et soudain plus un mot,plus un souffle des visages vitrifiés ,des mains nouées comme des mouchoirs,des visages de gisants debout,des fronts de statues antiques ébréchées soudain le temps arrété au cadran de big ben tout un peuple pétrifié dans la cire du deuil et du chagrin elles avaient de la gueule ces deux mn de silence des londoniens hier midi en hommage aux victimes et didier pobel dans le dauphiné libéré a sorti sa plus belle plume de la gueule et de la retenue dit il ces deux minutes épinglées nues comme des coléoptères sur le grand tableau de nos émois rassemblés ,de nos larmes partagées de nos rages mutuelles... c'est décidément très joliment exprimé et c'est vrai que l'instant était émouvant comme le raconte aussi jacques duplouich dans le figaro toute une rue qui se fige au premier des douze coups de midi et plus un bruit si ce n'est la vibration puissante du carillon de bronze de l'église st mary des pompiers en tenue inclinent la tète les chuffeurs de taxis sont descendus de leur voiture ,les clients sont sortis des magasins,des banques et de la station de métro et pendant cinq minutes ,bien au delà du temps requis par les autorités ,c'est le silence qui s'empare de la rue impressionnant ,sans conteste ,impressionnant et historique... on mesure le degré d'incompréhension des britanniques devant un acte qui dépasse l'entendement quoi?les terroristes étaient des sujets de sa majesté ,tout à fait ordinaires alors comment expliquer demande par ex xavier ternisien dans le monde que du jour au lendemain ,sans presque rien changer à ses habitudes ,le paisible habitant d'un pavillon de briques rouges se transforme en terroriste meurtrier qui plus est:comment peut on accepter de mourir dans la fleur de l'age en semant la mort autour de soi? on pense évidemment ,comme le sociologue olivier roy aux héros d'andré malraux qui vont à la mort parce qu'ils savent que les lendemains ne chanteront pas aujourd'hui la oumma virtuelle a remplacé la révolution:la oumma , communauté musulmane imaginaire et transnationale ,dont les médias mondialisés ont facilité la construction, et qui fascine d'autant plus qu'on sait très bien qu'on ne la verra jamais sur terre ce basculement des jeunes islamistes dans l'action violente ajoute encore le sociologue c'est le résultat de l'action des prédicateurs venus combler un vide au sein des familles des prédicateurs qui jouent à l 'occasion le role des parents,en tout cas du père de substitution ils répondent au sentiment de frustration qui peut se développer à l'égard d'une société qui ne tient pas ses promesses en terme d'égalité sociale on lira dans la croix l'enquète de nadio hadj bouziane comment les pakistanais de gb luttent au quotidien contre leur marginalisation près d'un enfant sur 6 grandit dans un foyer où personne ne travaille plus des deux tiers des familles d'origine pakistanaise vivent sous le seuil de pauvreté,bcp plus que la moyenne nationale des britanniques et que dire du retard scolaire qui s'accumule :un quart des hommes et 4 femmes sur 10 n'ont aucun diplome... on comprend que les réseaux islamistes arrivent à trouver des oreilles attentitves c'est la raison pour laquelle ,comme le monde le demande dans son éditorial,raison pour laquelle dans nos sociétés laiques d'europe qui garantissent la liberté religieuse, il revient aux chefs spirituels ou séculiers de l'islam non seulement de condamner le recours à la violence mais de dénier toute légitimité à ceux des leurs qui le prèchent... ce que fait d'ailleurs sans ambiguité un intellectuel palestinien en écrivant dans le journal al hayat de londres ,repris par courrier international ,en écrivant qu'il faut appeler le crime par son nom que l'esprit tordu qui a conçu ces attentats n'a fait que nouer une chaine de sang et de haine qui ne sert nullement ni la cause arabe ni la cause des musulmans au contraire les terroristes d'al qaida écrit khaled hroub sont comme ces gens qui pour se venger des autres se frappent eux mêmes les victoires qu'ils s'imaginent obtenir de la sorte ne font qu'aggraver leur défaite ce dont il reste à les convaincre malheureusement en attendant aucun pays dans le monde n'est à l'abri du terrorisme... on savait que le pdt de la rép nous dirait quelque chose comme çà le pb ,si l'on en croit les commentaires ,c'est qu'il n'a pas dit grand chose son intervention télévisée du 14 juillet c'était comme dit jean marie gautier dans le havre presse du mitterrand second mandat,autrement dit bcp plus commentateur éclairé qu'acteur effréné pour domn garraud dans la charente libre c'est pire encore ,j chirac a distillé une petite musique d'ascenseur ,de celles qu'on entend sans vraiment écouter et