La campagne des législatives est déjà lancée , on peut donc suggérer aux futurs députés des mesures radicales pour la prochaine présidentielle et notamment de supprimer certaines choses qu'on aimerait ne plus voir en 2017.

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.