(Nicolas Demorand): A la Une ce matin: mon voisin a une sale gueule... Il est musulman, flamand ou pire, il joue de la trompette... Mon voisin a une sale gueule, ça commence dans le quartier de la Goutte d'Or, à Paris... Il doit y avoir un apéro Facebook vendredi, mais on est loin de la rencontre sympa et bon public des débuts... C'est même un traquenard au pinard contre l'Islam, comme le titre « Libération »... Les organisateurs veulent affirmer « leur amour du cochon et rappeler ce qu'il y a de meilleur dans les traditions gauloises »... 3.000 personnes sont déjà inscrites... A l'origine, officiellement, une habitante de ce quartier très cosmopolite dans le Nord de Paris... elle dit éprouver un malaise : « à la goutte d'Or, les Français de souche ne peuvent plus boire un coup tranquillement. On est regardé de travers quand on est avec une femme non voilée, habillée avec un peu d'élégance. » Rapidement, l'initiative a réuni 1.500 personnes... Rapidement, d'autres organisations s'y sont greffées... Le bloc identitaire d'extrême-droite, la gauche ultra-laïque, une féministe des années 70... Parmi les slogans : "s'attaquer au fascisme islamique qui nous menace"... La date du 18 juin n'a, évidemment, pas été choisie au hasard... On veut faire un parallèle avec la résistance. Sur Facebook, sur Twitter ou par SMS, le moindre propos de bistrot, le premier slogan extrémiste, la dernière des âneries peut devenir une information et quasiment un fait de société. SMS, internet, réseaux sociaux: comment circulent les nouvelles rumeurs? C'est la Une du « Parisien-Aujourd’hui », ce matin. Le journal raconte l'histoire d'une information totalement bidon qui s'est propagée la semaine dernière et qui aurait pu avoir des conséquences très lourdes. Mercredi soir, beaucoup d'habitants de Noisy-le-Grand, en Seine-Saint-Denis, ont reçu ce SMS: "A 18h54 deux petites filles maliennes ont été écrasées par une voiture de police à Noisy-le-Grand... Si tu as un cœur, fait tourner ce message pour soutenir la famille". Après Noisy, l'information "entre guillemets" a fait tâche d'huile à Garges-lès-Gonesse, Ivry-sur-Seine, Evry... De quoi enflammer les quartiers... Dans la nuit le site internet Le Post.fr la reprenait en précisant qu'elle n'avait pas été vérifiée par la rédaction. A midi, le jeudi, un groupe Facebook de 400 personnes était déjà constitué. Sauf que... sauf que l'information était totalement bidon. Un habitant d'Ivry dit avoir reçu le SMS plus de 30 fois. Est-ce le mauvais coup d'une bande de sales gamins, ou une tentative d'escroquerie (les enquêteurs se disent qu'un deuxième message demandant de l'argent pour les familles de victimes aurait pu arriver)... L'enquête ne fait que commencer... Le dessinateur du Parisien, Ranson, préfère s'amuser de ces infos "pipeau" qui circulent... Il croque un groupe de policiers en train de jouer de la trompette: "on va utiliser les vuvuzela pour empêcher les rumeurs de se propager". (ND): Mon voisin a une sale tête, suite... En plus il a une langue bizarre... Il parle flamand, allemand ou encore pire: français... vous savez quel est le prochain match à la con au programme de la coupe du monde? C'est Belgique contre Belgique... Voilà comment Chimulus, dessinateur sur « Rue89 » résume le résultat des législatives chez nos voisins. On se moque souvent des Belges, n'empêche qu'il faut être sacrément futé pour comprendre quelque chose à la politique chez eux... Résumé des législatives: en Flandre le parti indépendantiste le NVA de Bart De Wever obtient plus de 28% des voix... Mais au niveau de tout le pays, cela fait nettement moins... Les indépendantistes font une percée au détriment des partis traditionnels, mais chez les francophones le vieux parti socialiste fait un carton et son leader, Elio di Rupo pourrait être le prochain Premier ministre... Autant dire deux hommes pour un Etat, comme le titre « Le Soir »... Mais on retient d'abord le succès des indépendantistes... C'est un tsunami comme l'écrit encore le quotidien de Bruxelles, un tournant pour l'édito de « La Libre Belgique » sur internet... Maintenant commence l'heure des tractations entre partis.... elles peuvent durer des mois en Belgique... Le NVA fait les yeux doux aux Socialistes... Mais ces yeux doux ressemblent à ceux du serpent dans Le Livre de la Jungle, écrit Jean Quatremère dans son blog sur « Libération.fr »... La Belgique ne va pas exploser ou éclater ce matin... Elle pourrait en revanche succomber à petit feu, écrit Olivier Picard dans « Les Dernières Nouvelles d'Alsace »... C'est ce que Bart de Vewer lui-même appelle "l'évaporation de la Belgique"... Et puis « Courrier International.com » reprend un article publié la semaine dernière dans