14 février... La Saint-Valentin... Maladie d'amour... Quid de l'amour dans vos journaux, ce matin ?... Eh bien un amour débordant pour Henri Salvador... "Son rire s'en est allé, reste sa chanson douce", explique Ouest-France... "Viens, la mort, on va chanter", écrit Olivier Picard dans Les Dernières Nouvelles d'Alsace... Pour l'éditorialiste, c'est bien là "la dernière facétie d'Henri Salvador... Il est mort, et nous ne sommes même pas tristes"... Sans doute parce que "la mort, il en rit, Salvador", note Libération... "Un vrai toubib de la bonne humeur, pour Hervé Chabaud dans L'Union, qui nous laisse une précieuse ordonnance, où la rigolade est un fortifiant, l'humour une vitamine, l'envie de ne jamais se prendre au sérieux une pilule d'éternelle jeunesse"... Alors évidemment, dans vos journaux, retour sur sa vie particulière... sur "ce touche-à-tout de génie", comme dit Le Parisien-Aujourd'hui en France... Et Le Figaro se souvient de son dernier concert... le 21 décembre dernier... Il y faisait ses adieux à son public... en lui disant : "C'est une déchirure de vous quitter"... Une chanson douce... C'est sûrement comme ça que le Président de la République a pris la première interview de sa femme dans L'Express... Vous le savez... l'hebdomadaire a décroché, comme on dit, le premier entretien de Carla Bruni-Sarkozy... Elle y parle de l'homme qu'elle aime, qu'elle a tout de suite eu envie d'épouser, et qui a besoin, dit-elle, d'une part, même minuscule, de vie normale... Sauf qu'avec ce qui n'aurait donc dû être qu'une chanson douce... "la Première dame crée la polémique", selon Le Parisien-Aujourd'hui en France... C'est quand elle justifie la plainte pour faux déposée par le chef de l'Etat contre Le Nouvel Observateur... la fameuse affaire du SMS... Elle compare les sites Internet d'information aux collaborateurs qui, durant la Seconde Guerre mondiale, dénonçaient les Juifs... Et du coup... Eh bien elle a été obligée de présenter ses excuses, constate France Soir... Et ce matin, l'affaire retient l'attention de la presse européenne... "Carla Bruni se présente et dérape", titre Le Soir... En Allemagne, c'est "la confession scandaleuse de Frau Sarkozy", pour le Sueddeutsche Zeitung... "Bruni désolée", rapporte de son côté The Independent à Londres... Et en même temps... Le Nouvel Obs fait son mea culpa... Là, c'est La Libre Belgique qui le dit ce matin... Et dans l'hebdomadaire, vous pourrez lire l'article signé Guillaume Malaurie et Michel Labro... Il est intitulé : "Retour sur un SMS"... Et les deux journalistes expliquent... "Nous devons la vérité à nos lecteurs... D'abord à propos du cheminement sur le Web... Ce 'confidentiel' proposé par le journaliste Airy Routier a été transmis directement au responsable du site, qui l'a mis en ligne... Ainsi vont les portails d'information en temps réel, où la vitesse est de rigueur... Cet article avait été présenté à la direction de la rédaction... Il est probable, voire certain, qu'il n'aurait pas été publié, poursuivent les deux journalistes... du moins pas publié sous cette forme... Parce que les seules informations sur la vie privée qui peuvent justifier d'une publicité sont celles à qui l'on peut donner une signification publique explicite... Et de conclure... L'affaire du SMS est violente, très pénible, mais salutaire"... Et cette semaine... un autre dossier sarkozyen en Une de l'hebdomadaire... "Dieu et la République", titre donc Le Nouvel Obs... qui explique : "Depuis sa visite au Vatican, Nicolas Sarkozy ne jure que par les racines chrétiennes de la France... Il est devenu le nouveau prophète d'une République de croyants... Et il inquiète les défenseurs de la laïcité"... Alors ça tombe bien... Hier soir, "Sarkozy a précisé sa conception de la laïcité"... C'est Le Figaro qui le rapporte ce matin... C'était devant le dîner annuel du Conseil représentatif des institutions juives de France... Le CRIF dont