Les trois chanteuses risquent 3 ans de prison pour avoir proféré des slogans anti-Poutine dans la Cathédrale du Christ Sauveur de Moscou. Si elles sont condamnées elles iront dans des prisons directement héritées du goulag écrit LIBERATION..Il s'agit en fait de camps féminins éparpillés un peu partout en Russie. Les conditions de vies y sont difficiles, vêtues d'uniformes les prisonnières y travaillent été comme hiver....

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.