Lundi de Pâques + grève à France Soir = peu de journaux ce matin dans les kiosques... Peu de journaux, mais cela n'empêche pas les images... La première à attirer l'oeil : la photo d'Avery... une photo noir et blanc, en Une du Parisien-Aujourd'hui en France... Avery est un nourrisson... "Le bébé de la nouvelle procréation assistée", explique le journal... Cette petite Américaine est un bébé d'un nouveau monde... un monde où les femmes arrêtent l'horloge biologique... Et ce monde-là, il est pour l'instant américain... Avery est le premier bébé né de la première banque commerciale d'ovules congelés, provenant de donneuses anonymes... Les donneuses doivent avoir moins de 30 ans, explique la patronne de cette banque particulière, parce que plus l'ovule est jeune, meilleure est sa qualité, et plus la femme a de chances de tomber enceinte... Ainsi, la cliente peut patienter jusqu'à 42, voire 45 ans, pour attendre un enfant... En France, cette pratique est unanimement condamnée, d'un point de vue éthique, commente Le Parisien-Aujourd'hui en France... La France a décidé de résister à la création de banques commerciales qui vendraient à une femme les ovules d'une autre, elle-même rémunérée... Selon la loi française, le corps n'est pas une marchandise... Autre image... Un homme face à des milliers d'autres... "Benoît XVI, la foi contre les tragédies du monde"... C'est la Une du Midi Libre... "Les premières Pâques du pontificat de Benoît XVI : un appel pressant à la concorde", résume La Montagne... Et dans L'Union, Hervé Chabaud commente... "Une présence forte, de la fermeté dans la voix, de l'autorité dans les propos... C'est en Mondiovision et en homme de paix que Benoît XVI a placé les responsables des nations devant leurs responsabilités... Le Pape les a secoués dans leurs habitudes, dans leur confort diplomatique... Benoît XVI a ajouté à l'atmosphère festive de Pâques la gravité utile au soin des maux des nations"... "Iran : le Pape veut des négociations", titre Le Figaro, qui constate que cette bénédiction pascale a été très politique... Sauf que... malgré l'appel du Pape, la situation en Iran ne prête guère à l'optimisme... Et Dominique Moïsi, dans Ouest-France, est pour le coup, lui, très pessimiste... "Est-il encore possible de trouver une issue diplomatique à la crise autour du programme nucléaire iranien ?... Existe-t-il encore une chance d'éviter une issue militaire à l'escalade actuelle ?... Seule une communauté internationale faisant preuve d'unité et de fermeté peut encore, peut-être, éviter l'inévitable"... Ce pourrait n'être que l'image people du jour... C'est un peu plus sérieux que ça... Albert II, bonnet sur la tête, emmitouflé dans un anorak... Une photo en Une de L'Indépendant, par exemple, qui titre : "Le cri d'alarme d'Albert II"... A son arrivée hier au Pôle Nord, le prince de Monaco a appelé à lutter contre le réchauffement de la planète... Et justement... "Comment on va sauver la Terre !" C'est le titre du hors-série de Sciences et Vie Junior... Avec d’abord un constat… Il faut remettre en question nos habitudes, explique le trimestriel… Exemple avec un produit de consommation des plus banals… le jean… Eh bien, le jean est bleu, et c’est bien vu car il n’est absolument pas vert… Sciences et Vie Junior a suivi la fabrication d’un jean, depuis la balle de coton jusqu’au pantalon… Résultat : 19.000 kilomètres… jusqu’à 65.000 si l’on prend en compte l’origine des machines qui le fabriquent et tous ses composants… Un circuit-type... à sa première étape : les champs d’Inde ou du Kazakhstan, où le coton est récolté… la Chine où les balles de coton sont transformées en fils… envoyés ensuite aux Philippines pour être teints avec de la teinture indigo fabriquée en Allemagne… Le fil bleu est ensuite tissé en Pologne puis repart aux Philippines où les jeans sont assemblés… La doublure vient de France, les boutons et les rivets d’Italie… Ils sont fabriqués à partir de zinc d’Australie et de cuivre extrait des mines de Namibie, en Afrique du Sud… Les pantalons passent ensuite par la Grèce pour être lavés et assouplis, avant de rejoindre leur destination finale où ils seront vendus et portés… Oui, changer nos habitudes… Faire quelque chose pour la planète… Il y a ceux qui s’y mettent déjà… Dans ce même hors-série de Sciences et Vie Junior… le portrait d’un biologiste américain à la retraite qui fait verdir l’Erythrée… Ce pays, coincé au nord de l’Ethiopie, est l’un des plus pauvres du monde… des plus pauvres et des plus secs… moins de 2 cm de pluie par an… Eh bien, sur une plage autrefois aride se dressent aujourd’hui 800.000 palétuviers… Les feuilles et les graines des arbustes nourrissent les chèvres qui donnent lait et viande aux habitants… Dans les marais sablonneux gorgés d’eau de mer, les palétuviers abritent aussi poissons, crevettes et crabes… La pêche devient plus abondante… La vie en vert… vert comme l’espoir… Et toujours dans cette série de ceux qui font déjà quelque chose... A lire dans Libération : ces agriculteurs bretons qui vont s'éclairer