Ce matin, c'est "Bonjour les statistiques"... Les premières sont économiques... "L'inflation est de retour", indique Le Figaro Economie... En décembre 2007, les prix étaient plus chers qu'en décembre 2006... un écart de 2,6%... Ce qui fait que l'inflation est au plus haut depuis 2004... Le Monde constate que "la mondialisation ne préserve plus de l'inflation"... Et dans Le Journal de la Haute-Marne, Patrice Chabanet analyse que "cette accélération de l'inflation tombe particulièrement mal, en plein débat sur le pouvoir d'achat"... Pour l'éditorialiste, "Nicolas Sarkozy a pris, dans ce contexte, un risque certain en faisant des prochaines municipales un test national"... D'autant que ce retour de l'inflation s'annonce durable, explique Les Echos... C'est du moins ce que disent plusieurs économistes... "Pour 2008, l'accélération de l'inflation continuera encore au premier trimestre", assure Eric Heyer, de l'OFCE... Mathieu Kaiser, de BNP-Paribas, annonce, lui, une forte inflation sur les produits alimentaires, au moins jusqu'à juin... Les Echos qui souligne également que, avec cette inflation, "le pouvoir d'achat des retraités va reculer cette année"... Et pas de chance pour les retraités... Ce sont aussi eux qui consomment le plus de médicaments... Et ces médicaments, "ils sont devenus trop chers"... Le ras-le-bol est en Une du Parisien-Aujourd'hui en France... Le journal relaie la colère des pharmaciens, qui dénoncent l'emballement des prix des médicaments non remboursés par la Sécurité Sociale... des hausses de prix allant jusqu'à 214%... "Les patients n'ont qu'à faire jouer la concurrence", conseille le président des Entreprises du Médicament... qui assure que les prix varient beaucoup d'une pharmacie à l'autre... "Nous ne voulons pas servir de bouc-émissaire... Si les prix flambent, ce n'est pas la faute des pharmaciens : c'est celle des laboratoires", répond le président de la Fédération des Syndicats des Pharmaciens... Les laboratoires pris pour cible également par l'association de consommateurs UFC-Que Choisir... "Les prescriptions des médecins contestées", affirme Le Monde... Que Choisir a enquêté, et conclut que les responsables de la dérive des prescriptions de ville sont les laboratoires pharmaceutiques... Ils consacrent 14% de leur chiffre d'affaires à la promotion de leurs médicaments, avec notamment un visiteur médical pour 9 médecins... Que Choisir demande donc au ministre de la Santé d'augmenter la taxe sur les dépenses de promotion... et puis de mettre en place des visiteurs publics, dépendants de la Haute Autorité de la Santé... C'est ce que L'Humanité résume ainsi : "Pour une politique du médicament indépendante"... Statistiques toujours... Le recensement 2007... "Nous sommes 63,7 millions de Français"... C'est l'un des titres en Une du Figaro... La Croix résume : "Beaucoup de bébés, moins de mariages"... Et L'Humanité voit dans les chiffres, en effet, "beaucoup de naissances", mais aussi "beaucoup de personnes seules"... Alors évidemment, s'il est bien une nouvelle qui peut être déclinée régionalement, c'est le recensement... Les chiffres 2007 font la Une de quasiment tous vos quotidiens régionaux... "La population de l'Ouest grandit autour des villes", constate Ouest-France... "Toujours plus d'habitants dans le Sud-Est", note de son côté Nice Matin... "La population picarde en pleine croissance", se réjouit Le Courrier Picard... A contrario, "la démographie au ralenti", analyse La Voix du Nord... puisque, dans le Nord-Pas-de-Calais, la population croît 4 fois moins vite que la moyenne nationale... Le recensement qui intéresse également les quotidiens économiques ce matin... Eux, ils applaudissent... "La France affiche encore un taux de fécondité record en Europe", titre La Tribune... Confirmation des Echos : "La France conforte sa place de champion d'Europe"... Et du coup, les éditorialistes s'interrogent... "Il y aurait donc au moins deux France", écrit Didier Pobel dans Le Dauphiné Libéré... "Celle qui gémit en permanence... Et puis l'autre... l'autre qui arbore son convivial visage démographique immortalisé par l'INSEE... Une France qui est là plutôt rassurante... Sauf que, poursuit l'éditorialiste... les données officielles, aussi justes soient-elles, parlent des gens en général... jamais de nous en particulier"... Et le "particulier", c'est peut-être ce que retient Le Monde : "Le nombre d'enfants pèse beaucoup plus sur la trajectoire professionnelle des femmes que sur celle des hommes"... Et là, il faut faire quelque chose, exhorte Olivier Picard dans Les Dernières Nouvelles d'Alsace... "Dans son propre intérêt, le monde du travail doit entreprendre une nouvelle révolution pour permettre l'épanouissement professionnel complet et harmonieux de ses salariés"... Pour l'éditorialiste, ce serait "une belle utopie, en vérité, au service d'une politique de civilisation"... Les