"La communauté internationale fuit ses responsabilités"... Une femme en colère... Leïla Chahid, dans L'Humanité... La représentante de la Palestine auprès de l'Union européenne dénonce, dans les colonnes du journal... "Lorsqu'on présente les événements comme une guerre civile dont les Palestiniens sont les seuls responsables, cela permet à tous les protagonistes, en premier lieu Israël et les Etats-Unis, mais aussi l'Europe et l'ONU, de se laver les mains en disant : "Regardez : ils s'entretuent... C'est leur affaire et leur responsabilité"... Alors ce matin, Le Figaro résume la situation à travers plusieurs titres... "Les islamistes contrôlent la Bande de Gaza"... C'est "la fuite en avant des durs du Hamas"... Et du coup, "Israël est confronté au danger intégriste"... Alors oui, "le Hamas crie victoire", note Ouest-France... "Mais après ?", interroge Joseph Limagne... "La Cisjordanie et la Bande de Gaza risquent désormais de dériver à l'écart l'une de l'autre... La première, sous la houlette du Fatah... la seconde, sous celle du Hamas... Alors qu'il vient d'être élu Président d'Israël, Shimon Peres se souvient peut-être qu'il partagea avec Arafat et Rabin le Prix Nobel de la Paix... C'était il y a longtemps... quand les dirigeants du monde croyaient un peu à la force politique de l'utopie"... Et l'éditorialiste de Ouest-France de conclure... "Aujourd'hui, il n'y a plus de visionnaires sur la terre des prophètes"... Toute la presse européenne s'inquiète de cette situation... The Times reprend les propos de l'un des dirigeants du Hamas... "Pas de dialogue... seulement l'épée et le fusil"... C'est "l'ultime séparation de la Palestine", analyse El Pais... En Suisse, Le Temps confirme... "Le putsch du Hamas à Gaza brise le rêve d'un Etat palestinien"... Alors des mots, dans les journaux... des images aussi, à la télé... Dans Le Monde... Daniel Schneidermann a vu "le malheur arabe sur al-Jazira"... Le chroniqueur est resté devant l'écran de l'édition anglaise de la chaîne de télé... "On voyait d'abord l'attentat commis à Beyrouth... 10 personnes ont été tuées, dont le député Walid Eido... Il est le septième homme politique antisyrien tué au Liban depuis 2 ans", indiquait le commentateur... On voyait ensuite, écrit Schneidermann, les affrontements entre le Hamas et le Fatah dans la Bande de Gaza... On voyait enfin des images du mausolée chiite de Samarra, en Irak... l'un des lieux saints de l'islam chiite... Mercredi, les deux minarets ont été pulvérisés par une explosion... Et en représailles, des mosquées sunnites étaient prises pour cibles dans plusieurs villes irakiennes"... Et Schneidermann conclut... "Le malheur arabe, sous toutes ses formes, était mercredi soir le thème presque unique du bulletin d'information d'al-Jazira"... Fidèle au poste... Pierre-Yves Le Priol, également dans La Croix... Lui, c'est sur les chaînes de télé françaises qu'il a observé hier "Gaza au bord du chaos"... Et cette image, qui l'a marqué... Dans une scène de guerre de rue, où tous semblaient tirer sur tous, tout d'un coup, un manifestant se dirige d'un seul élan vers un tireur embusqué, juste en face de lui... Il le bouscule, le force à déguerpir... "Séquence à peine croyable, commente Le Priol... au cours de laquelle un civil à mains nues obtenait ainsi raison d'un jeune braqueur fou, comme exalté par le crépitement des armes et le sifflement des balles autour de lui"... Retour en France... Où les gros titres s'intéressent à ce que Libération appelle... "la taxe qui tache"... La fameuse TVA sociale... Libé qui explique... "Nicolas Sarkozy est intervenu hier soir pour atténuer le premier gros couac du gouvernement, à deux jours du second tour des législatives"... Bref... "Sarkozy vole au secours de Fillon", selon le journal... Bon, en même temps... Fillon se défend très bien tout seul dans Le Figaro... Etait-il opportun, à