au lisier... Dans les Côtes d'Armor, explique Libé, c'est la dernière idée en date... La création d'une usine de méthanisation, pour traiter les lisiers de cochon et les déchets de l'industrie alimentaire... Et cela aura un double impact : lutter contre la désertification qui menace les campagnes, et résorber, à l'échelle d'un canton, les excédents des élevages qui empoisonnent la Bretagne... Le tout, en produisant de l'énergie et, plus accessoirement, de l'engrais, sans aucun rejet néfaste dans l'environnement... L'usine doit entrer en service fin 2007... Et le pays de Méné, où elle va voir le jour, n'en est pas à son premier projet... Libération explique que le but des collectivités locales, c'est de faire de cette région bretonne un pôle d'excellence rurale dédié aux énergies renouvelables... Cette fois, une image version "chiffres et statistiques"... Une image de la société française... Son portrait est brossé dans le dernier hors-série d’Alternatives Economiques… Emploi, école, famille, logement, immigration, sécurité… Tout est passé en revue dans ce numéro… Et dans son éditorial, Louis Maurin décrit le profond décalage qui existe entre la façon dont vivent les Français et la manière dont ils sont « vus d’en haut » par les médias, les partis politiques et une partie des cadres de notre société… Passée au travers du prisme du microcosme parisien, la société française n’est qu’un pâle reflet d’elle-même, constaste l’éditorialiste. Une société française qui, ces 60 dernières années, est allée de mutations en adaptations… Avec un effort tout particulier de la part des habitants du monde rural et des villes petites et moyennes… des efforts pour atteindre des situations jugées meilleures… Aujourd’hui, analyse le trimestriel, la dynamique s’est inversée… Et dans ce déclassement, les jeunes sont en première ligne… Le modèle républicain a du plomb dans l’aile… Pour Alternatives Economiques, la France doute de l’avenir, il est temps de réinventer un projet qui redonne du sens aux valeurs d’égalité et d’universalité, tout en tenant compte des évolutions du monde… Et en conclusion de ce numéro, Philippe Frémeaux souhaite que soit fait de ce ravalement du modèle français l’occasion de nous penser plus aisément citoyens d’Europe et du Monde… La France, une démocratie pas très sûre de ses lois... C'est, une fois de plus, l'image donnée par ce titre, dans Le Parisien-Aujourd'hui en France : "La guerre des vide-greniers n'aura pas lieu"... "Elle devait assainir le petit monde des braderies, en limitant leur champ d'action... Mais face à la bronca des vendeurs-amateurs, la loi du 2 août 2005 vient d'être suspendue... Un nouveau texte devrait apporter plus de souplesse"... "Parce qu'il n'y a pas que sur le CPE que le gouvernement fait volte-face, ironise Jeannick Alimi... Le ministère du Commerce et de l'Artisanat s'apprête à envoyer une circulaire aux préfets, leur demandant de ne pas tenir compte de la loi... Une loi qui, rappelle la journaliste du Parisien-Aujourd'hui en France, limitait ces marchés amateurs à deux manifestations par an, dans un territoire défini, où les particuliers ne pouvaient vendre que s'ils étaient résidents... C'est cette dernière disposition qui devrait évoluer dans le prochain texte... La limitation à deux vide-greniers par an devrait, en revanche, être maintenue... Elle satisfait tout le monde... D'abord les brocanteurs, qui voient là la fin d'une concurrence déloyale... Et ensuite les vendeurs amateurs, qui savent bien que trop de vide-greniers tuent le vide-grenier"... En revanche, en foot, jamais trop de titres... Le cinquième pour Lyon... et la danse de la victoire des joueurs de l'OL s'affiche en Une de L'Equipe, sous le titre : "Lyon pour la gloire"... L'Olympique lyonnais a gagné face au Paris-Saint-Germain hier... Alors que la défaite de Bordeaux à Lille, samedi, leur avait déjà offert un cinquième titre d'affilée en Ligue 1, précise le quotidien sportif... "Les Lyonnais prolongent la fête", commente Le Parisien-Aujourd'hui en France, saluant "une victoire de prestige"... "L'OL : club 5 étoiles", pour Libération... "L'Olympique lyonnais, souverain de France", affirme même Le Figaro... Le Figaro qui explique : "Structure solide, gestion saine, recrutements judicieux... Le cinquième titre national consécutif des Rhodaniens ne doit rien au hasard... L'OL qui, l'an prochain, déménagera, raconte encore Le Figaro... La construction de son nouveau stade de 60.000 place, à Vénissieux, permettra à l'OL d'accroître son budget annuel, et de doper une trésorerie susceptible de faire enfin jeu égal avec celle des puissants Real Madrid, Manchester United, Bayern Munich, Juventus Turin ou Milan"... Mais déjà l'OL, roi du foot français, est aussi roi du business... Parce qu'on peut vivre OL, ou presque... Le Figaro précise qu'il y a l'OL Café, l'OL Store, l'OL Mobile, l'OL Beauté, l'OL Taxi, l'OL Voyages, et j'en passe... Et ça, c'est l'image d'un supporter homme-sandwich... Bonne Journée...

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.