Et quelle prière, le Notre père, que Jésus selon les Evangiles avait enseignée à ses disciples en leur demandant de ne pas rabacher...

Elle change, cette prière, à partir du 2 décembre, c'est le début de l'année liturgique, on ne dira plus dans les églises catholiques françaises "Et ne nous soumets pas à la tentation" mais "Ne nous laisse pas entrer en tentation"... Nouvelle supplique expliquée dans le Figaro sur une page passionnante. Est racontée l'histoire d'une prière venue du fonds de nos âges, inspirée de la tradition hébraïque, qui devait être prononcée par Jésus en araméen, mais qui nous est venue dans un texte grec passé par le latin... et il  faut être fidèle... "traduire les écritures est une oeuvre redoutable" dit le père Mathieu rougé...  du collège des bernardins... On apprend dans le site internet de la croix que l'Eglise a la validé la nouvelle traduction en 2013... mais il aura fallu quatre ans pour changer les missels français... La version adoptée respecte mieux le libre arbitre du croyant... ce n'est pas Dieu qui soumet l'homme au péché...  "Dieu veut que l'homme soit un être libre" dit le père Rougé...

Et on est dans une question universelle, celle de la liberté... Il est intéressant de voir que seul le Figaro, ce matin, avec le site internet de la croix, donne de l'importance à ces mots  cela raconte aussi notre pays... 

Pendant ce temps, on célèbre des victoires françaises dans le Parisien...

"Une belle journée pour la France" se réjouit le journal à la Une, le parisien qui marie le méga-contrat du siècle d'airbus, 430 A320 commandés par le groupe américian Indigo... et la Coupe du monde rugby 2023 que nous organiserons...  Le parisien qui veut doper le pays... il titre son édito "Positive attitude", et revendique, "le retour de la France qui gagne?"

Voilà donc une France rendue à une ancienne gloire avec des mots ancioens... . la France qui gagne, c'est un vieux slogan...  Comme le French flair... c'est le titre de l'équipe pour fêter la coupe du monde... Le French Flair, ce fut le talent de nos rugbyman, de nos trois quarts inspirés, un imprévisible qui nous caractérisait...

On se pose et rationnalise. Quel rapport enfin entre le rugby et les avions? Mais pourtant... si... La presse nous nous ouvre des horizons...

Chez les avions comme en pays ovale, la victoire st nationale et régionale... Airbus réjouit particulièrement la Dépeche.. Le rugby émeuty la dépeche, Midi libre, sud ouest... et la Voix du Nord: pour le stade de villeneuve d'asq.

En rugby comme en avionnie, la victoire est prometteuse de richesses matérielles mais elle est un défi... On se demande si nous serons prèts à gagner cette coupe du monde, prèts à produire les avions...

En Ovalie comme chez Airbus, la victoire est le fruit de spécialiste et de tractation dans des univers clos et c'est un métier... "La France est la reine des négociations secretes" dit l'Equipe, avec un focus dans l'équipe sur Claude Atcher, personnage de l'ombre qui pour 120000 euros a guidé la France vers la victoire... Hommage dans les Echos, dans la Dépeche, dans 20 minutes à John Leahy, le grand vendeur de Airbus...

Dans les avions comme chez les rugbymen, la victoire fait oublier bien des choses... ou pas... Et on lit, en petit, dans les Echos, que Airbus et son patron Toù Enders sont sous la menace d’enquête anti corruption, et on lit dans l'Equipe, en petit, que Bernard Laporte est sous la menace d’enquêtes administratives pour conflit d’intérêt...

L'Equipe qui rend hommage à Laporte après l'avoir pourchassé -en bon journal- depuis des semaines...

Du harcèlement sexuel dans une école pour futur start-uppers

L'école 42 ouverte par le millionaire Xavier Niel... une école d'informatique gratuite à pédagogie innovante qu'emmeanuel macron trouvait formidable... Et bien, le site de l'Usine nouvelle le révèle, ce n'est pas facile d'être une fille dans cet univers où 9 élèves sur 10 sont des garçons... 

"Les couloirs de l’école ressemblent à un vestiaire de football. Cette ambiance nous bouffe littéralement",  dit une étudiante qui a été poursuivie par des petits camarades qui voulaient regarder sous sa jupe... Un compte de messagerie internet était décoré de messages pornigraphiques... "Enduire les femmes avec du Mont d’or et de la graisse abdominale de féministe", une femme à quatre pattes "née pour être un sac à foutre..."

Ainsi subissent des jeunes femmes dans une pépinière de l'avenir... De quoi laisser rêveur quand nous venons de perdre François Héritier...

La question des femmes se promène donc. Le Monde publie un très beau reportage sur les Veuves de Damas, ces femmes que la guerre a rendu seules...  La Croix consacre sa Une à la mue de la société saoudienne, une petite fille lève le poing, on s'émeut de l'optimisme de Nouf qui dirige une agence de communication et va pouvoir conduire... Mais elle est encore forcée de vivre chez ses parents, n'étant pas mariée... Elle se bat pourtant... Comme se bat Elisabeth Volante qui dans l'Est Républicain raconte comment elle est devenue cammionneuse... 

Comme se bat une dessinatrice et blogueuse que le monde met à l'honneur... Emma... qui raconte dans dans des dessins "moches" mais engagés le fardeau injuste des femmes dans le couple et dans la vie quotidienne... La charge mentale... c'est elle.... Vous découvrirez. l'universalité de la chaussette qui traine par terre...  "Des Indiennes et des Malgaches m'ont raconté que la chaussette qui traîne par terre, c'est la même scène dans leur maison" et Emma change la vie... "Des hommes la remercient de leur ouvrir les yeux."

Il faut changer les hommes donc... Libération raconte un stage de rééducation pour clients de prostituées raconté par Libération, qui laisse un sentiment de malaise. Rue89 nous conseille de laisser pleurer nos petits garçons... Ca ou lire une bédé... Ce n'est pas la plus mauvaise solution... 

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.