quelques jours du second tour des législatives, de mettre la TVA sociale sur le tapis ?, lui demandent les journalistes du Figaro... "La question ne se pose pas en termes d'opportunité, répond le Premier ministre... mais de vérité... Dire la vérité, quoi qu'il en coûte, c'est cela la vraie rupture"... François Fillon qui fait campagne aussi, dans Le Figaro... "Nos réformes nécessitent un soutien très au-delà de notre famille"... Et il annonce que le gouvernement comptera, après les législatives, une bonne dizaine de secrétaires d'Etat... Reste que la TVA sociale, c'est, pour le PS, "le radeau de la Méduse"... C'est Patrick Fluckiger, dans L'Alsace, qui voit ainsi "les candidats socialistes perdus au milieu de la vague bleue s'entasser, depuis le soir du premier tour, sur un fragile esquif qui leur sert de canot de sauvetage... Et ce fragile esquif, c'est la TVA sociale"... Et ils n'ont peut-être pas tort, après tout, les socialistes, si l'on en croit la Une du Parisien-Aujourd'hui en France... "TVA sociale : les Français disent non"... Alors c'est une enquête de l'Institut CSA... où 60% des Français sont opposés à une hausse de la TVA... Le Parisien-Aujourd'hui en France explique que c'est un sondage qui dérange... C'est surtout "le retour à la vraie vie", constate Jacques Camus dans La République du Centre... "L'état de grâce est, par définition, un état passager... Et il suffit parfois de peu de chose pour en briser l'élan... L'annonce du refus du coup de pouce sur le SMIC ajoutée au projet de TVA sociale, ça fait beaucoup, à la veille du deuxième tour des législatives... Pour Nicolas Sarkozy, estime l'éditorialiste, il ne fait pas de doute que l'on va sortir de la période de l'épate pour entrer dans le dur"... A moins, à moins... que ce soit tout autre chose... Que cette communication, un peu débridée, soit en fait sciemment organisée... C'est l'analyse de Pierre Taribo, dans L'Est Républicain... "Après la TVA sociale, le SMIC... D'une manière générale, cet entre-deux-tours semble montrer que Nicolas Sarkozy veut avoir une opposition... Il sait qu'il a gagné... Il sait aussi que les blocs parlementaires les plus massifs sont souvent les plus ennuyeux pour les gouvernants"... Ce matin, dans la presse anglaise... le Financial Times regarde la France... et y voit "la première révolution du 21ème siècle"... "La France, sous Nicolas Sarkozy, est-elle sur le point de tester quelque chose de radicalement nouveau : une révolution pragmatique ?"... L'enthousiasme britannique pour le Président français... la surprise aussi, devant le style Sarko... Là, c'est dans l'International Herald Tribune... Et c'est raconté dans Le Monde 2... une séquence de trois photos... où l'on voit notre Président en compagnie de Poutine... Le téléphone dans la main gauche, la droite posée sur l'épaule de Vladimir... L'image suivante, il tend l'appareil à son voisin, un peu surpris, mais qui s'en saisit... Que faire d'autre ?... Poutine qui écoute, puis semble lâcher quelques mots au mystérieux correspondant... Et Le Monde 2 de se demander : "Qui diable pouvait bien se trouver au bout du fil ?"... Plusieurs hypothèses viennent à l'esprit... Une surprise pour les 20 ans d'une des filles de Cécilia... puisque c'est pour organiser la fête que la femme du Président français a quitté le Sommet du G8... Dans ce cas-là, imagine Le Monde 2, Nicolas Sarkozy l'appelle pour lui souhaiter un bon anniversaire, et ajoute : "J'ai à côté de moi quelqu'un qui veut te féliciter"... Et du coup, Poutine se retrouve à dire : "Happy Birthday"... Deuxième option... Peut-être François Fillon, s'amuse l'hebdomadaire... Avec Sarkozy qui lui dit : "Devine avec qui je suis ?"... Fillon : "Je sais pas"... Sarkozy : "Poutine !"... Fillon : "J'y crois pas !"... Et Sarkozy : "Eh bien tiens : je te le passe"...

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.