statistiques... Il est une catégorie de Français dont on n'étudie jamais l'opinion... Il faut dire que c'est une catégorie qui n'est pas répertoriée comme telle... Et Philippe Val, dans son éditorial de Charlie Hebdo, le regrette... "Cette catégorie n'a pas de nom... Mais définissons-la par quelques critères... Il s'agit de cette partie de la population qui, chez elle, a des étagères avec des livres dessus... qui achète des disques et des DVD plutôt que des billets d'Astroflah... qui sort de temps en temps au ciné et au théâtre... cette part de la population que la réflexion amuse et enrichit... qui devrait être majoritaire dans une démocratie digne de ce nom... une catégorie qui pourrait s'appeller 'les gens normalement cultivés'... Elle n'est jamais sondée en tant que telle... Et si elle n'apparaît pas dans les enquêtes, c'est comme si c'était le signe de sa disparition prochaine"... Et Philippe Val poursuit : "On s'inquiète de la disparition imminente des pandas et des baleines... ce que je regrette infiniment... Mais on ferait bien de s'inquiéter de la disparition du peuple cultivé"... Quid de la laïcité en France ?... La réflexion a lieu dans Libération... Libération qui, en Une sous le titre "La position du missionnaire", explique : "Nicolas Sarkozy multiplie les déclarations faisant référence aux racines chrétiennes de la France, suscitant les inquiétudes des défenseurs de la laïcité"... Dans Le Canard Enchaîné, Erik Emptaz a compté que, dans son discours lundi à Riyad, le Président français a cité Dieu 13 fois... "Les fous de Dieu apprécieront", écrit l'éditorialiste... Le Canard qui note que "le Président de la République est le gardien de la Constitution, dont le devoir est de garantir la laïcité... Au lieu de cela, il se croit obligé de vanter les charmes des religions, y compris devant les chefs du wahhabisme, un courant parmi les plus sectaires de l'islam"... Et Laurent Joffrin, dans Libération, n'en revient pas... "Certes, la tolérance à l'égard des grandes religions est un article de foi de la laïcité... Mais aller au-delà, comme le fait Nicolas Sarkozy, proclamer qu'il n'est d'autre espérance que spirituelle, marteler que l'identité française est avant tout chrétienne, c'est sacrifier à un dogme qu'on croyait révolu et qui est, disons-le, proprement réactionnaire"... Libération qui tente de décrypter la fascination de Nicolas Sarkozy pour ceux qui croient... Le chef de l'Etat est plus sensible à la dimension émotionnelle des religions qu'à la théologie proprement dite... Et l'historien de la laïcité, Jean Bauberot, explique que "le chef de l'Etat fait de la religion une dimension obligatoire de l'être humain... C'est une option philosophique que n'a pas à avoir un Président de la République... A ma connaissance, aucun de ses prédécesseurs n'est allé aussi loin... Personnellement, je suis protestant, confie Bauberot... Mais je dénie à l'Etat le droit de croire à ma place"... Et sinon, dans la presse... "L'heure des comptes pour Total"... "Le tribunal correctionnel de Paris doit rendre aujourd'hui son jugement dans l'affaire Erika", rappelle Le Figaro... Le procès du naufrage de l'Erika s'est déroulé il y a 7 mois... "Une marée noire de responsabilités", résume Libération... "On passe 3h27 par jour devant le petit écran"... C'est Le Parisien-Aujourd'hui en France, qui constate que les Français sont plus téléphages que jamais... une télé qui est souvent regardée autrement : sur un ordinateur, un téléphone portable, ou encore un baladeur numérique... Sur le même thème, dans le Guardian... "Les enfants britanniques mangent, dorment et respirent la télé"... des ados qui sont multitâche, puisqu'en regardant la télé, ils surfent sur Internet, ils mangent, ils dorment... Et puis, pour finir... "Une bande de jeunes du 9-3 refait Le Monde"... C'est un supplément avec Le Monde daté d'aujourd'hui... un supplément qui parle de ce département de la région parisienne souvent décrié... Ce mini-journal est réalisé par les membres du Conseil de la Jeunesse de Seine-Saint-Denis... un département où "l'associatif combat l'échec scolaire"... où, "après l'élan de l'élection présidentielle et les vagues d'inscriptions sur les listes électorales, les primo-votants sont déçus"... où, côté économique, "le Marché au Puces de Saint-Ouen accueille chaque année plus de 4 millions de visiteurs"... Autre article à découvrir dans ce cahier spécial... ce gros plan sur la Seine-Saint-Denis, formidable réserve naturelle... une réserve aussi bien pour la faune que pour la flore... Car ici, la nature s'est depuis longtemps fait une place au milieu du béton... On y trouve des blongios nains... des blondées apivores... des gorges-bleues à miroir... des bécassines sourdes... et autres busards cendrés ou butors étoilés... Ca change des noms d'oiseau... Bonne journée...

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.