le quotidien néerlandophone « De Morgen »... C'est titré "l'art d'être Belge"... Qui peut se prétendre Belge aujourd'hui? Personne, et tout le monde... Être Belge c'est accepter de ne pas être Belge à soi tout seul... Nous vivons à l'heure de la multi culturalité, et les Belges ont été par le passé précurseurs d'une identité multiple... Cela vaut pour les francophones, les néerlandophones et les germanophones, mais aussi pour les Italiens, les Espagnols, les Marocains, les Congolais, les Turcs qui, hier, ont choisi la Belgique. Elle a été et elle reste l'un des laboratoires de l'Europe... Ce qui se passe en Belgique, la méfiance de l'autre et le repli sur soi, est la boîte de Pandore de tous les Etats membres de l'Union européenne... "Si nous les Belges, nous ne sommes pas capables de vivre ensemble, qui en Europe l'est encore? Etre Belge ce n'est pas se dévisager, c'est s'envisager"... On en est loin. « Le Soir » relève qu'à propos des négociations qui s'ouvrent Bart de Wever a parlé de deux pays qui doivent trouver un accord. Comme un lapsus révélateur, ou une déclaration d'intention. (ND): Mon voisin cumule les défauts, voilà maintenant qu'il est riche... Une semaine décisive commence pour la réforme des retraites, comme le titre « Le Progrès » de Lyon... « Le Figaro » voit six enjeux à cette réforme... Il y a notamment l'âge légal, le sort des fonctionnaires, la pénibilité et puis la contribution des hauts revenus... Pour l'âge légal, à en croire « La Tribune », c'est la ligne dure qui l'emporterait... On passerait de 60 à 63 ans d'ici à 2018... Pour les fonctionnaires et la contribution des riches, ce n'est pas encore tranché... Mais au fait, c'est qui et c'est quoi "être riche"? C'est le dossier de « La Croix», ce matin... « La Croix » qui relève que dans les statistiques officielles il y a un seuil de pauvreté très clair... Mais pour le plafond de la richesse, c'est une autre affaire. Les très hauts revenus représentent 1% de la population... Pour les salariés c'est un revenu mensuel moyen d'environ 18.000 euros... Deuxième chiffre dans les sondages... les Français considèrent qu'on est riche à partir de 4.600 euros par mois pour une personne... Mais on peut être riche et avoir l'impression d'être un miséreux à côté de son voisin... Comment expliquer ce décalage? « La Croix » donne la parole à des sociologues. - 1/ Parmi les riches, il y a une très grande diversité de conditions. Les écarts de revenus sont colossaux. Et puis il y a la richesse économique et patrimoniale, mais aussi sociale (les réseaux) ou encore culturelle. Et puis deuxième point: du temps des 30 glorieuses, les classes moyennes croyaient à l'ascension sociale, aujourd'hui elles stagnent, le fossé avec les hauts revenus se creuse... Même ceux qui vivent confortablement ont l'impression que le gros plein de fric c'est le voisin. Alors question pour la réforme des retraites... Où fixer la barre des riches à qui ont demande de mettre la main à la poche... La piste d'un impôt sur les revenus supérieurs à 11.000 euros mensuels est évoquée. Mais à Droite certains parlent de "classes moyennes" à ce niveau. Or l'un des leitmotive de la Droite est de ne pas taxer la classe moyenne. ND: Mon voisin est vraiment un boulet... Il aime le foot et les vuvuzélas... La voilà, la star de ce début de coupe du monde... La trompette en plastique qui fait un bruit du tonnerre... Les téléspectateurs n'en peuvent plus, constate « Le Parisien »... Mais elles ne seront jamais interdites... elles font partie de la culture sud-africaine, dit un étudiant du pays... Un spécialiste d'acoustique compare le vacarme des vuvuzélas aux bruits de circulation qui ne s'arrête jamais ou au chant des grillons dans les prés... La différence, vu de France, c'est que c'est un bruit nouveau... Ce n'est pas un référent culturel... Il nous agace d'autant plus qu'on n'arrive pas vraiment à l'identifier... Entre Bleus, aussi, on se regarde de travers... Tous vos journaux relèvent le divorce entre les joueurs français et Rama Yade, depuis qu'elle a critiqué leur train de vie... Depuis le début de la préparation, les joueurs et Raymond Domenech ne cessent de répéter qu'il y a une ambiance formidable dans le groupe... Pourtant tous les échos qui filtrent d'Afrique du Sud évoquent beaucoup de jalousies et de mesquinerie... Le malaise Gourcuff s'amplifie selon « Le Parisien »... Ribery et Anelka ne veulent pas jouer avec lui... Il a une technique parfaite mais une faible influence, constate le journal... Mais Gourcuff n'est pas mon voisin... Ce que lui font payer Ribery et Anelka, allias Scarface et sœur sourire c'est plutôt sa belle gueule... Bonne journée…

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.