Et ce sont des mots qui ne vous lâchent pas… comme un continent de souffrance…

Pas seulement les agressions sexistes révélées sur les réseaux sociaux… Mais des histoires à glacer le sang…

Celle-ci est ce matin dans Mediapart… Histoire de Marie, 37 ans… enfant violée :

« J’avais 9 ans. Je vivais dans le Xe arrondissement de Paris, et ma mère m’envoyait souvent chez le gardien car elle dormait beaucoup. Elle était cassée, sous médicaments, elle buvait. Mon père travaillait la nuit. Le gardien avait une femme et un petit garçon, de 6 ans. Au début, ça se passait quand sa femme nettoyait les escaliers, c’étaient des attouchements. Je ne me suis pas défendue. Je ne voulais pas embêter encore plus ma mère. Et puis, après les attouchements dans la salle de bains et la cuisine, ça a été l’acte sexuel dans la chambre. Il m’a dit : “Si tu le racontes, je dirai à ton père que ta mère ramène des hommes la nuit.” C’était vrai : elle en ramenait parfois, pendant que mon père travaillait. »

Et on entend dans Mediapart une histoire de misère et de violence, d’une enfant terrifiée, qui finit par parler…

Son bourreau a pris un an de prison, dont 6 mois avec sursis…

Et ce verdict poursuit Marie depuis un quart de siècle… Elle en a voulu aux hommes et à la justice, et à elle-même, elle n’a pas compris…

Et c’est en ayant lu son témoignage que l’on peut comprendre la Une de la Croix ce matin… « Pour en finir avec les violences sexuelles »… Interview de Marlène Schiappa secrétaire d’Etat a l’égalité entre les femmes et les hommes.. qui veut par la loi redéfinir nos valeurs… « l’idée est que la société redéfinisse ce qu’elle accepte ou pas »

Et la France va enfin suivre… les pays qui ont institué une barrière d’âge, un âge en deçà duquel un enfant… serait présumé non consentant… et ce qu’on lui ferait serait automatiquement un viol… La Croix se distingue… d’une presse amplement captée par l’interview présidentielle… Mais hier sur TF1, Emmanuel Macron a aussi parlé de la lutte contre le harcèlement de rue…

Et cette rentrée télévisée du Président est à la Une des journaux…

Très majoritairement… Comme un « passage obligé »… c’est le mot de Midi Libre, passage obligé… Ou une interview utile, Le Figaro ! Choisir… Il y a dans les titres une collision entre le fond et la forme,

Midi Libre : « Emmanuel Macron défend ses réformes et son style »

Ouest France : « Emmanuel Macron défend son style de présidence et ses premières réformes »

La voix du Nord : « Emmanuel Macron assume son style et défend ses réformes »

Et donc ne s’est rien passé qu’on ne savait avant ? Ouest France se délecte du mot "croquignolesque"… notre président parle délicieusement suranné ! Mais justement, ce langage daté masquerait une pensée datée… C’est Libération qui le dit…

Libération veut caractériser politiquement le moment macronien… « Réussisez Bordel »… « Emmanuel macron a le culte de la réussite… » Et plus encore, il fustigerait ceux qui ne réussissent pas…

Editorial de Laurent Joffrin.

« Il assume cette critique de la «jalousie». Parlons clair, c’est l’un des clichés de droite les plus éculés : ceux qui déplorent les inégalités excessives ne sont que des envieux, de petits médiocres, qui jalousent en grimaçant ceux qui ont réussi, ces «premiers de cordée» chers au Président. Voilà ce qu’on entendait dans les salons bourgeois du temps passé… »

En face… Le Figaro salue ce président qui n’avait « pas la moindre note sous les yeux »… pour justifier ses réformes…. Les Echos, Cécile Cornudet, s’amusent « de l’effusion de mots » macronienne… pour ce « rendez-vous amoureux », puis, ayant souri on rentre dans le dur.

Le Figaro : Macron s’attaque aux milliards de la formation professionnelle… (système opaque, inefficace et illisible)

Les échos « Le gouvernement prépare un big bang sur les contrats courts », une surtaxation des CDD et de l’intérim, contre la précarisation... Les entreprises qui font tourner la main d’oeuvre au lieu de la sécuriser ou de la former seront pénalisés…

C’est plus sérieux que toutes les considérations sur le vocabulaire, je vous fiche mon billet…

La parole présidentielle ne résume pas la presse…

Question pour un journal. Que veut-on donner en premier à son lecteur à la Une ? Et là on touche parfois à la déconnection entre l’actualité dont on pense qu’elle s’impose… majestueusement… et la vie des gens.

Un exemple. Pour la Provence… ce qui compte, ce sont les 40.000 tonnes de déchets… 40.000 tonnes ! qui s’entassent dans les rues de la ville… Avec des photos de grévistes souriants qui bloquent un centre de transferts de déchets… « un relax de plage, des sandwiches, des boissons, même de la musique »… Ils bloquent la ville pour une prime de 80 euros mensuels, ils gagnent 1500 euros par mois en moyenne… leur repreneur, Derichebourg, menacerait leurs avantages… Qu’en aurait duit le Président hier, qui n’accepte pas que les mouvements sociaux débordent ?

Autre grand journal régional… Le Courrier Picard… Fait sa Une sur… Miss Picardie… Est-ce étrange ces jours-ci ? C’est la vie des gens, Miss Picardie…

Le journal n’est pas déconnecté des drames de l’actualité…

Le comédien Jean Marc Barr (il joue la sonate a Kreutzer à Amiens) y parle bellement de la condition des femmes… « Le sujet de la pièce montre que les rapports entre homme et femmes sont impossibles dans un monde d’hommes. ».

Ça aussi, ce sont des mots qui restent… Et après tout, il faut aussi entendre la joie simple de Paoulina Prylutska, 19 ans, 1m71, originaire du Donetsk, en Ukraine mais désormais française et picarde… . «rien ne me fera plus plaisir que de défendre notre belle région » rappelle la Miss, à peine trahie par un soupçon d’accent russe. La vie des gens !

Et une exploration du futur pour finir…

C’est dans Usbek et Rica, site du futur… Et le sexisme encore… Qui va se nicher jusque dans l’espace…

Un jour nous allons coloniser Mars… Mais les expéditions seront uniquement composées d’hommes… Francis Rocard, le responsable des programmes d’exploration du système solaire au Centre national d'études spatiales (CNES) l’a dit : « les femmes ne pourront pas aller sur Mars. Car elles augmenteraient leur risque de développer un cancer vingt ans après le vol. » Pour leur bien… Une étude scientifique montrent que les femmes sont plus exposées aux radiations cosmiques… que les hommes… et évidemment, cela se discute et cela indigne…Usbek et Rica mobilise Florence Porcel… une auteur qui raconte les futures explorations… Notamment mais seulement en bande dessinée…

Mars Horizon (Delcourt, 2017), relue par des experts avant publication. « En 2080, date à laquelle je prévois la première installation humaine sur Mars, on guérit à tous les coups du cancer, on n’en meurt plus ! »

Il fallait cette bonne nouvelle pour entrer dans la semaine.

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.