Comment ça va ?... "Comme un lundi", répondent vos éditorialistes ce matin... Autant dire que ça ne va pas fort... "Comme un lundi de gueule de bois", explique Le Progrès... "Les Français s'imaginaient les rois du ballon ovale... Mais fini de rêver : retour à la réalité... Le réveil est brutal, car elle est plutôt morose, la réalité de cet automne"... Mauvaise humeur ambiante donc... Et c'est d'abord de la faute au rugby... "La défaite du XV de France face à l'Angleterre, en demi-finale de la Coupe du Monde, a signé la fin brutale d'une aventure... Le grand gâchis", se lamente L'Equipe... "Voilà, c'est fini", fredonne La Voix du Nord... "Cruel échec", pour Le Figaro... Nice Matin, L'Indépendant du Midi et Le Dauphiné Libéré font "l'autopsie d'une défaite"... Et Le Dauphiné explique, en dessous de ce titre : "Pour battre les Anglais, il faudra les jouer, avait dit Bernard Laporte... Les Bleus n'ont pas joué... Ils ont géré en épiciers... Résultat : ils ne seront pas champions du monde"... "Laporte au centre des critiques", affirme Libération ce matin... Et Le Parisien-Aujourd'hui en France pose la question en Une : "Bernard Laporte s'est-il trompé ?"... Peut-être oui... Dans Libération, ou encore dans Le Parisien, Frédéric Michalak dit que "peut-être aurait-il fallu faire tourner l'équipe... Mais en même temps, il n'était pas anormal de conserver sur le terrain les vainqueurs des Blacks"... Sébastien Chabal enchaîne : "On n'a pas eu la bonne stratégie"... Dans L'Equipe, Christian Jaurena veut bien croire Bernard Laporte quand il assure que les joueurs ne manquaient pas de fraîcheur physique... "Mais quid de la fraîcheur mentale ?", s'interroge le journaliste... Et ce qui revient, sous la plume des commentateurs sportifs, c'est que la France n'a pas été elle-même... Dans Le Parisien-Aujourd'hui en France, Laurent Perrin se demande quelle était l'utilité de sélectionner 10 joueurs du Stade Toulousain (école nationale du jeu beau et efficace) pour les faire évoluer contre-nature... Alors il y a les pour et les contre Bernard Laporte... Mais peu importe, pour Sébastien Varnier, dans La Voix du Nord, "C'est trop tard désormais : la fête est terminée"... Alors plutôt que de parler à l'ancien sélectionneur, l'éditorialiste préfère interpeller le futur secrétaire d'Etat aux Sports... "En quelques mois, écrit-il, les sports collectifs français... basket, volley, rugby... ont multiplié les échecs... Les valeurs liées aux sports collectifs seraient-elles en train de se dissoudre dans une société de plus en plus individualiste ?... Pour le moment, ce n'est qu'une question"... Mais Varnier avoue : "On a très peur d'entendre la réponse"... Ca va comme un lundi... De mauvaise humeur... grognon... Vous voulez un autre exemple ?... L'Airbus A380... On pourrait s'enthousiasmer... La Dépêche du Midi le fait... "Enfin prêt !", lance le journal toulousain... "A Blagnac aujourd'hui, c'est la fête... Airbus attend 500 invités du monde entier, pour une cérémonie en grande pompe... L'avion quittera Toulouse demain pour un premier vol commercial, le 25 octobre, entre Singapour et Sydney"... Ce n'est pas rien, cet A380... C'est le plus gros avion de ligne de l'histoire... Il est livré aujourd'hui à Singapore Airlines, avec 18 mois de retard... Alors donc, on pourrait s'enthousiasmer... Sauf que... on passe du "vol de rêve au rêve volé", résume Olivier Picard dans Les Dernières Nouvelles d'Alsace... "Un rêve volé par un quarteron de dirigeants en retraite, les mains enfoncées dans les stock-options jusqu'aux omoplates"... Eh oui, c'est "un géant au coeur du scandale", titre Aujourd'hui en France-Le Parisien... Et ce scandale, c'est l'affaire EADS... Dans Le Parisien... dans La Tribune... dans Les Echos... vous lirez que le scandale a rebondi hier... Lagardère a affirmé avoir informé Matignon de la cession de ses titres EADS... Premier ministre à l'époque, Dominique de Villepin refuse d'être un bouc-émissaire, et déclare que l'Etat a été irréprochable... "Monsieur Lagardère joue au cancre, qui a agi sous l'oeil bienveillant du professeur... C'est un peu facile", s'énerve Patrick Fluckiger dans L'Alsace... "Il faudra, bien entendu, tirer au clair le rôle de l'Etat français... Mais jusqu'à nouvel ordre, c'est le groupe Lagardère qui est en cause... Arnaud Lagardère sera candidat au renouvellement de son poste d'administrateur d'EADS la semaine prochaine... avec la bénédiction de son ami le Président de la République... Les profs