principe, c'est de publier les carnets de voyageurs lambda... C'est assez dans l'air du temps qui transforme Monsieur Toulemonde en journaliste, mais ça donne d'assez jolis résultats... Par exemple : ces quelques lignes d'un lecteur qui est allé au Kirghizstan. Site internet de la revue trimestrielle : www.boutsdumonde.com

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.