Qui tient dans la main comme disait Coluche et si vous l’achetez, vous aurez au creux de la paume l’équivalent d’un smic mensuel net

1159 euros pour un shmilblick connecté… Vaut-il un smic, se demande le parisien en racontant le nouvel Iphone X présenté hier par Apple ?

Réponse NON ; c’est comme si vous achetiez une porsche pour parcourir les quinze kilomètres qui séparent le domicile du bureau. ? une Dacia fait bien l’affaire…

Le Figaro est dans la litote… ce ne sera pas un objet très grand public !

Mais la belle mécanique parle aussi pour sa technologie. L’iphone X déverrouillable par la reconnaissance faciale en 3D… c’est l’irruption de l’intelligence artificielle…

Le Figaro : « Bardé de capteurs 3D, il saura reconnaître les formes, les distances et la nature des objets et des personnes autour de lui… on pourra peut-être un jour se souvenir du nom d'une personne que l'on pointera avec son téléphone, trouver où elle a acheté ses habits et les commander. Le téléphone saura aussi déceler des émotions …. »

Dans Usbek et Rica, on inscrit l’iphone dans un plus vaste projet… l’avenir d’apple, c’est la réalité augmentée « juxtaposer des éléments (sons, images, vidéos) à la réalité, le tout en temps réel. » voir une carte dans ses lunettes connectées… Usbek et Rica cite Forbes Le grand media du business américain.

« Inclure la réalité augmentée dans un milliard de smartphones permettrait à Apple d’apprendre des comportements de ses utilisateurs. L’entreprise pourrait ensuite utiliser ces données pour mettre le projet de lunettes. Comme d’habitude, Apple jette méthodiquement les bases d’un écosystème fermé incluant le logiciel, les appareils qui les utilisent, des développeurs, des outils et des utilisateurs »

Voilà. Est-ce que tout ceci vaut un smic…

Vous pouvez compléter le vertige en lisant un portrait de Tim Cook, dans le figaro… le patron d’apple… patron engagé, homosexuel affiché, défenseur des migrants…

Vous avez un contour du progressisme… des gens qui inventent le futur et combattent la réaction… mais qui fabriquent des objets qui valent un mois de la vie d’un homme…

Le SMIC justement est analysé et raconté dans le UN

Comment vivre avec le SMIC…

Le prix d’un iphone…

Votre question est indécente répond un smicard à l’écrivain Philippe Claudel… qui rapporte des paroles… de salariés,

« Ce n’est pas un salaire, c’est un kit complet muselière et chaine, pas assez pour vivre mais c’est trop pour se révolter… »

Il n’y a pas d’indécence mais une analyse méthodique de ce qu’est le salaire minimun, qui le touche, 62% de femmes … ses raisons et ses limites… « Si vous etes embauché au smic, vous passerez votre vie au smic.. » dit l’économiste daniel cohen…

Et des témoignages… Stéphanie qui a trente ans, et un enfant qui est caissière à paris, qui vit chez sa belle sœur à Drancy, qui va divorcer mais elle n’est pas en colère

« j’ai un travail qui me donne un but, je me lève tous les matins, j’ai l’espoir d’évoluer, je voudrais devenir responsable de magasin, pour ça il ne faut pas lâcher… »

Et c’est la vitalité… Les gens qui se battent, il n’y a que cela qui compte…

On voit donc des gens qui se battent dans les journaux…

On se souvient des salariés de whirlpool à Amiens…

Ils sont dans le courrier picard, toujours vivants , OUF. 277 seront embauchés par le repreneur Nicolas Decayeux qui est allé les voir et qui s’exprime dans le journal… Il croit en l’industrie en France… M. Decayeux nous a présenté son projet qui se résume à une flexibilité à tous les niveaux, confie un opérateur qui souhaite être repris. Cela ne me fait pas peur, aujourd’hui il faut être flexible, c’est obligatoire si l’on veut survivre dans l’industrie. »

Dans Libération, vous entendez… les animateurs du mouvement sportif qui s’étiole à la base, faute de politique publique, et c’est le contraste délibéré ce jour où Paris va se voir attribuer les jeux olympiques (partout ailleurs, on célèbre)

Si vous allez sur le site internet de Ouest France… Vous découvrirez un éleveur de bovins laitiers qui s’appelle Antoine Thébault… il a monté une chaîne Youtube pour sa ferme et son métier…

Thébault fait partie des éleveurs qui étaient rassemblés par Ouest France pour débattre… avec Brigitte Gothière, la fondatrice de l’association animaliste L624, dans une ambiance grave. Vous avez tout cela sur le site… le web est la prolongation du papier… les journaux sont le lieu des rencontres… des gens vivants.

Hier, on manifestait en France… Et ce matin l’après manifestation occupe les journaux

Avec souvent l’honnêteté des partis pris…

Il y a ce matin… ceux qui ont envie de donner sa chance au mouvement… et ceux qui affirment son échec… " La cgt piétine le gouvernement avance »… Le Figaro…

En face libération…

« Et voilà le travail ! » puis en page intérieure.. « la CGT a sauvé la face"

Et il faut comprendre ces contrastes. Libération veut incarner une gauche qui se reconstruit… Quand Le Figaro participe de la reconstruction des droites…

Et donc chacun… se raconte en racontant les manifestations…

Mediapart va voir les jeunes politisés de toulouse

Street press fait le concours des meilleures pancartes de la manif dont celle-ci… « Nous ne serons jamais des winners connard »… A votre avis, on parle de qui ?

Evidemment Emmanuel macron… au cœur… du débat, que le Parisien décrit en gagnant provisoire… Première manche Macron…

Mais qui essuie ailleurs une voilée de bois vert… et ceci est troublant… les mots les plus durs viennent de la presse régionale, pas la presse de gauche, simplement des grands quotidiens de la France profonde qui valorisent les manifestations… c’est le cas de l’est républicain du républicain lorrain… ou de sud ouest… et matraquent le président…

Pour Sud Ouest

C’était moins contre les ordonnances que l’on manifestait hier que contre Emmanuel Macron…

Dans les DNA, on concède une habileté au Président… mais on ajoute… « sa sortie sur les « fainéants » et les « cyniques » traduit un penchant inquiétant déjà entrevu pour le mépris de l’opinion contraire ».

Et même Ouest France, très modéré, averti : « dans un pays déjà fracturé les invectives n’apportent rien au débat »… et rappelle le précédent du casse toi pauvre con de Nicolas Sarkozy…

De la sage lecture, peut être… au retour des caraïbes, pour appréhender la France que l’on dit authentique, loin des artificialités parisiennes….

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.