Il y a trois semaines, Nicolas Sarkozy se rendait à Abu Dhabi, aux Emirats Arabes Unis... l'occasion, pour le Président français, de donner le coup d'envoi de la construction du "Louvre Abu Dhabi", vaste musée qui doit ouvrir d'ici quatre ans... L'occasion également d'inaugurer une nouvelle base militaire française... "Le camp de la paix", cela s'appelle... une base qui doit accueillir, dès cet été, 450 soldats... Beaucoup de choses ont été écrites au sujet de ce camp, notamment dans Le Monde et dans Le Canard Enchaîné : des papiers et des commentaires soulignant les dangers de l'installation d'une base française dans la région... Des dangers pointés de nouveau ce matin par Isabelle Lasserre dans Le Figaro, qui nous révèle le contenu du nouvel accord de défense signé par Nicolas Sarkozy avec Abu Dhabi... On n'en a pas beaucoup entendu parler, de cet accord... Pourtant, selon ses clauses secrètes, la France s'engage à utiliser tous les moyens militaires dont elle dispose pour défendre les Emirats Arabes Unis... "tous les moyens militaires" : c'est-à-dire également l'arme nucléaire, s'il le faut... "Les implications stratégiques de cet accord sont énormes", explique un officier proche du dossier... "Cela signifie réellement qu'on met notre dissuasion nucléaire à la disposition des Emirats"... Si les Emirats Arabes Unis étaient attaqués par l'un de leurs voisins, la France serait donc en première ligne, d'autant donc qu'elle possède désormais une base militaire dans la région... Or, quel pays pourrait avoir l'idée de s'attaquer aux Emirats Arabes Unis ?... Réponse : évidemment l'Iran... D'où le commentaire du Figaro : "Le nouvel accord de défense signé par Nicolas Sarkozy place Paris au premier rang en cas de conflit avec l'Iran"... L'Iran qui fait ce matin les gros titres de tous les journaux, après la réélection contestée de Mahmoud Ahmadinejad... 63% des voix pour le Président sortant, d'après les résultats officiels... L'opposition dénonce une élection truquée... Les manifestations se sont poursuivies tout le week-end à Téhéran... Et ce matin, on retrouve les mêmes mots, à la Une de La Croix et de Libération : "L'espoir brisé"... "La victoire d'Ahmadinejad est une mauvaise nouvelle pour tout le monde", commente Florence Couret dans l'édito de La Croix... "Mauvaise nouvelle pour les Iraniens, qui avaient fait campagne en faveur du réformateur Mir-Hossein Moussavi... Tous ceux qui avaient manifesté ces jours-ci leur joie, leur enthousiasme et leur espoir ont vu cette parenthèse de liberté se refermer brutalement... Dès samedi, au lendemain de l'élection, plusieurs dizaines d'opposants ont été arrêtés, le premier réseau de téléphones portables coupé, les journalistes étrangers fermement invités à reprendre aussitôt le chemin du retour... Mauvaise ensuite pour l'Iran, frappé par l'inflation, le chômage et la pauvreté, conséquence de la politique clientéliste d'Ahmadinejad... Mauvaise nouvelle enfin pour le monde, et en particulier pour ceux qui espéraient qu'un changement d'homme aux commandes de l'Iran mènerait à l'apaisement sur des questions aussi sensibles que le nucléaire ou les relations avec Israël"... "La réélection d'Ahmadinejad ne peut qu'entraîner son pays vers une confrontation avec le monde occidental", a d'ailleurs commenté un responsable israélien... "Globalement, les Israéliens sont très inquiets", note ce matin Catherine Benoît, la correspondante de France-Soir à Jérusalem, qui rapporte notamment les propos d'un journaliste du quotidien Maariv... "Dès lors, dit-il, que le Président iranien a le sentiment qu'il a une mission religieuse et qu'une majorité de sa population approuve la voie qu'il a choisie, il va certainement radicaliser sa réthorique et son orientation extrémiste"... L'espoir brisé... A lire donc également dans les colonnes de Libération... dans lequel Sanaz Ghadirian décrit les représailles policières subies par ceux qui dénoncent les résultats de l'élection... "Il y a eu trucage, sans aucun doute", assure dans le journal une sociologue spécialiste de l'Iran... Tandis que Fabrice Rousselot, dans son éditorial, évoque "le scénario du pire : celui d'un régime qui se durcit pour imposer une victoire contestée... Le danger serait que l'Iran accentue encore la répression afin d'étouffer les aspirations d'une jeunesse qui témoigne de plus en plus de son envie d'ouverture... On ne serait alors pas loin de la guerre civile", conclut-il... "Le printemps espéré de Téhéran pourrait bien évoquer bientôt le tragique printemps de Pékin", note pour sa part Jacques Camus dans La République du Centre... De son côté, Henri Vernet, dans Le Parisien-Aujourd'hui