Et dans la presse aujourd'hui, Bruno : des territoires abandonnés... L'histoire commence dans un endroit tranquille, pour peu qu'il en existe à Mogadiscio, en Somalie... C'est un phare abandonné depuis des années... Escalier en colimaçon à moitié effondré... Des jeunes hommes, assis en tailleur dans les gravats, mâchent du qat, fument du hasch et jouent aux dés... Du haut de ce phare, on a vue sur les ruines... Autrefois, dans ce district de Mogadiscio, il y avait des marchands d'or et des bazars aux parfums, un hôtel chic et une ambassade américaine... Aujourd'hui, il n'y a plus rien : plus rien qu'une chèvre solitaire qui se promène au milieu de la grand-route... Mohammed regarde sa ville... Il a 18 ans... C'est exactement l'âge de la guerre civile en Somalie : la milice islamiste d'Al-Chabaab contre le gouvernement soutenu par les Nations Unies... Sur trente pages, le National Geographic, Robert Draper pour les textes et Pascal Maître pour les photos, montre ce pays... Il y a ce jeune homme, beaux yeux et sourire charmant, qui vend des sodas... La veille, il a passé sa soirée à fabriquer des explosifs... Il y a ce tenancier d'hôtel, qui fait la conversation sur une balançoire, comme si de rien n'était, en sirotant un café yéménite... Mais quelques heures plus tôt, il a été réveillé par des explosions... Il y a cet homme chargé de la sécurité, au visage poupin : "Everything under control"... Mais dès qu'on prend la route, un barrage se dresse : quelques mètres plus loin, un policier vient d'être abattu... La Somalie peut-elle devenir le nouvel Afghanistan, une jachère dans le monde où ne pousseraient plus que des terroristes ?... Les experts sont divisés... Ce qui est certain, c'est qu'après avoir magistralement raté leur opération "Restaurer l'espoir" en 1993, les Etats-Unis le surveillent de près... Dans Le Figaro ce matin, Laure Mandeville raconte le raid aérien contre une cible d'Al-Qaïda lundi en Somalie... Un homme soupçonné dans les attentats au Kenya en 1999 et 2002 a été abattu... Cela n'arrange sans doute pas le sort de l'agent de la DGSE française toujours otage des islamistes deux mois après sa capture à Mogadiscio... Des prises d'otages, les deux journalistes du National Geographic en ont vu une pratiquement sous leurs yeux... Quand ils ont repris l'avion à Mogadiscio, un par un, les Somaliens sont venus les saluer pour dire qu'ils sont désolés de tout ça, qu'ils sont contents de la venue de témoins... "Nous espérons que vous pourrez raconter"... Et des lieux abandonnés, il y en a aussi tout près de chez nous, dans les villes moyennes... Cité du Docteur-Ayme, à Cavaillon, Vaucluse... Luc Bronner l'a visitée pour Le Monde... En poussant à peine, on trouverait un parallèle avec le phare de Mogadiscio : même odeur d'urine et d'eau croupie, escaliers ravagés... L'ascenseur ne marche pas non plus... Depuis un an, la cité du Docteur-Ayme n'a rien à envier à celles des banlieues parisienne ou lyonnaise... La délinquance à Cavaillon est en hausse de 21% au premier semestre... Le maire UMP appelle au secours : "Nous sommes à deux doigts de voir l'apparition de milices privées"... On est loin des promesses de Nicolas Sarkozy sur le thème : "Il n'y aura plus de zones de non-droit en banlieue"... C'est l'histoire hélas classique d'une dégradation mois après mois, d'un abandon des services publics... Cavaillon est emblématique de la situation de ces villes moyennes de plus en plus touchées par la crise des banlieues : Saint-Dizier, Firminy, Vitry-le-François, Romans-sur-Isère... Les contextes locaux sont différents, mais toutes sont profondément blessées... Dans les villes petites et moyennes, les problèmes d'emploi et de pauvreté sont plus marqués, les ségrégations plus brutales... Dans le cas de Cavaillon, l'impasse sur la rénovation urbaine a joué un rôle dans la chute (guéguerre entre le maire et l'office HLM)... Et pourtant, à en croire La Tribune ce matin, le logement social se porte plutôt bien en France... La Caisse des Dépôts doit accorder cette année 9 milliards de prêts : c'est un record... "Depuis 2002, confirme l'économiste Michel Mouillart, la construction locative sociale a connu une formidable remontée"... Mais il y a encore beaucoup de travail... Pour la Fondation Abbé-Pierre, citée par La Tribune, "on manque de 500.000 logements sociaux"... Allez... Un peu de sourire... C'est mercredi, jour de sortie des journaux satiriques... Et vous imaginez bien qu'ils n'allaient pas rater Brice Hortefeux... Charlie Hebdo, qui lance une pétition pour la démission du ministre, montre Jean-Marie Le Pen devant sa télé... Il