Le cri est général ce matin... quelques titres pour vous donner une idée... "Les prix sont fous" estime AUJOURD'HUI EN FRANCE LE PARISIEN... "Les étiquettes flambent" pour FRANCE SOIR... "Les prix battent des records" rapporte OUEST FRANCE... Pour la DEPECHE DU MIDI, c'est tout simplement "l'explosion"... Et Rémi Godeau dans L'EST REPUBLICAIN a vu hier "une ministre des Finances bien dépourvue face à cette flambée des étiquettes... elle s'est contentée d'annoncer une prochaine accalmie, c'est selon elle, mathématique, mais rien ne dit que les Français seront rassurés par pareille certitude scientifique... ce qui est sûr pour l'éditorialiste, c'est que... ce retour à l'économie des années 70 n'ira pas sans crispation... une période d'instabilité s'ouvre, et ça c'est mathématique"... Alors, qu'est-ce qui augmente ? ... Eh bien tout... mais plus particulièrement "pétrole, alimentation et habillement"... C'est le tiercé de tête des hausses selon LES ECHOS... ce qui fait dire à LIBERATION : "les ménages déshabillés par l'envolée des prix"... + 6,7% en mars pour les vêtements et les chaussures... Dans le DAUPHINE LIBERE... Didier Pobel reprend l'idée du badge des athlètes français pour les JO en Chine... Un badge où on écrirait "pour un monde moins cher"... "Ce serait un bel écusson pour les olympiades quotidiennes du pouvoir d'achat"... et l'éditorialiste se fait journaliste sportif pour commenter "le marathon de l'inflation, la grande épreuve des courses en chariot au supermarché, ou encore le périlleux saut d'obstacle de la consommation"... Et d'ailleurs, les mots du sport, vous les retrouverez également en Une du MONDE... "Les gagnants et les perdants" de l'inflation... Alors, "les premières victimes se situent dans les pays en développement... note Nicolas Barré dans LE FIGARO... mais elles se trouvent aussi chez nous... où l'inflation n'est plus cette fois seulement dans les têtes... Elle s'installe bien partout et il est difficile de lutter contre"... Oui, les consommateurs sont les premiers perdants... confirment les témoignages que vous lirez par exemple dans FRANCE SOIR et dans LE PARISIEN AUJOURD'HUI EN FRANCE... avec cette question : y-aura-t-il "un effet boule de neige sur les rémunérations ?" se demande le journal... ce sera au moins le cas pour le Smic... pour la première fois depuis 1996, il sera relevé de 2,3% dès le 1er mai... Et puis, avec l'inflation, il y a aussi ceux qui tirent leur épingle du jeu... Les propriétaires et l'Etat, résume Georges Valence dans L'ECLAIR... "l'Etat qui gagne sur deux fronts... Il voit sa dette rongée par la hausse des prix... et il profite du gonflement automatique des impots, Tva en tête"... Ce qui met "le gouvernement face à un véritable casse-tête" comme le souligne AUJOURD'HUI EN FRANCE LE PARISIEN... Et face à cette économie récalcitrante, Patrick Berthomeau dans SUD-OUEST s'interroge sur "les brillantes idées du type franchise médicale, déremboursement des lunettes, ajournement du revenu social d'activité, de brillantes idées qui ne peuvent peser que sur les plus mal lotis... alors certes, concède l'éditorialiste, il n'y a pas de recette miracle, mais qu'il n'y ait comme réponse à une situation complexe qu'un supplément de pression sur les plus faibles, n'est peut-être pas en terme de justice sociale, la réponse la plus pertinente"... Et l'on reparle des OGM... "A l'UMP, la patate OGM reste chaude"... c'est LIBERATION qui le constate... alors que le texte de loi sur les organismes génétiquement modifiés revient aujourd'hui au Sénat... Nathalie Raulin, la journaliste de Libé explique qu'il aura fallu "deux réunions à l'Elysée et un petit déjeuner à Matignon pour éviter un nouveau psychodrame"... et c'est donc François Fillon lui-même qui a présenté aux députés UMP les compromis trouvés sur l'amendement Chasseigne... un amendement très populaire qui interdit l'usage des OGM dans les zones AOC... mais très contesté par les députés... Alors, L'HUMANITE constate que l'amendement Chasseigne, du nom du député communiste est "génétiquement modifié" et que "la droite le vide de son sens"... Et