en France, se propose d'expliquer la situation à travers neuf questions... En voici quelques-unes... - L'élection d'Ahmadinejad peut-elle être annulée ? Non... - Y a-t-il eu des fraudes ? Impossible à savoir... - Quelle est la situation de l'Iran ? Déplorable... - Que va devenir le programme nucléaire militaire ? Difficile à dire... - Y a-t-il un risque d'escalade avec Israël ? Oui... Les réponses sont bien sûr beaucoup plus détaillées... Je vous laisse lire... C'est donc dans Le Parisien... Le Parisien qui fait toutefois sa Une sur un sujet bien plus léger : le journal s'enthousiasme sur la révolution verte qui, semble-t-il, est en marche en France... Un dossier qui fait suite à la percée des écolos lors des Européennes... Maison, chauffage, éducation, alimentation : le quotidien fait le point sur toutes les actions menées dans l'Hexagone pour préserver l'environnement... De plus en plus d'entreprises se mettent au "vert"... Ainsi La Poste, qui est en train de se mettre à la voiture électrique... Ainsi également Aéroports de Paris, qui vient de remplacer toutes les lampes de piste classiques par des lampes basse consommation... De plus en plus de communes pensent aussi à l'environnement... Ainsi Trouville-sur-Mer, où ce n'est plus un camion mais un cheval qui est chargé de la collecte du verre : un robuste percheron qui fait le tour des containers une fois par semaine... Témoignages également d'enfants... "Et toi, que fais-tu pour sauver la planète ?", leur a demandé le journal... - "Je ramasse les déchets des autres et je les mets à la poubelle", répond Maxime, 6 ans... - "Je dessine des deux côtés de la feuille, pour ne pas gaspiller de papier", répond Capucine, 9 ans... "Enfin, sauf si mon dessin est joli, sinon ça l'abîmerai"... Une autre explique qu'elle fait attention à ne pas laisser le frigo ouvert trop longtemps... Quant à Ruben, 7 ans, lui dit qu'il éteint systématiquement la lumière quand il sort d'une pièce... mais pas la nuit, parce qu'il n'aime pas dormir dans le noir... L'écologie a la cote... Ce n'est pas une surprise... Pour preuve également, le sondage OpinionWay publié ce matin dans Métro... Dany Cohn-Bendit est propulsé à la première place des personnalités les plus appréciées de l'opposition... Avant les élections européennes, il n'était même pas dans le classement... Politique toujours, avec les révélations du site MédiaPart... Un député UMP mis en cause dans une affaire d'emploi fictif... Le député, c'est Pierre Morange, par ailleurs maire de Chambourcy... Et MédiaPart évoque une affaire qui aurait dû déboucher sur un scandale politico-judiciaire... Dans une lettre envoyée à l'automne 2006 au Parquet de Versailles, la femme du député s'accuse en effet d'avoir profité durant quatre ans d'un emploi fictif à l'Assemblée Nationale, comme attachée parlementaire de son époux, alors qu'elle occupait à la même période un poste d'infirmière dans une clinique chirurgicale... Elle assure avoir été rémunérée à hauteur de 2700 € net par mois pour son travail parlementaire, alors qu'elle n'a jamais mis les pieds à l'Assemblée, sauf pour visiter... Le plus drôle, expliquent Fabrice Arfi et Fabrice Lhomme qui signent le papier, c'est que le mois dernier, lors des questions à l'Assemblée, Pierre Morange s'était insurgé contre la fraude aux finances publiques... Ca, c'est donc le plus drôle... Et le plus étonnant, c'est que les révélations de l'épouse du député ont finalement été classées sans suite... Cette affaire n'a donc pas fait la Une des journaux, et sans doute elle ne le fera jamais... Car non, dans les journaux, on parle surtout et de plus en plus de faits-divers... C'est ce que révèle une étude de l'INA, l'Institut national de l'Audiovisuel... étude sur laquelle revient ce matin L'Humanité : "Les faits-divers saturent les écrans"... Depuis 1995, le traitement des catastrophes et des faits-divers est allé croissant dans les JT... Ainsi, en 2008, près de 10% des sujets des éditions du soir de TF1, France 2, France 3, Arte, Canal+ et M6 ont été consacrés aux catastrophes et faits-divers... L'INA note d'ailleurs que le crash du vol AF447 est en passe de figurer parmi les catastrophes les plus médiatisées de ces dernières années... De plus en plus de drames, de plus en plus de victimes, de plus en plus de faits-divers... Ce n'est pas une surprise... Et dans la presse régionale, de plus en plus de sangliers... Ainsi la Une du Bien Public, ce matin, qui explique que le retour de l'animal dans les propriétés suscite l'inquiétude des riverains à Dijon... Les sangliers, ça suffit ! Bon d'accord, ça suffit...

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.