regarde la vidéo de Brice Hortefeux... "Après Sarkozy qui me vole mes électeurs, voilà Hortefeux qui me pique mes blagues"... Siné Hebdo... Le ministre de l'Intérieur, couperosé comme il faut, présente sa ligne de défense : "Je n'ai pas dit 'Bougnoule', j'ai dit 'Bougnat'"... Si l'on en croit Le Canard Enchaîné, on n'en a pas fini avec les vidéos polémiques... France 2 aurait discrètement enterré un enregistrement de Jean-Louis Borloo, en toute petite forme à la sortie de l'Elysée début septembre... Selon Le Canard, il s'est cogné contre un micro et était incapable d'aligner trois phrases... A France 2, Arlette Chabot dément avoir détruit la bande... Après la vidéo, la surveillance... Selon Charlie Hebdo, alors que le procès Clearstream approche, Dominique de Villepin aurait été espionné par le ministère de l'Intérieur en avril et mai dernier... Le patron des services de renseignement jure n'être au courant de rien... Allez, je vous rassure : le PS en prend aussi pour son grade... Dans Le Canard Enchaîné, Pétillon dessine trois observateurs des élections afghanes : soupçon de fraudes... "Mais ils s'y sont pris comment ? se demandent les trois : méthode iranienne ou méthode PS ?"... Quoi d'autre dans la presse, Bruno ? Des boulevards et des chemins de traverse... Les boulevards en Une, et les chemins de traverse pour les compléter en pages intérieures... "La voiture électrique démarre enfin"... première page de Ouest-France, en plein Salon auto de Francfort... Il faudra attendre au moins un an avant que les modèles soient sur le marché... Dans la série "voiture écolo", Libération raconte la première expérience de covoiturage à grande échelle, qui est lancée dans le centre de Lyon... L'association "Tendance Presqu'île", qui regroupe 270 entreprises, lance un site Internet pour mettre les personnes intéressées en contact... On peut s'inscrire même si l'on n'est pas adhérent de l'association... Il faut juste faire attention à ne pas tomber sur un compagnon de voyage qui aurait la main baladeuse... En moyenne, un aller-retour maison-travail prend 55 minutes par jour dans les grandes villes, 36 minutes ailleurs... Un autre chiffre, à l'heure du débat sur la taxe carbone : ceux qui habitent dans les zones rurales réalisent trois-quarts de leurs déplacements en voiture... Le football... En marge des articles sur la défaite de Marseille et le match nul de Bordeaux hier soir, dans le mensuel SoFoot, interview du cinéaste africain Abderrahmane Sissako... où l'on réalise à quel point le foot est mondialisé... Sissako vit une partie de l'année en Ethiopie, mais on y suit le foot anglais avec une passion incroyable... Quand Chelsea joue contre Manchester, c'est presque le pays qui se divise... Commentaire du cinéaste : "Comment peut-on s'approprier un club qui est aussi loin et culturellement différent, dans un pays où il est même parfois interdit aux Africains de se rendre faute de visa ?"... Et puis un dernier verre pour finir... Loin des suppléments aux relents de pub sur les foires aux vins parus ces dernières semaines, Télérama enquête sur la nouvelle culture du vin... "Le caviste se rebiffe"... D'un côté, le buveur est aujourd'hui regardé comme un ringard, un pauvre type et un cancer social... Le Français buvait en moyenne 130 litres de vin par an après la guerre... Le chiffre est aujourd'hui de 50... On boit moins, mais on boit mieux... Une floppée de caves, bars et restos à vins ont vu le jour... Ils sont fréquentés par une clientèle plus jeune, moins snob et plus féminine... Débat dans Télérama pour savoir si les femmes ont un nez plus pointu que les hommes... En tout cas, elles savent en parler... Vincent Rémy cite cette sommelière qui parle d'un vin de menetou-salon "tonique et rafraîchissant comme une comédie musicale de Jacques Démy" (les références sont pointues : c'est Télérama)... Si vous voulez encore plus scientifique, ouvrez le supplément de Science & Vie sur le vin... On y visite notamment les vignobles de Château d'Yquem, Château Margaux et Romanée-Conti... Nous sommes dans la plus noble aristocratie du vin... La bouteille de romanée-conti 2005, c'est 10.000 € dans un magasin parisien... Mais quand le chef de cave en parle, on a envie d'ouvrir son porte-monnaie : "Certains disent que son toucher est du velours... Moi, je pense plutôt à de la soie, avec de la dentelle car il y a de légères aspérités"... Après un verre de romanée-conti, on est ragaillardi... Il n'y a pas que des territoires abandonnés : il y en a aussi qui sont bénis des dieux... Bonne journée...

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.