changent, les cancres restent", conclut l'éditorialiste... Alors à Toulouse aujourd'hui, pour faire la fête, Arnaud Lagardère sera bien là... Dans Libération, son entourage précise : "Il tient absolument à être présent... Cette livraison est la première bonne nouvelle depuis trop longtemps"... En revanche, lui n'y sera pas... Noël Forgeard... Dans Le Parisien, vous apprendrez que l'ancien patron d'Airbus et ex-co-président exécutif d'EADS n'a pas été convié... Il passera donc la journée tout seul chez lui, en Normandie... Ca va comme un lundi... Un lundi où on vous change vos habitudes... Lecteurs de Libération... du changement dans les kiosques ce matin... D'ailleurs, Laurent Joffrin, dans un billet, le revendique : "Libération est le quotidien du changement"... Alors nouvelle mise en page... plus claire, soit... Même si le premier jour, faute d'habitude, ce n'est pas évident... Une nouveauté : le contre-journal... courrier des lecteurs et des internautes de Libé, ce matin : "Sans-papiers : rafle ou pas rafle ?"... Mais bon... Il y a toujours l'instantané... le portrait de dernière page... toujours aussi la page Rebonds... et celle Evénement... Et ce matin, en Une de Libération : Rachida Dati... "Dati devant ses juges"... Le journal résume : "La Garde des Sceaux se déplace aujourd'hui à Dijon, troisième étape de son tour de France de présentation de sa réforme de la carte judiciaire... Elle doit calmer la grogne qui monte dans les départements où des tribunaux sont menacés de disparition... Rachida Dati, chouchoute du Président Sarkozy, affronte ses premières difficultés"... En même temps, soyons clair, écrit dans son éditorial Laurent Joffrin... "Tout le monde sait que la répartition des tribunaux sur le territoire ne correspond plus à celle de la population... Mais Rachida Dati est peut-être victime de Nicolas Sarkozy... Pour réformer réellement la justice, il faut un budget en forte augmentation... Mais comme l'argent public disponible, souligne l'éditorialiste, a été consacré à un "choc de confiance" en faveur des favorisés, les fonds viennent à manquer"... Début de semaine grognon... Et ça ne fait que commencer... Le Figaro prévient : "Réformes sociales : la semaine-test pour Sarkozy"... "La grève prévue jeudi par les syndicats, contre la réforme des régimes spéciaux, s'annonce massive", explique le journal... L'Est Républicain confirme : "La France se prépare à un jeudi noir"... "Le baptême du feu social", selon Jacques Guyon, dans La Charente Libre... L'éditorialiste analyse : "Même si les régimes spéciaux sont ressentis comme un privilège par une majorité de Français, les mêmes sont de moins en moins convaincus de la manière dont est menée la politique économique et sociale"... Dans Le Figaro, Stéphane Marchand n'est guère inquiet... Jeudi, pour lui, on assistera "au chantage de la France d'hier"... "Cette France faite de corporatismes désuets, qui ne veut pas de changement solidaire"... Sinon ce matin... Pas grand-chose pour vous remettre l'araignée les pattes à l'endroit... L'Humanité s'inquiète : "Le nouveau cri d'alarme de la recherche"... Dans le journal, Yves Langevin, président de la Conférence des présidents du CNRS, dénonce des projets qui s'opposent aux principes de la recherche française... Dans Le Figaro, retour sur la polémique autour de la lecture, lundi prochain, de la lettre de Guy Môquet dans les lycées... La Croix soupire amèrement : "En Chine, la démocratie attendra"... Le journal constate que la démocratie n'est pas à l'ordre du jour du 17ème Congrès du Parti Communiste chinois, qui s'ouvre aujourd'hui à Pékin... Oui... Ca va comme un lundi... Et parfois, écrit Philippe Larue dans La Provence, le lundi, la vie d'un Président ressemble fichtrement à la nôtre... "Le Président, supporter du rugby français, doit retrouver la cruelle réalité du terrain... Il perd 5 points d'opinions favorables dans le dernier sondage du jour... Et il se prépare à une Présidence en solo, car le point-presse de ce lundi du porte-parole de l'Elysée pourrait bien être conjugal"... Le couple Sarkozy en crise... C'est en Une du Daily Telegraph également... "Séparation attendue cette semaine", explique le quotidien britannique... pour qui le Président français est sous pression, afin de clarifier la situation et de révéler une bonne fois ce secret de Polichinelle... Y a des lundi comme ça... Heureusement, demain c'est mardi... Bonne journée...

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.