bruno dive dans sud ouest enfonce le clou :on espérait un feu d'artifice ,on a eu des pétards mouillés cet itw du pdt a fait pshitt commente aussi gilles dauxerre dans la provence et finalement c'est à jp raffarin que tout le monde pense en évoquant la positive attitude du chef de l'état ben oui :ce chirac sur de lui et qui ne regrette rien c'est pour jacques camus dans la rép du centre la caricature de son ancien p min et quand il dit qu'il apuisé dans le vote du 29 mai de l'ambition et de l'énergié il veut surement parler de l'énergie du désespoir bon on peut le juger pugnace et énergique comme aujourd'hui le parisien ,apprécier avec le figaro qu'il ait choisi de partir en guerre contre le pessimisme on peut penser aussi avec france soir qu'il ne s'agit de rien d'autre que de la méthode coué le chef de l'état commente valérie lecable ,bien quaffaibli et brocardé par les médias et par l'opinion ,balaie d'un revers de la main toutes les critiques ce faisant il montre un aplomb certain cet aplomb que traduit le titre en une de france soir :chirac les envoie tous balader soit ,mais encore c'est une posture qui ne convainc pas françoise fressoz dans les échos:qu'on entretienne la france dans ses illusions cocardières,d'accord ,mais à vouloir tout lire avec ses lunettes roses le pdt olublie l'essentiel:il oublie d'expliquer aux français comment il prépare l'avenir et dans la tribune pascal aubert lui non plus ne veut pas réver ya le feu à la maison dit il et le pdt vient nous parler de la caserne des pompiers qu'on inaugurera dans quelques années c'est dire s'il a vraiment perdu le contact avec les dures réalités du quotidien commentaires assez sévères finalement,aussi sevères que l'attente était grande et dont quelqu'un au moins ne sera pas surpris ,c'est nicolas sarkosy il l'avait dit le min de l'intérieur ,que cet entretien du 14 juillet ne devait pas etre une obligation sarkosy qui pendant l'intervention présidentielle organisait sa propre garden party place beauveau ce qui fait dire à libération en une que sarkosy fait sa fète à chirac et peut etre que finalement ,soit dit ironiquement par jean michel thénard ,le min de l'intérieur veut du bien à j chirac et oui :son initiative apparamment provocatrice visait peut etrre juste à faire diversion pour détourner les regards et épargner un pdt au bout du rouleau on aimerait le croire (enfin on aimerait ,en fait on s'en fiche un peu) c'est juste que çà finit par etre distrayant voir aussi ce que raconte judith waintruab dans le figaro ,invitée finalement à cette garden party sarkosienne où au départ il ne devait pas y avoir de journalistes ce que personne n'a jamais cru mais on a bien noté ce qu'elle rapporte ,la musique des gardes républicains qui ont joué successivement mission impossible l'heure de vérité et ,un titre de james bond ,goldfinger comme dit l'un des proches du min la stratégie de nicolas consiste à accompagner le pdt vers la sortie ,accompagner ne veut pas dire pousser comme si conclut judith waintraub comme si l'attitude de son champion pouvait permettre la moindre confusion par ici la sortie justement c'est l'heure ,de la sortie ,les vacances nos politiques et vip vont pouvoir penser à se détendre aux aussi qu'ils soient fanas de la petite reine ,comme sarkosy ,fanas de la grimpette ,de la randonnée comme son collègue de la justice pascal clément ,comme aussi fr chérèque ou qu'ils appartiennent au cercle des capitaines comme laurence parizot la nouvelle patronne du médef apparamment adepte du ski nautique on lira çà dans le magazine l'expansion consacrée aux loisirs ces loisirs qui sont la première richesse française et là c'est vrai ,le pdt aurait pu le souligner çà aussi ,les festivals ,les parcs à thème ,les sports ,le tourisme ,dans ce domaine la france sait tout faire la france qui a inventé rappellent christian david et jean michel riols les congés payés les rtt et les chèques vacances et qui met à profit ses atouts naturels pour faire de l'économie du temps libre un business florissant c'est un vrai conte de fée cette histoire :la mer la campagne la montagne,une diversité des paysages et des spécialités gastronomiques qui font réver le monde entier bon ya le coté dinosaure du pays,le coté face,les 35h l'absentéisme ,souvent raillé et ya le coté pile ,cet art de vivre à la française,plutot envié pas étonnant conclut l'expansion que la france accueille chaque année plus de touristes qu'elle ne compte d'habitants... ne dit on pas heureux comme Dieu en france comme dieu et comme j chirac.. mais de ce pt de vue il n'a peut etre pas tort et c'est aussi bien de s'arréter sur cette idée là

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.