48 heures après les émeutes d'Amiens, un constat ce matin : il est politique. La position du gouvernement sur la sécurité. Comment se démarquer de Nicolas Sarkozy ? C'est la question posée par Patricia Tourancheau dans LIBERATION. Obnubilés par les accusations de laxisme le chef de l'Etat et Manuel Valls prônent la fermeté. Et ce au risque de singer la droite. Coincé dans son uniforme de premier flic de France Manuel Valls n'a pas pu rassurer les habitants ni apporter mardi de réponse concrète.Le ministre de l'intérieur tient à se poser en contraire de Sarkozy écrit la journaliste de LibéMais seuls les actes prouveront qu'il ne s'agit pas d'une simple posture.

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.