puis ce retour des OGM au Sénat se fera avec un absent... Dans LA CROIX, dans LE FIGARO, dans LIBERATION, vous lirez que le sénateur Jean-François Le Grand est parti en vacances... Cet élu UMP de la Manche, président de la Haute autorité provisoire sur les OGM, est l'un des rares à exprimer au grand jour ses doutes sur ces semences... LIBERATION raconte comment, lors de la première lecture des textes de loi, "il a été froidement dézingué par son groupe"... LE FIGARO demande succintement si son absence n'est pas juste pour "ne pas mettre d'huile sur le feu"... et LA CROIX rappelle qu'il avait prévenu "je ne vous donnerai pas une nouvelle occasion d'un débat réducteur qui porterait sur la forme et non sur le fond"... avait-il lancé à ses collègues... Et pour ne pas être rattrapé par cette actualité, il est parti très loin... Jean-François Le Grand est en Afrique du Sud", explique LA CROIX. Le dossier OGM... un couac parmi d'autres... c'est ce que dit en substance LE FIGARO... "Entre l'Elysée et Matignon, les frictions se multiplient"... Charles Jaigu explique que "des OGM à la carte Famille nombreuse, Nicolas Sarkozy a dû monter au créneau trop souvent, estime ses collaborateurs... A l'Elysée, on se dit las d'être les pompiers de service"... Le CANARD ENCHAINE rapporte la même chose, de manière moins politiquement correcte... "La semaine la plus bordélique depuis mon élection"... c'est le commentaire du président de la République rapporté par le Canard... un commentaire fait devant ses conseillers lundi... Alors ce matin, côté gouvernement, vous lirez dans LE PARISIEN AUJOURD'HUI EN FRANCE que, "Laporte s'emmêle dans le boycott" de la cérémonie d'ouverture des JO de Pékin... Côté UMP, dans LE FIGARO, que "Christian Estrosi réclame l'élection des dirigeants de l'UMP"... aujourd'hui nommés par l'Elysée... Vous apprendrez aussi dans LA CROIX que "les sénateurs jugent préoccupant le climat au sein de la gendarmerie"... c'est un rapport du Sénat qui doit être publié aujourd'hui... où les élus notent l'amertume des gendarmes face aux écarts de rémunérations par rapport à celles des policiers... Et puis LES ECHOS rapportent que "audovisuel public : première dissension au sein de la commission Copé"... Le quotidien économique explique que les parlementaires socialistes s'inquiètent de l'absence de toute référence au financement de France Télévision dans le rapport d'étapes de la commission... D'autres membres de cette commission dénonce l'absence de débat sur la redevance... LIBERATION résume ainsi "fin de la pub : du flou et des perles"... Et sinon dans la presse ce matin... "Y-a-til vraiment trop de profs ?"... LIBERATION la joue provoc en Une... et remarque que le ministre de l'Education reste sourd à la mobilisation des lycéens... Beaucoup de choses également ce matin autour des JO et de la Chine... D'abord des menaces économiques... "Les intérêts français menacés en Chine" titre LE FIGARO... "La Chine menace de boycotter les produits français" rapporte également LE PARISIEN AUJOURD'HUI EN FRANCE... Les JO et la Chine, c'est aussi l'affaire du badge... "pataques autour d'un badge" résume LIBERATION... Pour LA CHARENTE LIBRE, le CIO est un "Everest d'hypocrisie"... Cette guerre des badges, c'est une "tartufferie" pour L'UNION... et LE REPUBLICAIN LORRAIN donne au mouvement olympique français "la médaille d'or du cafouillage"... Et pour finir... un détour chez les Ch'tis... "Dany Boon à l'Elysée"... le titre est en Une de LA VOIX DU NORD... LE PARISIEN AUJOURD'HUI EN FRANCE explique également que "le président a vu les Ch'tis"... C'était donc hier soir dans la salle de cinéma du palais présidentiel... Alors les Ch'tis... comme avant eux les Bronzés, c'est au cinéma "une certaine idée de la France"... analyse TELERAMA... Petite enquête de l'hebdomadaire sur le Français moyen dans les comédies... Un Français moyen "ni vieux, ni pauvre, ni étranger... le Français type est plutôt blanc, suovent bedonnant, un tantinet vulgaire"... bref, pour TELERAMA, il est "trop beauf pour être vrai"...

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.