Voici un bout du monde où la guerre froide existe encore. Par temps clair, de la fenêtre d'une église américaine, on aperçoit une caserne russe. Bienvenue aux îles Diomède, en plein détroit de Béring entre Sibérie l'Alaska. Elles sont séparées par un petit bras de mer et par la ligne de démarcation des jours. Quand il est lundi côté américain, il est déjà mardi côté russe.

Ce sont deux îlots pelés, qu'a pu approcher le journaliste Jérôme Stern pour le HuffingtonPost . Falaises impressionnantes, pas d'arbre, pas de route. Les Diomède sont cernées de glace et dans la tempête la plupart du temps.

Il a pu poser le pied sur la partie américaine. La Diomède russe est une base militaire interdite d'accès.

78 habitants côté Alaska. Des Inuits habitent depuis des millénaires sur ces petites terres. Pour vivre : chasse, pêche et subventions. Une seule épicerie : la Mastercard est acceptée. Et gare à ceux qui s'aventurent dans les eaux de Poutine en traquant le phoque : les soldats n'hésitent pas à tirer. Depuis l'époque soviétique, des familles installées là depuis des lustres vivent séparées.

L'histoire des Diomède raconte aussi le monde en 2013, où les terres oubliées n'existent plus. Tourisme exotique, réchauffement climatique, les Inuits s'attendent à revoir des bateaux dans les années à venir.

Ils ont déjà recommencé à sculpter l'ivoire des morses, pour les cadeaux souvenirs.

C'est presque l'Amérique du Sud pour les bleus. Ukraine-France de football ce soir. Barrage aller pour la coupe du monde au Brésil

Il y a des cadavres dans les vestiaires.1993, France-Bulgarie, les bleus sont qualifiés pour le mondial aux États-Unis, pour quelques secondes encore

16 ans plus tard, novembre 2009, Irlande France... Cette fois ce sont les bleus qui passent à l'arrachée, mais à quel prix

Une élimination de dernière minute ou une qualification volée... Et une grève dans un bus, une jeune fille mineure et court vêtue, une impopularité gluante : voilà les fantômes après lesquels court l'équipe de France. Mais, voyez vous, souvent presse varie… Cette presse qui adore cogner sur les footeux, il lui suffit d'un match un peu plus important que les autres pour retrouver ses réflexes

"Allez la France !", titre La Provence , "Emmenez nous au Brésil", supplie Le Parisien-Aujourd’hui en France , "Tous derrière les Bleus" exhorte L’Équipe .

Jouable ou pas cette qualification face à l'Ukraine ? C'est l'adversaire le plus faible dont pouvait rêver la France. Mais l'un des spécialistes des Bleus à L’Équipe , l'excellent Vincent Duluc, a la main qui tremble : « Ce n'est pas que la souris prenne des airs montagnards, mais c'est dans la nature humaine de se demander au pied du barrage si tout est bien étanche. »

C'est clair comme un briefing de Raymond Domenech…. En résumé, normalement, ça devrait être fastoche, mais il a quand même les chocottes.

Bon, il y en a quand même qui font du mauvais esprit ce matin. Qui aurait intérêt à une défaite des hommes de Didier Deschamps ? se demande Rue89 . Réponse : tous ceux qui veulent du mal à TF1, aux actuels joueurs de l’équipe de France, au président de la fédération et au foot en général. On pourrait ajouter aux vendeurs de pizzas. Ca fait quand même du monde...

Quoi d'autre dans la presse ?

TVA, les trois lettres qui font trembler la majorité. Faut-il maintenir la hausse de la TVA en janvier, au risque de nouvelles contestations. Une fois n'est pas coutume, Libération et L'Opinion sont d'accord pour répondre : oui. Affaire de symbole et de constance politique selon Libé , parce que la mesure est bonne d'après L'Opinion .

L'appel de 100 médecins pour la cigarette électronique. Vous trouverez leurs arguments dans Le Parisien-Aujourd’hui en France .

Une nouvelle pétition contre la pénalisation des clients de prostitués et pour que les prostituées aient les mêmes droits que tous les travailleurs. C'est sur lepoint.fr . Pétition initiée par le chanteur Antoine et signée par Catherine Deneuve Alain Souchon, Mickey 3d, Raphaël, Thomas Dutronc ou encore Chantal Goya...

Le palmarès de l'écologie par département, dans le journal La Vie . Sur le podium : la Haute-Garonne suivie des Pyrénées-Atlantiques et de la Gironde. En queue de classement, la Loire, Paris et le Val-de-Marne.

Le numéro de novembre de Siné Mensuel est dans les kiosques depuis quelques jours. Siné rame pour boucler ses fins de mois. L'édito invite à mettre la main à la poche « Si vous redoutez de ne plus trouver bientôt que Le Figaro , Valeurs actuelles ou Le Chasseur français »

Et John Fitzgerald Kennedy...

Alias J.F.K. Dans une semaine, les 50 ans de l'assassinat. La presse exploite déjà le filon Kennedy, page d'histoire, de glamour, et de tragique.

Au-delà des éternelles questions sur sa mort, Le Nouvel Observateur propose cette une réhabilitation du président Kennedy : pour la détente avec l'Union soviétique, les droits civiques et contre la fuite en avant au Vietnam.

L'Obs donne la parole à un historien, Thurston Clarke. Son analyse : début de mandat raté, ensuite l'émergence d'un grand président.

  • le traité sur l'interdiction des essais nucléaires, un an après la crise des missiles à Cuba

  • la ligne rouge : pas d'unités de combat au Vietnam. C'est deux jours après sa mort que son successeur Lyndon Johnson annule le retrait des conseillers militaires décidé par Kennedy.

  • Et dixit cet historien, beaucoup de bonnes réformes adoptées par Johnson avaient été lancées par JFK : la loi sur les droits civiques, celle sur l'immigration.

Les années Kennedy sont auréolés de la nostalgie des 60's. 50 ans plus tard, Obama a la mine fatiguée et la tête penchée à la Une du New York Times , édition internationale. Sa réforme de l'assurance est un bide. L'Amérique est moins triomphante.

Bon week-end.

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.