le président a, dans son discours, fait un véritable plaidoyer pour la loi de 1905... la loi de séparation de l'Eglise et de l'Etat, celle qui instaure la laïcité à la française... "Je suis un partisan résolu de la laïcité... Je ne suis pas un adepte de la religion laïque"... Un discours comme une critique au concept de "laïcité positive" développé ces derniers mois par Nicolas Sarkozy, qui a tenté d'éteindre la polémique... "Je n'ai jamais dit que la morale laïque était inférieure à la morale religieuse"... Mais pas de mea culpa pour autant, souligne Le Figaro... Et au cas où un doute aurait plané, le Président de la République a précisé : "Je persiste, et j'ai le plaisir de signer"... Ce qui fait dire à Libération : "Sarkozy ressert son couplet sur la place des religions"... Et dans Le Parisien-Aujourd'hui en France, vous lirez "le devoir de mémoire des écoliers"... C'est l'une des annonces faites hier par le Président de la République... Dès la prochaine rentrée, chaque élève de CM2 se verra confier la mémoire d'un enfant français victime de la Shoah... Nicolas Sarkozy... toujours lui... mis en garde par Bernard Accoyer... C'est en Une de La Tribune... Le président de l'Assemblée Nationale explique, dans une longue interview, qu'il faut plus de pédagogie sur le rythme et la forme de l'action gouvernementale... Et s'il faut maintenir le cap des réformes, poursuit Accoyer, il faut aussi tenir compte de l'inquiétude de l'opinion... C'est sans doute ce que fait Xavier Bertrand, en Une de l'autre quotidien économique... Dans Les Echos, le ministre du Travail défend la retraite à 60 ans... et demande au MEDEF de sortir de l'idéologie... Il met en garde le patronat sur l'emploi des seniors... Il faudrait d'abord que l'âge réel de départ des salariés soit de 60 ans... Et sinon, dans la presse... Eh bien sinon... Lançons-nous sur les traces de la Saint-Valentin... "Vie de famille : hauts dirigeants et papas poules"... C'est à lire dans Le Point... Parce que la problématique n'est plus exclusivement féminine, se réjouissent les sociologues auteurs d'une étude auprès de 60 "hauts potentiels", comme on appelle ces cadres de grandes entreprises, fortement diplômés, et âgés de 30 à 40 ans... Et dans Le Figaro, sur le même sujet, ce constat, rassurant : "Les grandes entreprises commencent à s'adapter"... Dans L'Humanité... enquête sur "les amoureux mis au ban"... Le journal met en avant la campagne de la Cimade... l'association oecuménique d'entraide... pour les couples d'étrangers et les couples mixtes pourchassés par les lois anti-immigration... Description de situations kafkaïennes, où la suspicion est systématique... Dans Le Monde... ce sujet sur les sites de rencontres, qui visent un public de plus en plus ciblé... Internet regorge de ces sites spécialisés, dont le but affiché est de mettre en relation les gens qui se ressemblent... Ainsi, celui des pêcheurs enthousiastes... pour les célibataires accros à la pêche à la ligne... Autre perle : rencontremonchien.com... qui surfe sur la formule : "tel chien, tel maître"... Et puis bien sûr, ce matin, il y a les cahiers spéciaux... Ils sont pleins de petites annonces, de déclarations d'amour et de serments éternels... L'un des plus anciens, c'est celui de Libération... Ca fait 20 ans qu'il existe, tous les 14 février... Dans le "making-of"... les coulisses de Libération... retour sur cette tradition... où l'on apprend que cette année, un jury départagera ces petits poèmes en prose... un jury composé de spécialistes de l'amour... où l'on trouve Laurent Joffrin, Roger Zabel ou encore Colombe Schneck... Et puis aussi ce petit secret dévoilé... Dans le cahier de cette année, un amoureux collectionneur a envoyé trois déclarations d'amour, à trois femmes différentes... Mais comme le service "petites annonces" a du doigté... elles ne sont pas sur la même page...

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.